Comment l’art Aborigène s’inspire de la nature

artiste aborigène glen namundja
Artiste Aborigène Glen Namundja, 2014

Les Aborigènes cohabitent avec la nature depuis plus de 50 000 ans, c’est donc un thème central de leur culture. Le respect de la faune et de la flore s’inscrit au cœur de la relation qu’entretiennent les Aborigènes avec leur environnement. Dans leur culture, les éléments naturels ont un pouvoir particulier, au-delà du physique. Ils sont des éléments essentiels dans les histoires du « temps du rêve » (Dreaming ou Dreamtime en anglais), qui est la période de création du monde et en explique l’origine. Traditionnellement, les Aborigènes sont des chasseurs-cueilleurs, ils ont donc une grande connaissance des différents animaux, de leur comportement, leur habitat, etc. Ils utilisent les plantes dans la préparation de nourriture et de remèdes, selon leurs vertus. Ils font confiance aux étoiles pour les guider, célèbrent la pluie lors de cérémonies et considèrent la terre comme sacrée. Leur lien avec la nature est précieux et particulier, il n’est donc pas surprenant que ce soit un élément si important dans l’art Aborigène.

art aborigène water dreaming
Lyn Ward Napangardi, Ngapa Jukurrpa (Water Dreaming), 2019

Cette œuvre comprend de nombreux éléments issus de la nature : étoile, poisson, fourmi, larve, etc.

1. Les techniques inspirées de la nature

Les artistes Aborigènes se sont longtemps servis de la nature comme support pour leur art. Leurs techniques ont évolué ces 50 dernières années, avec l’adoption de la peinture sur toile et sur papier, utilisée notamment pour représenter des paysages désertiques, et de la sculpture textile.

sculpture aborigène poisson archer
Sid Bruce Short Joe, Poisson Archer, 2016

Cependant, les objets naturels restent un support apprécié par les artistes. L’art Aborigène réalisé sur les pierres est l’une des techniques les plus anciennes au monde. Les artistes Aborigènes utilisent des ocres pour peindre sur la roche, sur les murs des caves et sur les écorces. Ils se servent de nombreux éléments naturels comme des plumes, des cailloux, des os, du bois, etc. Pour leurs cérémonies, ils peignent aussi leurs corps et les objets utilisés au cours des rites. 

art aborigène body paint
Minnie Pwerle, Body Paint, 2004

Exemple de motif peint sur les corps lors des cérémonies, ici peint sur une toile par la célèbre artiste Aborigène Minnie Pwerle.

2. Les animaux des terres Aborigènes

Dans l’art Aborigène, les animaux représentés sont ceux dont l’histoire est racontée dans les chansons et histoires du « temps du rêve ». Souvent mentionnés lors des cérémonies d’initiation, les jeunes Aborigènes tout juste devenus adultes savent ainsi où aller chasser afin de trouver de la nourriture.

Les Aborigènes représentent les animaux de plusieurs manières, souvent de manière symbolique. La technique la plus fréquente consiste à ne montrer que leurs traces de pas, notamment dans l’art à points. Des traces en V suivi d’un trait représentent des kangourous dont la queue traînent. Des marques comme une patte d’oiseau ou une flèche sont pour les émus. Un E simple évoque les varans, les possums ou les petits marsupiaux, mais un E à 4 lignes dépeint généralement les dingos.

art aborigène emu dreaming
Zenaida Gallagher Nampijinpa, Yankirri Jukurrpa (Emu Dreaming), 2019

Les artistes Aborigènes représentent aussi les animaux comme sous rayons X (dans le Western Arnhem Land), ou par des hachures croisées (dans le Kunwinjku, en Australie du Nord).

Art sur pierre wallaby
Art sur pierre à Ubirr représentant un wallaby vu sous rayons X

Parfois, certains animaux représentés sont des espèces désormais éteintes, en raison de l’ancestralité de la culture Aborigène. C’est le cas d’œuvres représentant le Tigre de Tasmanie. Disparu il y a 11 000 ans dans ces zones, il est toujours présent sur certaines œuvres réalisées sur des pierres (dans le Pilbara, en Australie du Nord).

art sur pierre tigre de tasmanie
Art sur pierre à Ubirr représentant un tigre de Tasmanie

3. Les plantes du bush Australien

Les plantes sont un élément essentiel à la survie des Aborigènes. Il est très important de faire connaître leur emplacement et leur utilisation aux futures générations, puisqu’elles sont à la fois une source de nourriture et un moyen de se soigner. Nécessaires à leur survie, elles sont donc largement présentes dans leur art. Il y a ainsi beaucoup de peintures autour des plantes médicinales que l’on trouve dans le bush australien. C’est le cas des œuvres de la série Bush Medicine Leaves d’Abie Loy Kemarre.

art aborigène bush medicine leaves
Abie Loy Kemarre, Bush Medicine Leaves, 2014

Une des plantes récurrentes dans l’art Aborigène est l’igname, une plante avec un réseau de racines extensif. Elle est l’une des bases de leur alimentation, car il est possible de manger à la fois la partie visible et les racines. La vigne ngalyipi, considérée comme sacrée, est, elle aussi, très importante car les femmes Aborigènes l’utilisent souvent dans leurs préparations médicinales.

art aborigène mina mina drreaming
Judy Watson Napangardi, Mina Mina Dreaming, 2013

4. Les couleurs comme éléments de la nature

Les 4 couleurs sacrées transmises lors du « temps du rêve » sont le blanc, le noir, le rouge et le jaune. Le blanc est la couleur des esprits et le noir représente le peuple Aborigène. Mais le rouge et le jaune sont, eux, intrinséquements liés à la nature.

Le rouge représente la terre rouge, elle est utilisée dans les cérémonies avec l’ocre rouge peinte sur les corps. Elle représente le lien entre les Aborigènes et la terre, et est souvent utilisée dans les œuvres, tout comme le orange et le brun, pour évoquer cette même terre. Le jaune, élément central du drapeau Aborigène, représente le soleil, qui a donné la vie et protège les Aborigènes. Elle est donc elle aussi une couleur importante pour les artistes Aborigènes.

art aborigène tingari dreaming
Ronnie Tjampitjinpa, Tingari Dreaming, 2014

Ainsi, les Aborigènes puisent une grande partie de leur inspiration dans la nature, puisqu’il s’agit d’un élément central dans les histoires et les chansons du « temps du rêve ». Le lien qu’ils entretiennent avec elle est très précieux : elle est essentielle à leur survie et fondamentale pour comprendre leurs origines. Elle est donc, sans surprise, très présente dans leur art. Apprenez-en plus sur l’art Aborigène sur Artsper !

Vous pourriez aimer…