10 choses à savoir sur Ai Wei Wei

Laisser tomber une urne de la dinastie des Huns

© Ai Wei Wei – Laisser tomber une urne de la dynastie des Huns

Photographe, sculpteur, architecte, blogueur… on ne compte plus toutes les activités de cet artiste chinois indépendant. Connu pour ses contestations envers le régime communiste, Artsper a décidé de revenir sur le destin peu ordinaire d’Ai Wei Wei. Voici 10 choses à savoir sur cet artsite ultra engagé; entre anecdotes et points indispensables à votre culture artistique.

Son père était un poète connu

Né à Pékin en 1957, il est le fils du poète Ai Qing, grand poète de l’ère maoïste.

Il a fuit la Chine

Après avoir vécu en exil au Xinjiang avec sa famille suite à la révolution culturelle chinoise. Il déménage à New-York au début des années 80 où il va s’exercer quotidiennement à la photographie.

Forever-Bicycles-Ai-Weiwei-1

© Ai Wei Wei – Forever bicycles

Il a côtoyé des stars

Durant ses années new-yorkaises, il va fréquenter entre autre le poète de la « beat generation » Allen Ginsberg ou encore le cinéaste Chen Kaige.

Son travail

Une de ses plus célèbres oeuvre est la série « fuck off ». Dans celle-ci, il se prend en photo faisant un doigt d’honneur devant des monuments du monde en entier; de La tour Eiffel au Capitol à Washington. Le « fuck off » de la porte de la paix à Pekin est certainement le cliché le plus célèbre et le plus symbolique de la collection.

Fuck off - Tiananmen

© Ai Wei Wei – Fuck off

C’est un artiste engagé

Artiste très engagé, il est l’un des 303 intellectuels chinois à avoir signé la charte 08 pour promouvoir la réforme politique et le mouvement démocratique dans la république populaire de Chine.

Il utilise son corps comme outil d’expression

Ai Wei Wei se prend régulièrement nu en photo afin de pousser la Chine à adopter un rapport similaire à la transparence.

Bang

© Ai Wei Wei – Bang

Il a designé les infrastructures des JO de Pékin

De 2005 à 2008 il a conçu avec les architectes Herzog et Meuron la forme du « Nid d’oiseau ».  Ce stade a accueilli les jeux olympiques de Pékin. Paradoxalement l’artiste appellera au boycott de ces mêmes JO.

Élu figure la plus puissance de l’art contemporain

Il a été désigné par le magazine « Art Review » comme la figure la plus puissante de l’art contemporain en 2011. Cette nouvelle a secoué le marché chinois.

Map of china

© Ai Wei Wei – Map of China

Il a été emprisonné

Pour son travail politiquement engagé, Ai Wei Wei est arrêté en 2011 par la police chinoise. Ainsi, il passera 81 longs jours enfermé avant d’être libéré.

Il s’est inspiré de cette détention

Mais s’inspirant des heures sombres de cette détention, il en ressort l’exposition S.A.C.R.E.D présentée à la Biennale de Venise. A travers des sculptures mettant en scène l’artiste, il décrit de manière très froide les conditions  dégradantes dans lesquelles il a passé son séjour en détention.

Template Installation
© Ai Wei Wei – Template Installation