Vernissage: petit guide de bienséance

vernissage

Evoluer dans le monde de l’art, c’est aussi se rendre à des vernissages. S’ils sont pour la plupart ouverts au public, tout le monde ne s’y sent pourtant pas toujours à l’aise. Artsper partage avec vous quelques conseils pour être sûr de passer un bon moment.

A faire

  1. Ne pas négliger son apparence, car dans un domaine comme l’art, l’esthétique joue un rôle essentiel. Notez toutefois que les tenues de certains acteurs du marché sont plus artistiques que conventionnelles et qu’à un vernissage il peut être difficile de distinguer le « fashion faux pas » de l’expression artistique de certains.
  2. Être sympa avec l’employée de la galerie. Elle est évidemment plus avenante avec les potentiels clients et il se peut qu’elle ne vous adresse même pas un regard ou alors un regard hautain. Mais n’oubliez pas qu’elle est très probablement aussi en charge de l’open bar.
  3. Lire le communiqué de presse et les infos de l’exposition. Certaines oeuvres paraîtront peut-être plus accessibles une fois que vous en saurez davantage. Et si vous y allez accompagné, vous aurez l’air super intelligent, ce qui n’est pas négligeable non plus.
  4. Venir le ventre plein. Oui, il y aura peut-être à boire et à manger mais vous ne voudriez quand même pas que l’on pense que vous n’êtes venu que pour ça. En plus, les petits fours sont déjà parfois difficiles à manger tout en restant distingué alors imaginez si vous devez en plus parler avec les autres convives.
  5. Faire au moins semblant de savoir de quoi les gens parlent. L’essentiel en définitive est de paraître cultivé. Il ne faut donc jamais dire « Je ne connais pas – insérer un nom imprononçable d’un artiste japonais ». Hochez la tête et prétendez que « Bien sûr ! J’en ai entendu parler. Il est f-o-r-m-i-d-a-b-l-e ».

 

vernissage art

A ne pas faire

  1. S’exclamer « C’est de l’art ça ?  » avant d’avoir quitté le lieu du vernissage et de vous être assuré que personne – en particulier l’artiste – ne se trouve encore près de vous.
  2. Vernissage rime souvent avec « open bar ». Boire une coupe de champagne ou deux c’est bien, être ivre l’est tout de suite moins. Et si vous ne voulez pas finir par renverser votre verre sur une oeuvre à plusieurs centaines de milliers d’euros, on vous conseille de limiter votre consommation.
  3. Détruire une oeuvre d’art volontairement pour exprimer votre art. A moins que vous ne soyez Istvan Kantor (un performeur canadien connu pour vandaliser des oeuvres d’art)… Mais même dans cette hypothèse, on vous le déconseille.
  4. Détruire une oeuvre d’art involontairement. Pour vous évitez ce genre de mésaventures, mieux vaut renoncer aux selfies et ne pas vous approcher trop près des oeuvres, au risque aussi de tomber dedans, comme le malheureux touriste englouti par une oeuvre d’Anish Kapoor.
  5. Si vous n’êtes pas sûr d’avoir à faire à une oeuvre d’art ou à un porte-manteau, un seul conseil : gardez votre veste à la main !

Vous voilà prêt à vous fondre dans la foule. Et n’oubliez pas qu’en art ce qui compte, c’est aussi ce que l’on ressent. Alors n’hésitez pas à briser toutes les règles !