Les 10 expositions d’art les plus marquantes de 2020

Vue de l'exposition "To a raven and hurricane that from unknown places bring back smells of human love" par Patrit Halilaf
Vue de l’exposition « To a raven and hurricane that from unknown places bring back smells of human love » par Patrit Halilaf

L’année 2020 a été une année faite d’annulations et de reports pour toutes les d’expositions d’art ! Partout dans le monde, les amateurs d’art ont vu leurs moyens habituels de célébrer l’art mis à mal. Cependant, une poignée d’expositions d’art ont réussi à avoir lieu, au gré des restrictions gouvernementales changeantes ! Pour clôturer cette année turbulente, Artsper vous dévoile quelques-unes des expositions d’art les plus marquantes de 2020 !  

1) La rétrospective sur Cindy Sherman à la Fondation Louis Vuitton

Cindy Sherman Untitled #584
Cindy Sherman Untitled #584, avec l’aimable autorisation de l’artiste et de Metro Pictures, New York 2020

C’est la première rétrospective à se concentrer uniquement sur la photographe emblématique Cindy Sherman depuis 2006. Hébergée dans l’impressionnante Fondation Louis Vuitton, l’exposition a présenté plus de 300 images, prises entre 1975 et 2020. Pour ceux qui ont eu la chance d’y assister, l’exposition a offert une véritable célébration de ses œuvres. Les spectateurs avaient un accès unique et complet sur l’évolution stylistique et mentale de l’artiste. De plus, le toit du bâtiment emblématique a été ouvert, offrant au public une vue spectaculaire sur la banlieue de Paris ! 

2) Christo et Jeanne-Claude : Paris !, au Centre Pompidou

Plans d'aménagement du Pont Neuf en 1985, exposés au Centre Pompidou

Plans d’aménagement du Pont Neuf en 1985, exposés au Centre Pompidou

Cette exposition d’art était à la fois douce et amère. Elle a débuté le 1er juillet 2020, quelques mois seulement après la mort de Christo en mai 2020, et a servi en quelque sorte d’hommage. L’exposition était axée sur la vie en duo de Christo et Jeanne et sur leurs installations extrêmement ambitieuses. La première partie de l’exposition a couvert les années passées à New York entre 1958 – 1964. La deuxième partie s’est focalisée sur la période 1975-1985, période qui a donné naissance au projet iconique « Pont Neuf Wrapped ». Avec 300 pièces exposées, des dessins originaux et des plans, l’exposition a été une véritable célébration de ce couple à l’imagination débordante ! 

3) Andy Warhol à la Tate Modern

Marilyn Diptych, vue à l'exposition Andy Warhol
Marilyn Diptych, vue à l’exposition Andy Warhol

L’une des expositions d’art les plus attendues de 2020 était sans aucun doute la première rétrospective sur Andy Warhol en 20 ans à la Tate Modern. Les commissaires Gregor Muir et Fiontan Moran ont voulu rendre hommage à Warhol l’homme plutôt qu’à Andy Warhol l’artiste. Ils ont décidé de se concentrer sur ce qui a motivé ses décisions artistiques. Par exemple, son origine d’immigrant, son homosexualité ou le tristement célèbre tournage qui a modifié toute sa philosophie de vie. Les visiteurs ont pu découvrir les favoris de sa « firme », comme Marilyn Monroe ou la Campbell’s Soup, ainsi que des créations moins connues…

4) Olafur Eliasson : In Real Life à la Tate Modern

Vue de l'exposition Olafur Eliasson : In real life
Vue de l’exposition Olafur Eliasson : In real life

Olafur Eliasson est un artiste connu pour ouvrir des discussions sur l’environnement et pour aborder la question à travers des œuvres d’art engagées. Cette exposition n’a pas fait exception à la règle. Elle couvrait des sujets d’actualité tels que la crise climatique, l’énergie et les migrations… Eliasson s’est inspiré de phénomènes naturels. Par exemple, il a joué avec des arcs-en-ciel kaléidoscopiques pour explorer notre relation avec notre environnement. Résultat ? Des visuels passionnants et des jeux de lumière, qui ont captivé l’imagination des enfants comme des adultes !

5) Yayoi Kusama : The Vision That We Have Never Seen Is This Splendour, au  Yayoi Kusama Museum

View at Yayoi Kusama: The Vision That We Have Never Seen Is This Spleandour
View at Yayoi Kusama: The Vision That We Have Never Seen Is This Spleandour

Le musée Yayoi Kusama, qui a présenté des œuvres de l’artiste jamais vues auparavant, a véritablement offert un spectacle aux visiteurs ! L’exposition comprenait des œuvres de la dernière décennie. Par exemple, la merveilleuse « Infinity room » qui transportait les spectateurs dans les étoiles. Une nouvelle installation intitulée « Flower Obsession » a également été présentée. Elle représente l’une des visions hallucinatoires de Kusama où les fleurs couvrent toute la pièce du sol au plafond. L’exposition est une invitation de l’artiste à expérimenter sa vision de l’univers qui nous entoure.

6) Patrit Halilaf : To a raven and hurricane that from unknown places bring back smells of human love, au Palacio de Cristal

Vue de l'exposition au Palacio de Cristal
Vue de l’exposition au Palacio de Cristal

Il s’agissait de la première exposition temporaire du Museo Reina Sofia depuis sa fermeture en raison du COVID-19 et c’était également la première exposition personnelle de Patrit Halilaf. Et quelle exposition ! Halilaf a utilisé son art pour explorer une série de sujets qui lui tiennent à cœur, tels que l’amour. Pour ce faire, l’espace, béni par la lumière naturelle du bâtiment en forme de serre, a été transformé en un nid d’oiseau géant. L’objectif était de faire entrer le monde extérieur à l’intérieur. Pour encourager cela, plusieurs techniques ont été employées, comme l’installation de stations de nourrissage pour attirer les oiseaux.

Les impressionnantes structures de fleurs en métal et en toile ont été créées par Halilaf et son partenaire, pour célébrer leur union. Selon les mots de Halilaf, « je voulais concevoir le Palacio de Cristal comme un lieu d’amour ». Cette exposition, édifiante et optimiste, aura été vraiment la bienvenue en cette année incertaine que fût 2020.

7) Niki de Saint Phalle: Structures for Life, au MoMA

Niki de Saint Phalle, « Tarot Garden »
Niki de Saint Phalle, « Tarot Garden »

Bien que cette exposition n’ait pas nécessairement eu lieu en 2020, toute exposition de Niki de Saint Phalle mérite d’être mentionnée. Connue pour aborder des sujets allant des droits des femmes au VIH et au sida, l’œuvre de Saint Phalle n’est plus à présenter. Cependant, cette exposition, prévue pour le printemps 2021, sera la première exposition dans un musée new-yorkais à ne présenter que ses œuvres. L’exposition va souligner le cheminement de ses sculptures à grande échelle, dont son projet majeur, le « Jardin des Tarots ». Elle va inclure des photographies, des dessins et quelques sculptures spécialement créées pour cet événement spécial !

8)  Fantastic Women – Surreal Worlds from Meret Oppenheim to Frida Kahlo, à la Schirn Kuntshalle

Dorothea Tanning, Voltage, 1942, comme montré à l’exposition « Fantastic Women - Surreal Worlds from Meret Oppenheim to Frida Kahlo »
Dorothea Tanning, Voltage, 1942, comme montré à l’exposition « Fantastic Women – Surreal Worlds from Meret Oppenheim to Frida Kahlo »

Comme son titre l’indique, cette exposition célèbre les femmes du mouvement surréaliste, de Meret Oppenheim à Frida Kahlo. Elle extrait les femmes de leur position habituelle en tant qu’entité modelable soumise à l’imagination de l’artiste masculin. Au lieu de cela, nous voyons comment les femmes, lorsqu’elles en ont l’occasion, se représentent elles-mêmes. Avec plus de 260 œuvres de 34 artistes de 11 pays, cette exposition est un hommage fantastique aux femmes du surréalisme. Mais, c’est également un hommage aux liens d’amitié qui ont existé entre ces femmes à travers le monde.

9) Laurent Grasso: Future Herbarium, à la galerie Perrotin Shanghai

Vue de « Future Herbarium » par Laurent Grasso à la galerie Perrotin Shanghai
Vue de « Future Herbarium » par Laurent Grasso à la galerie Perrotin Shanghai

Depuis quelques années, Laurent Grasso et son studio étudient l’évolution du monde naturel. Il s’intéresse plus particulièrement à l’impact de l’homme sur l’environnement et aux dommages irréparables que nous causons à la planète. De ses recherches est né « l’Herbier du futur ». Cette exposition comprenait à la fois des peintures et des sculptures de fleurs dans le style des herbiers du 19e siècle. Les fleurs elles-mêmes ont été inspirées par des fleurs mutées à la suite de la catastrophe de Fukushima.

L’exposition comprenait également une installation vidéo inspirée par les tempêtes solaires et l’espace. Pour créer cette partie de l’exposition, Grasso a travaillé aux côtés du CNS (Centre national français d’études spatiales). Cela devait lui permettre de suivre les activités solaires et d’utiliser ensuite les résultats pour créer les différentes couleurs qui composaient l’exposition ! Expérience artistique unique, cette exposition a suivi l’activité solaire au fur et à mesure, permettant aux visiteurs de s’entourer des symphonies visuelles de l’espace !

10) Shaun Leonardo: « The Breath of Empty Space », au MoCA

Image on display in The Breath of Empty Space
Image on display in The Breath of Empty Space

Shaun Leonardo, un artiste basé à Brooklyn, a voulu ouvrir un dialogue sur la représentation des hommes noirs par les médias. Il a voulu enquêter comment cela a influencé notre mémoire et notre compréhension des événements. Dans cette exposition, ses œuvres (dessins et photographies fréquemment partagées dans les médias) ont forcé le spectateur à se souvenir de la vie des personnes représentées. Au lendemain des manifestations de Black Lives Matter en 2020, l’objectif de Leonardo était de créer un espace de liberté et de discussion. Un espace présent à la fois dans l’exposition et dans les images elles-mêmes. Le but était de donner aux visiteurs plus de place pour aborder les questions mises en avant par BLM.

L’année 2020 a certainement été une année riche en émotions pour le monde de l’art. Cependant, nous avons eu la chance de visiter quelques-unes des expositions d’art qui ont réussi à avoir lieu ! Et vous, quelles expositions d’art attendez-vous avec impatience pour 2021 ?