Home > La minute arty > Annie Leibovitz et la photographie contemporaine de célébrités
Annie Leibovitz et la photographie contemporaine de célébrités
La minute arty 28 Fév 2022

Annie Leibovitz et la photographie contemporaine de célébrités

Les célébrités dans l’art ont toujours été un sujet d’inspiration fascinant. Mais une photographe, Annie Leibovitz, a apporté un regard singulier aux portraits habituels des noms les plus célèbres. Ensemble, plongeons dans la vie et le vaste portfolio d’Annie Leibovitz, qui a marqué la photographie de mode !

Qui est Annie Leibovitz ?

Annie Leibovitz est une photographe américaine de renommée mondiale. Elle est surtout connue pour ses portraits, notamment ceux de célébrités internationales. Le style d’Annie Leibovitz est reconnaissable entre mille dans ses photographies. Elle se distingue par sa capacité à saisir la personnalité et le dialogue intérieur de chacun de ses sujets. Ses photographies sont souvent mises en scène dans un cadre intime, offrant aux spectateurs un nouveau regard sur la vie de ceux qu’elle photographie.

Leibovitz est née dans le Connecticut en 1949. Elle s’appelle Anna-Lou, mais décide au fil des années de se faire appeler Annie. Pendant toute son enfance, Leibovitz est passionnée d’art, ce qui influence sa décision d’étudier à l’Institut d’art de San Francisco. Après sa deuxième année d’études, la mère de Leibovitz l’invite à passer ses vacances d’été au Japon. Ce voyage va marquer de façon durable sa vision artistique. C’est d’ailleurs pendant ce séjour qu’elle découvre son amour pour la photographie. Leibovitz rentre de son été à l’étranger avec une nouvelle passion dans sa valise et délaisse alors la peinture pour la photographie. 

Un début peu ordinaire…

John Lennon Leibovitz
Annie Leibovitz, John Lennon, 1971, © Rolling Stone Magazine

Après ses études, Leibovitz vit dans un kibboutz, une exploitation agricole collective. À son retour aux États-Unis, elle décide de postuler au magazine Rolling Stone. Dans son portfolio, Leibovitz inclut une photographie d’Allen Ginsberg qui suscite tout de suite l’intérêt de celle qui va l’embaucher, Jann Wenner. En 1970, Annie Leibovitz fait ses premiers pas en tant que photographe commerciale pour le magazine. 

Et sa première mission n’est pas des moindres ! Il s’agit d’une séance de photos pour la couverture du magaine, avec la superstar internationale John Lennon. L’image choisie pour la couverture du magazine s’avère simple et sans prétention. Elle est exactement l’antithèse de ce que le monde considérait comme alors comme « rock and roll ». Au contraire, le cliché montre John Lennon non pas comme une célébrité, mais comme une personne à part entière. On y lit ses pensées, ses sentiments et une expression réelle, sans filtre ni trucage… Après seulement deux courtes années de travail pour la publication, la « touche Annie Leibovitz » lui permet de passer photographe en chef, à l’âge de 23 ans !

Capturer le calme avant la tempête

John Lennon et Yoko Ono Leibovitz
Annie Leibovitz, John Lennon et Yoko Ono, 1980, ​​© Rolling Stone Magazine © Sotheby’s

La fameuse couverture de Rolling Stone n’est pas la seule fois où Leibovitz a eu le plaisir de photographier John Lennon. Dix ans plus tard, elle a eu l’honneur de prendre l’une de ses photos les plus célèbres. On est le 8 décembre 1980. Sur le sol d’un appartement de l’Upper West Side, se trouve une femme vêtue d’un jean bleu et d’une simple chemise noire à manches longues. Ses longs cheveux, posés sur le tapis, forment une mer noire. À sa gauche, un homme nu berce et tient son corps. Il embrasse sa joue et encadre doucement son visage avec ses bras. 

Leibovitz remet en question les représentations de genre habituelles dans ce portrait sensible et intime de John Lennon et Yoko Ono. On assiste à un moment de tendresse tranquille, dans lequel l’homme semble vulnérable. Il s’accroche littéralement à sa femme, qui apparaît comme un pilier de force et d’affection. Cette image iconique de Lennon et Ono fut malheureusement leur dernière. Quelques heures seulement après la séance de photos, Lennon a été assassiné devant l’immeuble où la photo avait été prise. 

La naissance d’un style emblématique

Leibovitz quitte finalement le magazine Rolling Stone pour faire carrière à Vanity Fair, avant de rejoindre Vogue. C’est à ce moment-là que Leibovitz développe son style personnel pour lequel elle est si célèbre aujourd’hui. Elle s’éloigne progressivement de son esthétique sombre et subtile pour se rapprocher d’un glamour plus lumineux. Mais elle conserve toujours sa capacité à capturer la personnalité unique de chacun. Dans ses portraits photographiques, les sujets sont bien éclairés et prennent des positions déterminées à l’avance. Ce style affirmé a laissé une marque durable sur la publication. Même s’il est souvent associé à Vanity Fair, il est surtout indissociable d’Annie Leibovitz.

Whoopi Goldberg
Annie Leibovitz, Whoopi Goldberg, 1984, © Christie’s

Le nu, subtil mais artistiquement rendu, est l’un des thèmes centraux dans l’ensemble de l’œuvre de Leibovitz. La représentation féminine de la nudité se retrouve dans les célèbres photographies de Whoopi Goldberg et Bette Midler. Mais elle a également immortalisé des hommes, comme Keith Haring. Elle passe avec talent de ses projets photographiques personnels entre amis à des séances de photos professionnelles.

Leibovitz s’était vu confier le projet de photographier l’actrice Demi Moore pour une couverture de Vanity Fair. Comme d’habitude, Leibovitz a bénéficié d’une liberté artistique totale, à l’exception d’une note particulière. On lui a clairement indiqué que les images de Demi Moore devaient se concentrer sur son visage, plutôt que sur son corps entier, car l’actrice était enceinte à l’époque. Lors de la séance de photos, Leibovitz a ignoré la demande du magazine et a pris des clichés de l’actrice nue et enceinte. Elle a volontairement mis l’accent de la photographie sur le ventre. Si la photo a suscité débats et controverses, elle reste à ce jour l’une des couvertures les plus célèbres !

Demi Moore
Annie Leibovitz, Demi Moore, 1991, © Vanity Fair © Sotheby’s

Comment rendre l’impersonnel, personnel…

Queen Elizabeth II
Annie Leibovitz, Queen Elizabeth II, 2007, © Royal Collection Trust

Alors que sa reconnaissance grandit dans le paysage commercial et éditorial, Leibovitz se tourne vers les beaux-arts. Elle devient la première femme à avoir une exposition solo à la National Portrait Gallery de Washington, D.C., en 1991. Au-delà de cette exposition, ses photographies sont présentées dans des galeries, des musées et des salles des ventes du monde entier. Parmi les institutions qui possèdent ses photos dans leurs collections figurent des musées américains très célèbres, comme le MoMA et le Los Angeles County Museum of Art. Enfin, elle publie un livre en 2008, qui revient sur certaines de ses images les plus emblématiques. 

En conclusion, Leibovitz n’a pas son pareil pour capturer les paillettes et le glamour. Mais ce n’est surtout pas la seule chose à retenir ! Il suffit de faire abstraction des noms célèbres de ses sujets pour entrer dans une vérité photographique crue. Elle touche l’intime avec une sensibilité certaine et nous offre un regard personnel sur le monde impersonnel des stars. Découvrez d’autres photos de célébrités sur Artsper ! 

Vous devriez aimer…

À propos d’Artsper

À propos d’Artsper

Fondée en 2013, Artsper est une marketplace en ligne d’art contemporain. En partenariat avec 1 800 galeries d’art professionnelles autour du monde, elle rend accessible à tous la découverte et l’acquisition d’œuvres d’art.

En savoir plus