8 choses à savoir sur Auguste Rodin

Auguste Rodin
Auguste Rodin et Camille Claudel

Auguste Rodin, figure majeure de la sculpture, a su renouveler le genre avec ses sculptures en bronze et ses sculptures en marbre. Et pourtant, sa vie recèle de mystères, de passions, et d’attaques ! Revenons donc sur huit choses à savoir sur Auguste Rodin…

#1 Il était passionné par la sculpture grecque

Auguste Rodin
Rodin et ses sculptures antiques

L’art de la Grèce antique a fortement influencé l’artiste sculpteur qui jouissait particulièrement de la lumière que dégageaient ces sculptures. Il s’entoure d’ailleurs de statues grecques lorsqu’il vit à la Villa des Brillants puis à l’hôtel Biron. Il se procure aussi de nombreux fragments de sculptures grecques ou de vases etc… On lui attribue également souvent des influences provenant de Michel-Ange, qui comme lui montre des personnages écrasés par la souffrance et le drame. Si Rodin est souvent rapproché de l’Art Antique, c’est aussi parce qu’ils prennent tous deux en modèle la nature, et l’observent profondément. On ressent la même chose devant ses portraits, qui vont puiser dans l’intériorité et l’intense introspection des modèles.

#2 Son art n’a pas été reconnu immédiatement

Son travail est célèbre dans la monde entier aujourd’hui, et pourtant, son talent n’a pas été reconnu immédiatement. Il a fait l’objet de critiques pendant une grande partie de sa vie, il loupe trois fois de suite l’épreuve de sculpture de l’école des Beaux-Arts, son style n’étant pas considéré comme conforme. Ce n’est réellement qu’à l’âge de 40 ans qu’il reçoit sa première grosse commande pour « La Porte de l’Enfer ».

#3 Certaines de ses oeuvres étaient très controversées

Auguste Rodin
« Monument à Balzac » d’Auguste Rodin

Si Auguste Rodin fait partie des artistes majeurs aujourd’hui, il a pourtant suscité le mépris en renversant les canons esthétiques de l’époque. Cela a d’abord été le cas à ses 25 ans avec sa sculpture « l’Homme au nez cassé », refusée au Salon de 1865 car elle ne s’inscrivait pas dans la sculpture mythologique. Il a également été accusé de tricherie sur la sculpture « l’Age d’airain » tant la création était réaliste, on le soupçonne d’avoir moulé d’après nature, il apportera tout de même les preuves de son talent. Enfin les sculptures de grandes personnalités vont déchaîner la critique : celle de Victor Hugo, celle de Clemenceau, et enfin celle de Balzac, qui sera refusée par la Société des gens de lettres. La sculpture ressemblerait à « un bonhomme de neige ».

#4 « Le Baiser » et « Le penseur » étaient censés faire partie d’une plus grande oeuvre

Auguste Rodin
« La Porte de l’Enfer », Auguste Rodin

« Le Baiser » et « Le Penseur », toute deux inspirées par « L’enfer » de Dante, sont certainement les deux sculptures les plus connues d’Auguste Rodin. Et pourtant, elles étaient à l’origine intégrées dans un projet bien plus grand. Alors que Rodin a 40 ans, on lui confie la commande d’une porte pour le futur Musée des Arts Décoratifs, qui ne verra d’ailleurs jamais le jour. Il choisit alors de représenter « La Porte de l’Enfer » de « La Divine Comédie » de Dante. On y retrouve donc ces deux sculptures mythiques de Rodin, qu’il va finalement choisir d’isoler de la porte et ainso rompre le lien avec Dante.

#5 Il a également fait de nombreux dessins érotiques

Auguste Rodin
Un dessin érotique d’Auguste Rodin

Ces dessins rares d’Auguste Rodin auraient pu choquer la société s’ils avaient été exposés à l’époque. On le sait, Rodin adorait les femmes, et ses dessins le prouvent. Ils sont très crus, et on en compte 7000 ! A l’époque, les séances de pose provocantes choquent. Il saisit pourtant le moment où ces femmes se laissent aller à l’abandon…

#6 Il adorait le British Museum

Auguste Rodin
Les sculptures du Parthénon au British Museum en 1890

Lorsqu’il se rend au British Museum pour la première fois en 1881, Rodin s’émerveille devant les sculptures du Parthénon. Il y retourne plusieurs fois mais surtout, il s’en inspire pour son propre travail, qu’il souhaite rapprocher au plus possible de ces ruines antiques.

#7 Ses relations avec les femmes étaient tumultueuses

Auguste Rodin
Auguste Rodin et Camille Claudel

On sait qu’Auguste Rodin était un grand séducteur. Il a d’ailleurs eu une liaison avec la sculpteuse Camille Claudel. Malgré leur forte différence d’âge, leur relation est intense et passionnée. D’abord son élève, puis sa maîtresse, ils cachent leur relation à la société mais aussi à Rose Beuret qui fréquente déjà Rodin depuis 19 ans lorsqu’il rencontre Camille Claudel.  Elle s’éloigne alors de lui pour développer sa sculpture hors de son influence. Elle prend ses distances pour ne plus être assimilée à Rodin et se construire une réputation seule. Ils rompent définitivement dans les années 90. Mais Camille va longtemps en vouloir à Rodin (en plein essor), l’accusant de comploter contre elle. Sa mère l’interne à l’asile Ville-Evrard et ensuite à l’asile de Montdevergues à Montfavet où elle finira ses jours. Quant à Rodin, il épouse finalement Rose Beuret en 1917, tous deux meurent la même année.

#8 Rodin n’a jamais sculpté le marbre

Auguste Rodin
Auguste Rodin

S’il a souvent posé en photo avec un marteau et des ciseaux, Rodin n’aurait jamais sculpté le marbre. Il était à l’origine de l’idée, il concevait un modèle en plâtre, mais était aidé pour confectionner la sculpture en marbre puis apportait les retouches finales. Il ne s’en est jamais caché. De nombreux artistes ont fonctionné de cette façon mais en 1900, cette pratique fait l’objet de critiques. On l’accuse de diriger une usine, mais on débat aussi de la véracité de ses oeuvres. Lorsque celles-ci ne proviennent pas de la main de l’artiste mais d’une aide, est-elle considérée comme une oeuvre de Rodin ?

Vous pourriez aimer :