Petite leçon sur le marché de l’art

Voir plus loin - -

Artistes, galeries, maisons de ventes, collectionneurs, quel lien les unissent, qui sont-ils réellement, quel est leur rôle au sein de ce marché ?

Commençons par définir ce qu’est l’art contemporain. Il désigne l’ensemble des œuvres ayant été produites entre 1945 et aujourd’hui, quel que soit le style et la pratique esthétique. Il succède ainsi à l’art moderne (1850 – 1945).
Ce marché est divisé en 2 sous marchés : le premier marché qui correspond à l’ensemble des œuvres vendues pour la première fois, souvent en galerie ou lors de foires d’art, et qui tombent ensuite dans le second marché lorsqu’elles seront revendues, la plupart du temps en maison de vente ou lors de ventes de grè à grè.

Passons maintenant aux différents acteurs de ce marché en commençant par le premier maillon de la chaine, les artistes.
Ces derniers peuvent être regroupés en 2 catégories : les artistes cotés, ceux ayant déjà vendu leurs œuvres lors de ventes aux enchères publiques et les artistes non cotés, n’ayant jamais participé à de telles ventes.
La cote est calculée en fonction du prix de chaque vente publique et ce prix évolue souvent avec la notoriété de l’artiste : selon qu’il ait été exposé dans un lieu prestigieux, que ses œuvres aient été acquises par un collectionneur de renom, qu’une institution le mette à l’honneur, etc.

Viennent ensuite les intermédiaires. Les galeries d’art ou marchands dans un premier temps ont pour mission de vendre les œuvres des artistes avec qui elles travaillent mais aussi de les promouvoir auprès des institutions et des collectionneurs. Les maisons de ventes (Christies, Sotheby’s, Drouot, etc.), dans un second temps, organisent les ventes aux enchères, dirigées par les commissaires priseurs.
Il existe encore d’autres intermédiaires, comme les courtiers, les experts, les conseillers en gestion de patrimoine artistique, etc. mais nous ne rentrerons pas dans le détail.

Au bout de la chaine nous retrouvons les acheteurs, qu’ils soient de simples amateurs d’art ou des collectionneurs. Les premiers achètent la plupart du temps en galerie ou lors de foires d’art (salon réunissant un ensemble de galeries ou artistes dans un même lieu pendant quelques jours) locales tandis que les seconds sont adeptes des ventes aux enchères ou des ventes de grè à grè par l’intermédiaire de courtiers. Ils sont aussi présents lors des grandes foires internationales telles que Art Basel (Bâle, Miami et Hong-Kong), la FIAC (Paris) ou encore la Frieze Art Fair (Londres).

Maintenant que vous avez toutes les clés en main pour appréhender ce marché passionnant qu’est celui de l’art contemporain n’hésitez plus et prenez-y votre place car il vous appartient, il appartient à tous !

Partager cet article :

Laisser un commentaire