Good to know: Sécession

La Sécession est un mouvement pictural de l’art nouveau qui s’est développé en Autriche, particulièrement à Vienne de 1892 à 1906. La Sécession est un courant aux accents plus organiques et végétaux en opposition à l’art nouveau plus géométrique. Le style Sécession, variante autrichienne de l’Art nouveau se matérialise par une vingtaine d’artistes d’origine allemande ou autrichienne. Parmi les plus connus, on peut citer Gustav Klimt, J.Hoffmann, J.Engelhart, M. Kurzweil, C.Moll, K.Moser, F. von Myrbach et Egon Schiele. Ces artistes se rassemblent en opposition au collectif Künstlerhaus, un groupe d’artistes conservateur qui limitaient toute nouveauté et liberté dans l’art en contrôlant notamment les engrenages du marché de l’art.

Ce mouvement avait pour but :

– D’unir les forces créatrices de ce pays

– D’établir un lien avec les artistes étrangers

– Prôner un échange international des idées

– Lutter contre les élans nationalistes que les pays européens connaissaient à l’époque

– Renouveler les arts appliqués

– Créer un art total

Les artistes protestataires réunis par Gustav Klimt créent en 1897 la Vereinigung bildender Künstler Sezession. Sans véritable programme artistique précis, ce groupe déclare vouloir « arracher l’art au négoce » en suscitant un intérêt pour l’art tout en élevant le sens artistiques des contemporains. La voix des artistes se fera à travers plusieurs revues.

La principale revue Jugend (Jeunesse) prône les nouvelles idées sur l’architecture, le dessin et la décoration. Le nom « Jugendstil » vient de cette revue.

La revue représentative et la plus officielle de la Sécession viennoise est Ver Sacrum crée en 1897

D’autres revues ont participé à l’essor du courant telles que Pan, Simplicissimus, Deutsche-Kunst und Dekoration…

Le style Sécession se caractérise notamment par l’utilisation de formes organiques.

Les représentations d’éléments végétaux ou animaux comme les oiseaux et les poissons.

détails de hiboux sur le Palais de la Sécession à Vienne

Des compositions florales riches extrêmement stylisées. Une absence de perspective équilibrée par une profusion de courbes.

détails floraux du Palais de la Sécession à Vienne

Le style Sécession est très connu pour ses affiches qui s’inspireront des images graphiques tirés de la décoration, la typographie et l’illustration. Ces affiches étaient utilisées pour faire la publicité d’expositions, de pièces de théâtre ou de livres mais très rarement de produits industriels.

Les principaux acteurs de la Sécession Viennoise :

Gustav Klimt est la figure représentative de la Sécession Viennoise. En effet, en 1897, il fonde la Sécession et la revue Ver Sacrum. A la fois peintre et graveur, ses toiles aux formes organiques et féminines offrent au spectateur un savant jeu visuel entre motifs floraux et utilisation de la feuille d’or. Les sujets sont principalement des représentations de mythes antiques ou bibliques, des allégories et des nues féminins.

Gustav Klimt, Le baiser, 1907-1908

Gustav Klimt, Serpents de mer II, 1904-1907

Comme Klimt, Otto Eckmann est peintre et graveur, il est l’un des acteurs principal du Jugendstil floral. En 1899, il crée pour la fonderie Rudhard un alphabet qui devient le caractère d’imprimerie premier du Jugendstil inspirant ainsi toutes les recherches typographiques postérieures.

Alphabet Eckmann

Josef Hoffmann a une formation d’architecte. C’est un voyage en Italie qui lui donne l’inspiration et l’élan d’un style propre, géométrique et ornementé. Son œuvre majeure est le palais de Stoclet à Bruxelles.

Salle à manger, Palais de Stoclet, Bruxelles

Koloman Moser est une figure fondatrice de la Sécession mais c’est surtout le scénographe d’une majeure partie des expositions Sécessionnistes.

 

Koloman Moser, Der Musikant,1909