Le top 10 des moments artistiques de 2021

Camila Jaber, lauréate du concours #CreateCOP26, 2021
Camila Jaber, lauréate du concours #CreateCOP26, 2021

L’année 2021 fut un moment riche en émotions et bouleversements artistiques. Avec un début difficile, suite aux fermetures des musées et autres restrictions de sécurité, le monde de l’art a su ensuite remonter la pente ! Le marché de l’art continue d’innover et les artistes de nous surprendre. Alors ne tardez plus et venez vite découvrir les temps forts artistiques des 12 mois passés…

1. Le déconfinement de la culture

La Galerie du temps, 2021
La Galerie du temps, 2021

Difficile de se dire qu’il y a un an, tous les musées et centres culturels étaient fermés au public, et pourtant ! Heureusement pour le plaisir de tous les amateurs d’art, 2021 marque le retour des évènements artistiques et expositions publiques. En effet, le 19 mai en France, après des mois de fermeture, les musées accueillent de nouveau son public adoré !

2. La vente record de la NFT de Beeple, à 69 millions de dollars

Everydays: the First 5 000 Days, Deeple, 2021
Moment artistique de 2021
Deeple, Everydays: the First 5 000 Days, 2021

En mars dernier, le monde de l’art a été révolutionné avec la vente de l’œuvre numérique du célèbre crypto-artiste Beeple. Les NFT, dont le terme est apparu en 2017, correspondent aux Non-Fongible Token – ou Jetons Non-Fongibles – et permettent à un possesseur unique de détenir la version originale d’une œuvre d’art digitale. Avec cette vente record, les NFT bouleversent à jamais le marché de l’art !

3. L’Arc de Triomphe emballée

Christo et Jeanne-Claude, Wrapped, 2021
Artistique
Christo et Jeanne-Claude, Wrapped, 2021

Le projet monumental de Christo et Jeanne-Claude d’empaqueter le célèbre monument de la place de l’Étoile a connu un succès mondial. En deux semaines, cette installation réalisée avec plus de 25 000 m2 de tissu a attiré plus de 800 000 visiteurs. Encore une fois, et ceci même après leur décès, le duo mythique continue de marquer les esprits !

4. Les artistes mobilisés pour la COP26

Cornelia Parker, Hurry Up It's Time, 2021 © Ewan Bootman/NurPhoto AFP
Cornelia Parker, Hurry Up It’s Time, 2021 © Ewan Bootman/NurPhoto AFP

Dans le contexte de la Conférence de Glasgow sur les changements climatiques (COP26), de nombreux artistes ont fait appel à leur talent pour sensibiliser à la cause environnementale. Parmi eux, l’artiste britannique Cornelia Parker s’est adressée directement aux participants et responsables politiques à travers son œuvre « HURRY UP PLEASE IT’S TIME » (« Dépêchez-vous, c’est l’heure »). L’Unesco et l’agence Art Partner a également mis en place le concours #CreateCOP26, réunissant des candidats de 54 pays.

Exposition virtuelle #CreateCop26 © Art Partner Artistique
Exposition virtuelle #CreateCOP26 © Art Partner

5. L’œuvres monumentale d’Olafur Eliasson

Olafur Eliasson, Atmospheric Wave, 2021 © Wall EQ Office
Olafur Eliasson, Atmospheric Wave, 2021 © Wall EQ Office

Chicago, qui abrite certaines des œuvres d’art public les plus emblématiques et les plus appréciées au monde, a accueilli une nouvelle installation de l’artiste de renom Olafur Eliasson. Avec la collaboration de EQ Office, elle a développé pendant des années cette œuvre impressionnante composée de 1 900 tuiles métalliques. Inspirée par le lac Michigan, cette installation a transformé le célèbre bâtiment en une destination urbaine incontournable.

6. Le retour des foires d’art et la FIAC 2021

Le Grand Palais Éphémère © Patrick Tourneboeuf/RMN GP/Tendance floue
Le Grand Palais Éphémère © Patrick Tourneboeuf/RMN GP/Tendance floue

La saison des foires a lancé son coup d’envoi en Septembre avec Art Paris au Grand Palais Ephémère de Paris. Quelques semaines plus tard, le même lieu accueillait, avec ses 160 galeries et ses milliers d’œuvres, la FIAC 2021. L’équipe d’Artsper est partie sur le terrain pour sélectionner ses œuvres préférées, à découvrir juste ici.

7. L’installation engagée de Pamela Council sur Times Square

Pamela Council, A Fountain for Survivors, 2021
Pamela Council, A Fountain for Survivors, 2021 © pamelacouncil.com

Times Square reçoit sa première fontaine publique et il s’agit d’une œuvre d’art publique monumentale ! Recouverte de 400 000 clous en acrylique, cette œuvre monumentale réalisée par Pamela Council est une expérience multi-sensorielle entre lumière, son et odorat, mais pas seulement. Cette création est également pour l’artiste une façon de « traiter les problèmes de parure, de fongibilité des Noirs et de visibilité avec un sens de l’humour totalement ironique ».

8. Le record de vente aux enchère pour la maison Sotheby’s

Chris Carnabuci et sa statue de George Floyd, 2021 © ED JONES/AFP
Chris Carnabuci et sa statue de George Floyd, 2021 © ED JONES/AFP

Mi-décembre, la maison de vente aux enchères anglaise Sotheby’s a annoncé avoir atteint le plus haut chiffre de ventes de son histoire, avec 7,3 milliards de dollars. Ce nouveau record de vente représente le plus haut total de la société en 277 ans d’existence ! Il s’explique par l’émergence d’un nouveau public et la multiplication d’acheteurs asiatiques.

9. L’ouverture du nouveau musée Bourse de Commerce – Pinault Collection à Paris

Bourse de Commerce - Pinault Collection © Tadao Ando Architect & Associates, Niney et Marca Architectes, Agence Pierre- Antoine Gatier. Photo by Patrick Tourneboeuf
Bourse de Commerce – Pinault Collection © Tadao Ando Architect & Associates, Niney et Marca Architectes, Agence Pierre- Antoine Gatier. Photo by Patrick Tourneboeuf

Événement incontournable de cette année, la Bourse de commerce – Collection Pinault a enfin ouvert ses portes au public, après avoir été différée d’un an. L’incroyable collection d’œuvres d’art de François Pinault est désormais exposée dans ce bâtiment riche et majestueux situé près du Forum des Halles. Elle comprend plus de 10 000 œuvres entre peintures, sculptures, vidéos, photographies, œuvres sonores, installations, de tous les pays et toutes les générations, de quoi ravir tout le monde !

10. L’œuvre la plus chère au monde : Da Vinci of Debt

Da Vinci of Debt, 2021 © Natural Light, Artistique
Da Vinci of Debt, 2021 © Natural Light

Évaluée à près de 147 millions de dollars, Da Vinci of Dept est devenu l’œuvre la plus chère au monde, passant devant la peinture Salvator Mundi de Léonard de Vinci. Cette installation, formée de 2 600 véritables diplômes d’université, attire l’attention sur l’attention sur le problème de l’endettement paralysant des étudiants aux États-Unis. En effet, chaque diplôme a une valeur de près de 180 000 dollars, ce qui représente le coût moyen d’une formation universitaire de quatre ans aux États-Unis.