10 Choses à savoir sur Piet Mondrian

Piet Mondrian
Piet Mondrian

Du peintre hollandais au visionnaire de l’art abstrait pictural, Piet Mondrian est l’élément essentiel d’un des mouvements artistiques les plus marquants du 20ème siècle. Mondrian, à lui seul, a créé le Néoplasticisme, la représentation de formes se détachant totalement de la réalité. L’art moderne, comme on le connaît tous, n’aurait jamais existé sans le travail de Mondrian. C’est ainsi, qu’en hommage à cet artiste révolutionnaire, Artsper vous propose de découvrir 10 faits essentiels sur un des pères de l’art abstrait.

1. Son vrai nom est un anagramme

Piet Mondrian, Trafalgar Square, (1939-43)
Piet Mondrian, Trafalgar Square, 1939-43

Mondrian a fait évoluer son nom tout autant que son genre artistique. Principalement la forme de celui-ci, il est passé de Pieter Cornelius Mondriaan à Mondrian, dans l’objectif de se détacher de ses origines néerlandaises. Malgré le fait qu’il soit toujours parfois appelé « Mondriaan », l’artiste a officiellement retiré le second « a » de son nom en 1911, évoquant l’anagramme anglais « I Paint Modern Art » (je peins de l’art moderne).

2. L’art de Mondrian est une quête spirituelle

Piet Mondrian, New York City, 1942
Piet Mondrian, New York City, 1942

Étant membre de la Société Théosophique Hollandaise, la technique artistique de Mondrian était inspirée et définie par la doctrine Théosophique. Le peintre abstrait estimait que l’art et la création pouvaient permettre d’obtenir une certaine spiritualité, principalement si les formes créées sont réduites à leurs éléments les plus basiques. En effet, les formes et les structures aux formats les plus purs, révèlent des principes fondamentaux et opposés de l’univers tels que : le masculin et le féminin, le positif et le négatif ou même le dynamique et le statique. Sa quête mythique lui a permis, non seulement d’explorer ces forces, mais aussi de les contraster, créant alors sa propre utopie du monde moderne.

3. Il est le créateur du Néoplasticisme

Piet Mondrian, Composition II in Red, Blue, and Yellow, 1929
Piet Mondrian, Composition II in Red, Blue, and Yellow, 1929

« Telle la pure représentation de l’esprit humain, l’art s’exprime d’une manière artistiquement purifiée, qui est, l’art abstrait, cette nouvelle idée plastique ne prend pas en compte les règles de l’apparence, dont entre autres, les formes naturelles et les couleurs ».

C’est avec Theo Van Doesburg que Mondrian a créé le « Magazine De Stijl ». Se traduisant en « Le Style ». De Stjil est synonyme de Néoplasticisme, c’est un mouvement qui comprend les œuvres d’architectes utilisant des couleurs primaires ainsi que des formes et compositions basiques afin de tester les limites de l’art abstrait. Ce mouvement cherche à rejeter les pratiques anciennes, de par la réduction des formes à leur format le plus pur.

4. Mondrian n’utilisait jamais de règle pour tracer ses lignes

Piet Mondrian dans son atelier
Piet Mondrian dans son atelier

Malgré la simplicité de ses œuvres, elles demandent énormément de temps pour être finalisées. Les nombreuses lignes droites, identité des œuvres de Mondrian, sont là pour faciliter la capacité humaine à comprendre des expériences compliquées. Elles apportent ainsi un sentiment d’ordre dans l’expression humaine.

5. On retrouvait les peintures de Mondrian durant « l’exposition d’art dégénéré » d’Hitler

L’exposition d’Art Dégénéré
L’exposition d’Art Dégénéré

« Entartete Kunst », l’exposition d’art dégénéré détenait 650 œuvres confisquées aux musées allemands pour leur critique du régime nazi. Effectivement, les œuvres qui discréditaient la religion, celles d’artistes juifs, ou bien critiquant les soldats allemands et les femmes étaient ajoutées à la collection. C’est alors qu’une contre exposition, appelée “Große Deutsche Kunstausstellung” (La Grande Exposition d’Art Allemand), a été mise en place. Cependant, elle n’a attiré que la moitié de visiteurs de l’exposition d’art dégénéré.

6. Son travail a inspiré la musique et la mode

Collection Mondrian, Yves Saint Laurent 1965
Collection Mondrian, Yves Saint Laurent 1965

En 1965, le créateur de mode Yves Saint Laurent a dévoilé la collection Mondrian. Six robes de cocktail portant les couleurs et les formes représentatives du peintre. Telle une œuvre d’art mobile, les œuvres de Mondrian défilaient sur le podium, soulignant la souplesse de ses peintures. Le groupe de rock américain White stripes s’est lui inspiré des œuvres du créateur en nommant leur deuxième album « De Stjil ».

7. Il a survécu à la Grippe Espagnole 

Piet Mondrian, Composition A, 1923
Piet Mondrian, Composition A, 1923

Mondrian a été touché par l’épidémie qui a tué des millions de patients en 1918. Ses symptômes ont perduré pendant des mois, ce qui l’a obligé à rester enfermé dans son studio, et lui a permis de trouver du réconfort à travers ses peintures.

8. Il était fan du « boogie-woogie »

Piet Mondrian, Broadway Boogie Woogie, 1942–1943
Piet Mondrian, Broadway Boogie Woogie, 1942–1943

Durant son séjour aux États-Unis, Mondrian s’est découvert une passion pour le Charleston, mouvement de danse iconique des années 1920 en Amérique. Cependant, ce mouvement a rencontré beaucoup de critiques, une interdiction a même menacé le monde de la danse. Audacieux et sexuel, le Charleston, a défié, tout comme l’art de Mondrian, les standards du monde artistique en explorant ses parties inattendues.

9. Il a aidé les gagnants du prix Nobel de Science

Piet Mondrian, Lozenge Composition with Yellow, Black, Blue, Red, and Gray, 1921
Piet Mondrian, Lozenge Composition with Yellow, Black, Blue, Red, and Gray, 1921

Mondrian était l’assistant de Reindert Pieter van Calcar, professeur de l’Université de Leiden en Hollande. Sa recherche se portait sur le Cholera, Mondrian était chargé des dessins des bactéries du laboratoire. Ainsi, entre 1901 et 1920, les scientifiques travaillant sur ce projet ont gagné trois Prix Nobel pour leur contribution essentielle dans la recherche.

10. Sa maison était là où son art se trouvait

Piet Mondrian dans son appartement-atelier
Piet Mondrian dans son appartement-atelier

L’atelier de Mondrian était aussi sa maison, un mélange entre ses œuvres non terminées et ses meubles récents. Il y accueillait alors beaucoup d’artistes et d’intellectuels créatifs. Ses appartements à Paris et Londres étaient complètement dédiés à l’art avec des murs repeints de couleurs primaires, changeant son appartement en une œuvre d’art De Stjil 3D immersive.

Vous devriez aimer: