Mode et art : retour sur les collaborations modernes les plus audacieuses

Bien que l’art et la mode soient des mondes distincts l’un de l’autre, leur collaboration occasionnelle a mis en lumière des talents artistiques exceptionnels tout au long de l’histoire. Cette unification témoigne de l’innovation, de l’expression et, surtout, de leur créativité commune. Les peintres, les designers et les photographes ont ensemble contribué à l’épanouissement d’une véritable unité symbiotique entre les deux disciplines. Découvrez avec Artsper les grandes collaborations modernes entre l’art et la mode !

Hermès + Kongo

La marque de luxe Hermès et l’artiste Kongo ont collaboré pour la création d’une série de foulards pour la collection 2011-2012. Résultat ? Une équipe intéressante : l’une des plus anciennes marques de luxe européen allié à un street artiste contemporain. La série a été inspirée par l’esthétique urbaine, colorée et décalée, signature de Kongo. Il en résulte un changement radical par rapport aux collections traditionnelles d’Hermès. Cette collaboration montre comment la haute couture et le street art peuvent coexister avec succès, en mêlant tradition et innovation.

Louis Vuitton + Takashi Murakami

Parce qu’ils ont entretenu une relation de long-terme, le couple Louis Vuitton x Takashi Murakami est peut-être le duo le plus emblématique entre la mode et l’art ! Cette collaboration s’est avérée inestimable pour l’un comme pour l’autre. L’inauguration en 2003 des monogrammes multicolores de Murakami pour Vuitton a été à l’origine de ce partenariat iconique et révolutionnaire. Les acheteurs perçoivent la « collab » comme une référence dans l’achat de luxe éclairé. Ce mélange entre richesse et éducation élève le statut même de celui qui achète le produit. L’artiste a également participé au design de plusieurs autres collections, comme celles avec Cherry Blossom, Monogramouflage, et plus encore. La relation entre la marque de luxe Louis Vuitton et Takashi Murakami a pris fin en 2015.

Alexander McQueen + Damien Hirst

Damien Hirst a lancé son projet entomologique (sur l’étude du monde des insectes) aux côtés d’Alexander McQueen. Ensemble, ils ont créé une collection de foulards en soie représentant divers insectes, tels que les papillons. La collaboration entre l’artiste, dont le prix des œuvres est notoirement élevé, avec le célèbre designer britannique a permis de représenter de façon harmonieuse leurs marques de fabrique respectives : les insectes pour Hirst et le motif du crâne pour McQueen. La collection exclusive de foulards a été réalisée en édition limitée pour célébrer le 10e anniversaire de la naissance iconographique du crâne de McQueen. Cette collaboration a permis la floraison d’une collection de mode unique, mettant en valeur différentes techniques artistiques.

Yeezy + Vanessa Beecroft

L’artiste et photographe Vanessa Beecroft et Kanye West ont établi une collaboration artistique de longue date. À la fin des années 90 et au début des années 2000, les impressionnantes fresques de Beecroft ont stupéfié le monde de l’art ! Ce n’est qu’après sa rencontre avec Kanye West qu’elle se lance dans un voyage alliant musique, mode et art. Le couple a été à l’origine de plusieurs collaborations : vidéos musicales, spectacles d’art et tournées de mode. La collection Yeezy a été leur principal partenariat, consistant en des défilés de mode présentant les créations actuelles de West. Beecroft conçoit les décors et la chorégraphie pour les tournées de chanteur. Simple mais pleine de risques, cette collab très réussie est une preuve même du succès possible lorsque art et mode se rencontrent.

La relation entre la mode et l’art est motivée par une appréciation mutuelle du travail de chacun. Mais les collaborations ne sont pas forcément nécessaires pour que les deux disciplines soient liées ! Les artistes et les designers se sont naturellement inspirés l’un de l’autre au fil du temps, sans produire explicitement des œuvres ensemble. Par exemple, Céline s’est inspirée de l’anthropométrie de la période bleue d’Yves Klein, Valentino s’est inspiré du « Jardin des délices terrestres » de Jérôme Bosch, et Vera Wang a conçu la robe de gala du MET d’Ariana Grande d’après « Le Jugement dernier » de Michel-Ange. L’inspiration ne manque pas !  Les résultats sont énigmatiques et stupéfiants lorsque la mode rencontre l’art.

Le mot de la fin ?

« Le monde du luxe et le monde artistique partagent les sensations fortes et la passion de la création. Si notre marque inspire les artistes, ils stimulent aussi notre maison en retour. Il y a donc tout un processus d’inspiration mutuelle, et c’est très productif. »

Yves Carcelle, ancien PGD de Louis Vuitton