Rentrée 2018 : les expositions à ne pas manquer

expositions_septembre
Musée Picasso à Paris

La rentrée, ses cartables et ses jours de pluie, ont vite fait de vous faire oublier qu’il y a encore quelques jours vous vous prélassiez sur la plage, un cocktail de fruits exotiques à la main. Artsper vous propose de lutter contre la déprime de la rentrée en organisant une sortie au musée. On vous livre notre sélection des expositions à ne surtout pas manquer. 

expos à voir
Alberto Giacometti, Homme qui marche II, 1960, Plâtre, Fondation Giacometti, Paris © Succession Alberto Giacometti (Fondation Giacometti, Paris + ADAGP, Paris) 2018

Alberto Giacometti 

On ne se lasse pas des sculptures longilignes du sculpteur et peintre suisse Alberto Giacometti. Le tout nouveau Musée Maillol réunit plus de cinquante sculptures de Giacometti. Intitulée « Entre tradition et modernité », l’exposition suit un parcours chronologique et thématique. Organisée en deux parties, elle présente d’abord les oeuvres de la jeunesse de Giacometti puis les sculptures qui naissent de sa rencontre avec les avant-gardes parisiennes autour des années 1925. Les grands thèmes de l’après-guerre sont évoqués depuis leur source dans le surréalisme jusqu’aux oeuvres iconiques des années 1950-60.

Où ? Musée Maillol, 59-61 Rue de Grenelle, 75007 Paris 

Quand ? Du 14 septembre 2018 au 20 janvier 2019

rentrée expo picasso
Picasso, Les trois hollandaises, 1905

Picasso

Le musée d’Orsay et le Musée national Picasso-Paris organisent, en collaboration, une manifestation consacrée aux périodes bleue et rose de Pablo Picasso. Les deux musées réunissent à cette occasion les chefs-d’oeuvre du peintre espagnol des années 1900-1906. On vous le consacre, on n’est bien loin de l’effet vacances au bord de la mer puisque les oeuvres du peintre catalan pendant les premières années de cette période sont teintées de mélancolie, suite au suicide de son ami Carlos Casagemas et à son arrivée dans les bas-fonds de Paris. Heureusement, dès 1905, les teintes se réchauffent et les toiles se voient peuplées de saltimbanques et d’acrobates. Entraîné par son ami Guillaume Apollinaire et porté par son nouvel amour pour Fernande Olivier, Picasso voit la vie en rose et nous aussi.

Où ? Musée d’Orsay, 1 Rue de la Légion d’Honneur, 75007 Paris et au Musée National Picasso, 5 Rue de Thorigny, 75003 Paris

Quand ? Du 18 septembre 2018 au 6 janvier 2019 et du 4 septembre 2018 au 13 janvier 2019 

rentrée expo renoir
Pierre-Auguste Renoir, Portrait de Jean Renoir, 1910

Renoir, père et fils

Vos amis préfèrent se faire un ciné ? Vous pouvez leur proposer l’exposition du musée d’Orsay qui explore le dialogue entre Pierre-Auguste Renoir et Jean Renoir, le père peintre et le fils cinéaste. A travers des tableaux, des extraits de films, des photographies, des costumes, des affiches, des dessins, et des documents, pour certains inédits, l’exposition montre des thèmes et des géographies communes aux œuvres du père et du fils. Elle dévoile aussi la relation entre un fils qui a posé pour son père sans jamais l’avoir filmé, mais qui prépare pendant près de vingt ans sa biographie, un hommage paru en 1962, encore très lue aujourd’hui.

Où ? Musée d’Orsay, 1 Rue de la Légion d’Honneur, 75007 Paris

Quand ? Du 6 novembre 2018 au 27 janvier 2019

 

Franz West-Exposition
Franz West, Parrhesia, 2012

Franz West

Il s’agit de la plus complète rétrospective à ce jour de l’artiste autrichien Franz West, majoritairement connu pour ses sculptures étranges, parfois comiques ou repoussantes. Son oeuvre, inclassable, fut très prolixe. West est autodidacte, particulièrement intéressé par les performances, et par cette idée de libérer du carcan sociétal les émotions et les désirs. Son oeuvre entière est emprunte de cette espièglerie qui le caractérise. Le Centre Pompidou rend un bel hommage à l’artiste décédé en 2012, célébrant la foisonnante diversité de son travail.

Où ? Centre Pompidou, Place Georges-Pompidou, 75004 Paris

Quand ? Du 12 septembre au 10 décembre 2018

Ailleurs en France et à l’étranger :

Et si, malgré le foisonnement des expositions à Paris, l’idée de ne pas quitter cette ville jusqu’aux prochaines vacances vous paraît insurmontable, pourquoi ne pas faire une excursion aux portes de la capitale, à Lyon ou à Bruxelles pour visiter ces expositions :

rentrée expo sugimoto versailles
Photomontage (photographie originale © Tadzio), 2018, Courtesy of the artist

Hiroshi Sugimoto

Pour sa 11e édition d’art contemporain, le Château de Versailles accueillera le photographe japonais Hiroshi Sugimoto, spécialiste des photos pose longue en noir et blanc et auteur de structures architecturales. Il investira les jardins du domaine de Trianon. « Ma carrière artistique a débuté avec la photographie, un travail en deux dimensions. Après des années passées à exposer mes photographies dans des galeries aux espaces difficiles à utiliser, j’ai décidé de devenir architecte pour créer des espaces tridimensionnels qui servent les artistes. Mon intérêt s’est ensuite tourné vers le spectacle vivant, qui ajoute à l’espace une quatrième dimension, le temps. Loin d’aller vers l’harmonie, comme on pourrait raisonnablement s’y attendre, ma carrière artistique semble s’orienter vers le désordre. Reconnaissant de l’opportunité qui m’est offerte de présenter une exposition in situ à Versailles, j’ai soigneusement réfléchi à l’artiste que je suis devenu et à comment je pourrais y intégrer toutes mes activités de manière cohérente ».

Où ? Château de Versailles, Place d’Armes, 78000 Versailles

Quand ? Du 16 octobre 2018 au 20 janvier 2019

expositions pour la rentrée
Bernar Venet et son Effondrement : 200 tonnes, Le Muy, 2017. Crédit photo : Gérard Schachmes, Paris. © Adagp, Paris, 2018

Bernar Venet

Le Musée d’art contemporain de Lyon présentera la rétrospective la plus complète jamais réalisée de Bernar Venet avec un ensemble inédit de plus de 170 oeuvres, des premières performances, dessins, diagrammes, peintures, jusqu’aux photographies, œuvres sonores, films et sculptures, retraçant ainsi 60 années de création. L’œuvre protéiforme de Bernar Venet reste encore mal connue car elle est souvent exposée partiellement, en « périodes » ou selon une logique de support (les « goudrons », les sculptures en acier…). Le MAC propose de l’aborder dans son intégralité selon un ordre chronologique inversé.

Où ? Musée d’art contemporain de Lyon, 81 quai Charles de Gaulle, 69006 Lyon

Quand ? Du 21 septembre 2018 au 6 janvier 2019

expositions
Guerrilla Girls © Andrew Hinderaker, 2015

RESISTANCE

Une façon comme une autre de protester contre la rentrée et, pourquoi pas, contre son patron. La CENTRALE for contemporary art célèbre le cinquantenaire de 1968, année emblématique pour l’art et la société. Avec RESISTANCE, la CENTRALE (centre d’art de la Ville de Bruxelles) explore à travers une approche thématique, la manière dont la contestation et la résistance s’inscrivent dans le corps des œuvres d’art, en présentant un dialogue entre des œuvres historiques de 68 et des œuvres contemporaines d’artistes belges et internationaux. De 1968 à 2018, certains artistes ont fait le choix de résister aux dictats du monde de l’art et de pointer les failles qui mettent en péril les fondements même de nos sociétés surmédiatisées. Mais l’exposition démontre aussi que c’est au sein de ces multiples résistances inscrites dans les œuvres, que l’art puise (paradoxalement) toute sa force.

Où ? CENTRALE for contemporary art, 44 Place Sainte-Catherine, 1000 Bruxelles, Belgique

Quand ? Du 27 septembre 2018 au 27 janvier 2019

Avec un programme comme celui-là, c’est sûr vous ne pourrez qu’aimer la rentrée !