8 expressions à sortir pour frimer en musée

Musée, visiteurs, expressions

On ne le dira jamais assez, il vaut mieux parfois se taire en musée au risque de paraître prétentieux. Mais si vous tenez réellement à impressionner quelqu’un, voici un petit guide des expressions à utiliser pour fanfaronner au musée ! Mais bon, on vous le déconseille quand même…

« Le Contrapposto »

David, Michel-Ange, sculpture
David,1501-1504, Michel-Ange, Galleria dell’Accademia de Florence

Vous vous êtes surement déjà retrouvé devant une statue antique qui vous a fasciné sans réellement savoir comment la décrire. Et bien sachez que lorsque celle-ci se positionne en maintien sur une jambe tendue et la seconde jambe légèrement fléchie, vous pouvez qualifier sa posture de « Contrapposto » !

« Composition »

Ensemble de vingt toiles, Daniel Buren, 1966-1977, Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris
Ensemble de vingt toiles, Daniel Buren, 1966-1977, Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris

Exit les termes trop courants du type :  « oeuvre », « peinture » ou « tableau » et préférez le terme « composition », vous éviterez ainsi les répétitions pour introduire votre description !

« Cohérence plastique »

Keith Haring, Musée d'Art moderne de la Ville de Paris
Keith Haring, exposition The Political Line, Musée D’Art Moderne de la Ville de Paris, 2013

Vous détectez certaines redondances dans les formes et les couleurs ? Des éléments qui se répondent au sein d’une oeuvre, ou bien même dans plusieurs travaux de l’artiste, mais vous ne savez pas forcément comment l’expliquer ? Vous pouvez alors utiliser l’expression « cohérence plastique » pour souligner ces effets d’harmonisation et passer pour un fin observateur.

« Dépouillé »

Kasimir Malévitch, Carré Blanc sur Fond Blanc, 1918, MoMa

Difficile de décrire une oeuvre lorsque celle-ci est très sobre et peu détaillée ! N’hésitez pas à employer le terme « dépouillé » pour signifier l’absence de détails et induire l’aspect volontaire du manque d’ornements, de couleurs ou de matières…

« Figure de proue »

Musée Pablo Picasso, Malaga
Musée Pablo Picasso, Malaga

Vous reconnaissez un grand maître de la peinture, mais il serait une évidence de le pointer ? Pimenter un peu votre réflexion en utilisant le terme « figure de proue », pour souligner l’importance de l’artiste que vous mentionnez et paraître hautement intellectuel…

« Cryptique / énigmatique »

Joseph Beuys, 1977, Hamburger Bahnhof

Les musées ont beau nous donner des indications avec les encarts, on en ressort parfois encore plus confus. Alors si vous séchez devant une oeuvre, vous pouvez toujours vous en sortir en employant ces adjectifs qui donneront tout de suite une allure de pro alors que vous ne comprenez rien au travail de l’artiste exposé.

« Bankable »

Jeff Koons, Balloon Monkey
Jeff Koons, Balloon Monkey, Damien Hirst’s Gallery, London, 2016

 Equivalent du mot mainstream ou du fameux « trop commercial » pour la musique, « bankable » vous permettra de désigner ces artistes très médiatisés, au coeur du système spéculatif de l’art contemporain. Vous passerez alors pour un expert du marché de l’art qui milite pour les vrais valeurs de l’art…

« Achromatique »

Picasso, Guernica, Musée Picasso
Pablo Picasso, Guernica, 1937, Musée Picasso, Paris

Pas évident de parler d’une oeuvre lorsqu’il n’y aucune teinte, alors misez tout simplement sur le mot « achromatique » lorsque vous ne voyez pas plus de trois couleurs et que ces trois couleurs sont : le noir, le blanc et le gris.

Vous devriez aimer aussi…