Direction…Strasbourg

Le vendredi chez Artsper, on médite et on s’évade. Cette semaine nous prenons la direction du musée d’art moderne et contemporain de la ville de Strasbourg qui nous propose de découvrir les récents travaux d’Annette Messager à travers l’exposition « Continents noirs ». Sur le chemin, nous dissertons sur les paroles de Max Ernst et la complexité du collage artistique.

On médite…Max Ernst

« Si ce sont les plumes qui font le plumage, ce n’est pas la colle qui fait le collage »

On s’évade… à Strasbourg

Un paysage carbonisé, pétrifié et plongé dans la noirceur. C’est dans un air inquiétant de fin du monde qu’Annette Messager, fascinée par l’art brut, souhaite nous projeter lors de cette exposition à Strasbourg. Via un parcours d’une vingtaine d’œuvres (dont 3 monumentales) et à travers  la création d’un univers fantastique, elle met en scène les pathologies du monde contemporain. Son style singulier, empreint d’humour, de jeu et de dérision, atténue l’angoisse que peut susciter le thème du cataclysme par la figuration du monde de l’enfance et du conte.
Annette Messager est une artiste majeure de la scène contemporaine notamment récompensée du Lion d’or à la Biennale de Venise en 2005.
Cette exposition exceptionnelle nous transporte dans un univers fascinant, entre l’ombre et la lumière, l’inquiétude de la vie et l’insouciance de l’enfance. Un rendez-vous incontournable !

Annette Messager « Continents noirs » – jusqu’au 3 février 2013, Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg