Petit guide de l’art conceptuel

Art Conceptuel, Jospeh Kosuth, One and Three Chairs
Joseph Kosuth, One and Three Chairs, Centre Pompidou

On ne peut pas le nier – à moins de se farcir les analyses d’experts de l’art, il est difficile de comprendre l’art conceptuel. Par exemple, vous connaissez la signification d’un verre d’eau à moitié rempli placé sur une étagère et intitulé  « An oak tree » (Une oeuvre de 1973 par Martin Creed) ? A moins que vous ayez des connaissances de base sur l’oeuvre et l’art conceptuel, cela pourrait être difficile…

Art Conceptuel Martin Creed
Martin Creed, An oak tree

Peut-être que vous pensez que l’art conceptuel s’enfonce dans les arguties ou peut-être que vous le connaissez déjà mais vous aimeriez en savoir plus. Dans tous les cas, cet article est fait pour vous ! Voici un petit guide pour comprendre ce mouvement artistique, certe plus opaque que d’autres, mais croyez-nous, il vaut la peine d’être exploré. Et qui sait, peut-être que vous allez adorer ça !

Qu’est-ce que l’art conceptuel ?

L’art conceptuel est un mouvement qui accorde plus d’importance aux idées et aux concepts qui sous-tendent une œuvre d’art plutôt qu’aux aspects visuels de l’œuvre produite.

Quand a-t-il commencé ?

L’art conceptuel en tant que mouvement artistique est apparu au milieu des années 60 aux États-Unis et au Royaume-Uni. Certaines de ses idées et concepts fondamentaux avaient cependant déjà été introduits par les mouvements d’avant-garde du début du XXe siècle, en particulier par le mouvement Dada et les ready-mades de Marcel Duchamp.

Art Conceptuel, Marcel Duchamp
Marcel Duchamp, Fontaine

Pourquoi a-t-il commencé ?

Comme toujours, les artistes voulaient essayer quelque chose de différent et voulaient continuer à s’interroger sur la nature et les limites de l’art. Pendant des siècles, l’objet d’art (l’œuvre d’art elle-même, qu’il s’agisse d’une peinture, d’une sculpture, d’une photographie, etc) a été la production artistique la plus importante et la plus appréciée. Ce sont les artistes conceptuels qui ont ensuite déclaré que tout art était essentiellement conceptuel et que tout artiste, afin de créer une œuvre d’art, doit d’abord se faire une idée de ce qu’ils doivent faire et comment ils veulent le faire. Les artistes conceptuels ont décidé de se concentrer exclusivement sur ce qui, depuis des siècles, n’était que le point de départ d’une œuvre d’art pour en faire une oeuvre d’art en soit.

Quelles sont les idées clés ?

  • « L’idée devient une machine qui fait l’art » – Une déclaration émise par l’artiste Sol Lewitt dans son texte de 1969 « Paragraphes sur l’art conceptuel », cette phrase représente le concept de base du mouvement avec la suprématie de l’idée.
  • L’œuvre ne devait pas nécessairement être un objet, dans certains cas c’était simplement un ensemble d’instructions créées par l’artiste
  • L’art conceptuel a abandonné la beauté, l’esthétique, la rareté et l’habileté comme moyens d’évaluer une œuvre d’art
  • L’art conceptuel était censé être mentalement intéressant pour le spectateur – les artistes voulaient qu’il soit provocateur.
  • Certaines œuvres d’art conceptuel interrogeaient également le rôle des musées et la manière dont le marché de l’art semblait dominer l’art et dicter la production de l’art.

Quelles sont les œuvres d’art clés?

Art Conceptuel , Sol Lewitt, Wall drawing
Sol Lewitt, Wall drawing # 46, 1970

Sol Lewitt, Wall drawing # 46 : Le travail se compose des instructions suivantes écrites par l’artiste « Lignes verticales, pas droites, ne se touchant pas, couvrant le mur uniformément ». Le propriétaire de ces instructions peut alors les suivre. Ici, l’œuvre est caractérisée par la répétition et le manque d’individualité – l’artiste n’est pas directement impliqué dans la création et l’incarnation physique de l’œuvre.

Art Conceptuel, Jospeh Kosuth, One and Three Chairs
« One and three chairs » (1965) de Joseph Kosuth

« One and three chairs » de Joseph Kosuth : Ce travail consiste en une chaise, une photographie grandeur nature de celui-ci et une définition de dictionnaire du mot « chaise ». Le but de l’œuvre est d’encourager les spectateurs à se demander : qu’est ce qui fait la « chaise », est-ce l’objet, la définition ou la photographie ou est-ce les trois? Kosuth se réfère également à la façon dont le langage est construit et comment les mots reçoivent un sens en étant appliqués aux objets.

Qu’ont-ils réalisé ?

Que vous aimiez ou non l’art conceptuel, on ne peut pas nier que les artistes conceptuels ont redéfini avec succès le concept d’œuvre d’art et que leurs créations sont désormais largement acceptées comme art par les musées, les galeries et les collectionneurs. En outre, en raison de l’importance de l’idée dans leur travail, l’art conceptuel a également été utilisé par les artistes pour entamer des conversations sur certaines questions telles que la politique, le féminisme et le racisme.

Intéressé par l’achat d’un travail d’art conceptuel ?

Vous êtes emballé à l’idée d’avoir une oeuvre qui est là pour stimuler votre esprit ? Alors, voici quelques suggestions.

Sophie Calle : une artiste française dont le travail se situe entre l’art conceptuel et la performance. Elle explore des thèmes tels que la beauté, l’intimité et l’absence à l’aide de textes et de photographies. 

Art Conceptuel , Sophie Calle
Sophie Calle, Les Dormeurs

Dominique Blais : un artiste français représenté par la galerie Xippas qui interroge des notions telles que la temporalité, le rythme et le silence ….

Art Conceptuel, Dominique Blais
Dominique Blais, Transmission