Les œuvres les plus chères au monde en 2019

David Hockney Portrait of an Artist man in a swimming pool
David Hockney, Portrait of an Artist, 1972

Parmi toutes les controverses gravitant autour du marché de l’art, celles relatives au prix parfois mirobolant des œuvres sont nombreuses. En 2018, David Hockney est entré dans l’histoire en vendant son Portrait of an Artist aux enchères pour 80 millions de dollars, faisant de lui l’artiste vivant le plus cher. Nous entrons l’année prochaine dans une nouvelle décennie et pour l’occasion, Artsper fait un point sur les œuvres les plus chères au monde à ce jour.

7. Nu couché – Amedeo Modigliani (170 millions de dollars)

Amedeo Modigliani, Nu couché, 1917

Cette toile du maître parisien, initialement estimé à 100 millions de dollars, a été vendue à un collectionneur chinois par Christie’s New York lors d’une vente aux enchères en 2015. La série à laquelle le tableau appartient ne cesse de fasciner les amateurs puisqu’un autre Nu couché a été vendu en 2018 au prix de 150 millions de dollars.

6. Les Femmes d’Alger – Pablo Picasso (179 millions de dollars)

Pablo Picasso Les femmes d'Alger cubisme femmes nues géométriques
Pablo Picasso, Les femmes d’Alger, 1955

Ce tableau est issu d’une série de quinze toiles réalisées par Picasso en hommage aux peintres qu’il admirait. La plupart des peintures individuelles sont aujourd’hui exposées dans les musées ou des collection privées. Ce qui fait la particularité de cette toile, la version O, c’est que son acquisition chez Christie’s New York en 2015 en a fait le tableau le plus cher de l’histoire dans une vente aux enchères. Il faudra attendre notre premier de classement pour qu’il soit remplacé à ce titre.

5. No. 6 (Violet, green and red) – Mark Rothko (186 millions de dollars)

Mark Rothko No. 6 abstrait vert violet et rouge géométrique
Mark Rothko, No. 6 (Violet, Green and Red), 1951

Peint en 1951 par l’américain Mark Rothko, ce tableau emblématique a été achetée par l’homme d’affaire russe Dmitry Rybolovlev en 2014. A la suite de cette vente, l’affaire Bouvier éclata, opposant Dmitry Rybolovlev au marchand d’art Yves Bouvier que le milliardaire accuse d’avoir surévalué les toiles qu’il lui a vendues.

4. Number 17A – Jackson Pollock (202 millions de dollars)

Jackson Pollock Number 17A tableau action painting abstrait minimal
Jackson Pollock, Number 17A, 1948

Cette toile réalisée en 1948 est l’incarnation même de l’action painting cher à Pollock, réalisée grâce à la technique du dripping indissociable de l’artiste aujourd’hui. C’est le milliardaire Ken Griffin, fervent collectionneur, qui en a fait l’acquisition lors d’une vente privée de 2016.

3. Les joueurs de cartes – Paul Cézanne (274 millions de dollars)

Paul Cézanne Joueurs de carte hommes qui jouent aux cartes assis à une table avec pipes et chapeaux fermiers
Paul Cézanne, Les Joueurs de cartes, 1895

Ce tableau fait partie d’une série de cinq toiles peintes par Cézanne et représentant des commis de ferme jouant aux cartes. Il a été vendu à la famille royale du Quatar , par les héritiers du collectionneur grec Georges Embiricos. De cette série, il s’agit du seul tableau détenu par des particuliers, les quatre autres ayant pris place parmi les collections du Musée d’Orsay, du Metropolitan Museum of Art, de la Fondation Barnes et la Fondation Courtauld.

2. Quand te maries-tu ? – Paul Gauguin / Interchange – Willem Kooning (ex aequo 300 millions de dollars)

Tableaux de Paul Gaugin et Willem de Kooning représentant des femmes tahitiennes et une toile abstraite
Paul Gauguin, Quand te maries-tu ?, 1892 Wilem de Kooning, Interchange, 1955

Pourtant totalement différents, ces deux tableaux arrivent ex aequo à la deuxième place. Le premier, représentant deux tahitiennes, aurait été vendu en 2015 dans le cadre d’une vente privée au Qatar. Le montant exact ainsi que l’identité de l’acquéreur restent toutefois incertains. La seconde toile, abstraite, a elle aussi été vendue durant la fameuse vente privée de 2016. Une fois encore, c’est Ken Griffin qui l’a achetée, en même temps que le Pollock en quatrième place de ce classement.

1. Salvator Mundi – Léonard de Vinci (450 millions de dollars)

Léonard de Vinci Salvator portrait de Jésus Christ avec la main levée et un globe habillé d'une étoffe bleue et cheveux longs
Léonard de Vinci, Salvator Mundi, c. 1500

Et le meilleur pour la fin, cette peinture du Christ qui n’est pas sans rappeler la célèbre Joconde, est l’œuvre la plus chère de tous les temps ! Pas étonnant quand on sait que, malgré quelques polémiques, l’œuvre est attribuée à Léonard de Vinci. Mise aux enchères par Christie’s New York en 2017, elle a été acquise par un collectionneur anonyme qui s’avérait être le prince héritier d’Arabie Saoudite, Mohammed ben Salmane. L’oeuvre reste à ce jour indétrônable à la tête du classement.

Vous devriez aimer