Quelques anecdotes sur Dalí

Dali

Il n’a cessé de fasciner, et aujourd’hui, bien des années après sa mort, son nom résonne encore. Salvador Dalí, figure majeure du surréalisme entre René Magritte ou Joan Miró, marqua les esprits par son extrême espièglerie, son apparence délurée et ses manières excentriques. Si son œuvre est globalement reconnue, les anecdotes sur ce génie, qui pourtant ne manquent pas, restent moins en mémoire. Artsper en a sélectionné quelques unes pour vous. À glisser l’air de rien au cours de votre prochain dîner mondain !

Le cinéma

Véritable touche-à-tout, Salvador Dalí s’est beaucoup intéressé au cinéma. Il a lui-même réalisé « Un chien andalou » et « L’âge d’or ». Il a également dessiné le décor de « La Maison du Docteur Edwards » d’Alfred Hitchcock.

Dalí était un proche de Walt Disney, qu’il surnommait le « great American surrealist ». De cette admiration réciproque naquit en 1946 un dessin animé « Destino » qui ne fut finalement réalisé qu’en 2003. 

UN CHIEN ANDALOU] Luis Buñuel, 1929 - CHAOS
Extrait d’« Un chien andalou », réalisé par Luís Buñuel et Salvador Dalí

Dalí et les femmes

À l’occasion du lancement d’un parfum intitulé « Fracas », Salvador Dalí, en charge de réaliser une œuvre pour la vitrine du magasin, se présenta le jour du lancement sans l’œuvre commandée et se contenta de lancer un pavé dans la vitrine du magasin.

Gala, celle qui fût la maîtresse puis l’épouse de Dalí n’était autre que la femme de Paul Éluard, fameux poète français. C’est d’ailleurs avec Paul, son mari de l’époque, qu’en 1929 elle rend visite à un certain peintre catalan, chez lui à Figueras (Espagne). Ils tombent alors immédiatement amoureux et se marient trois ans plus tard.

Dali
Salvador Dalí et sa femme Gala Dalí

Amanda Lear, mannequin et chanteuse française, prit lors de sa jeunesse, des cours de peinture auprès du maître et fut l’une de ses plus grandes muses. Elle était la protégée du couple, et vivait avec eux dans leur maison de Port Lligat. Leur relation dura plus de quinze ans. 

Dalí le businessman

L’artiste réalisa en 1969 le logo de la marque de sucettes Chupa Chups, toujours utilisé aujourd’hui. C’est lui qui conseilla le fondateur, par ailleurs ami, d’apposer le logo sur le dessus des sucettes pour augmenter l’impact sur le consommateur.

Dali
Dalí et le logo Chupa Chups

Le mercantilisme et l’excentricité de Salvador Dalí n’étaient pas sans agacer une partie du milieu artistique de l’époque. Ainsi, André Breton, père du mouvement surréaliste, le surnomma « Avida Dollars », parfait anagramme de l’artiste. L’espagnol était en effet connu pour son amour de l’argent, qu’il n’avait cependant aucun mal à assumer.

Une rumeur existe depuis la mort de l’artiste selon laquelle, en fin de vie, il offrait à ses visiteurs des feuilles blanches qu’il signait en disant: « Tenez, vous aussi faites donc du Dalí, et devenez riches ! »

En conclusion, non seulement le surréalisme a été un des mouvements artistiques les plus importants du 20ème siècle, mais Dalí en est également certainement l’artiste le plus connu. Certes René Magritte ou Max Ernst ont inspiré de nombreuses générations d’artistes, mais le catalan fait figure de proue. Il existe même des galeries entièrement spécialisées tellement sa carrière fût prolifique. Ses œuvres figurent évidemment dans les plus connues du mouvement surréaliste.

« Il y a toujours un moment dans leur vie où les gens s’aperçoivent qu’ils m’adorent.»
Salvador Dalí

Vous devriez aimer