10 expositions à voir au printemps 2020

Christo et Jeanne-Claude, Valley Curtain, Rifle, Colorado, 1970-1972

Le printemps arrive, apportant avec lui un flot de nouvelles expositions. Artsper vous présente sa sélection des expositions à voir au printemps. Que vous soyez à Paris ou à Londres, que vous soyez plus photo que peinture, il y en a pour tous les goûts.

1. Esprit es-tu là ? Les peintres et les voix de l’au-delà

Du 2 avril au 26 juillet 2020 au Musée Maillol

Victor Simon, La toile bleue, 1944

Après avoir été exposé à Villeneuve d’Ascq, c’est au musée Maillol que se déroule la deuxième étape. L’exposition retrace le parcours atypique de trois hommes, Augustin Lesage, Victor Simon et Fleury-Joseph Crépin. Ils n’avaient aucune formation artistique pourtant après avoir entendu des voix, ils se sont chacun mis à peindre. Leur minutieuse peinture non-académique aux influences orientales, voire hindoues, surprend encore. Découvrez le destin particulier de ces trois peintres qui ont tout de grands artistes.

2. Turner, peintures et aquarelles

Du 13 mars au 20 juillet 2020 au Musée Jacquemart André

Joseph Mallord William Turner, Venice: Looking across the Lagoon at Sunset, 1840

En collaboration avec la Tate, le musée Jacquemart-André nous offre une magnifique rétrospective de William Turner. Le peintre anglais, connu pour ses aquarelles aux jeux de lumières délicats, continue de fasciner. Certaines des oeuvres présentées sont exposées pour la première fois en France ! Vous aurez la chance de découvrir de nombreux couchers de soleil, des clairs de Lune, mais aussi – plus originales – des scènes d’intérieur.

3. Fragmenter le monde, une saison avec 3 expositions

Du 21 février au 17 mai au Palais de Tokyo

Ulla Von Brandenburg, vue de l’exposition, 2020

Le troisième évènement à voir absolument au printemps est au palais de Tokyo. Il accueille 3 expositions pour sa nouvelle saison.

Au premier étage, les installations “Le milieu est bleu” d’Ulla von Brandenburg nous entraînent dans son univers inspiré du cirque et du théâtre. En traversant chaque tente, l’artiste nous plonge dans un nouvel espace chargé de références. Vous pourrez aussi voir les oeuvres de Kevin Rouillard, grand gagnant du prix SAM. Enfin, au rez de chaussée sont réunies les créations d’artistes contemporains du Golfe persique. Ils explorent à chaud certains sujets brûlants, aussi variés que les conséquences des printemps arabes, la transmission de la culture ou encore leur rapport à l’écologie.

4. Zanele Muholi

Du 29 avril au 18 octobre 2020 à la Tate Modern

Zanele Muholi, Autoportrait

Plus de 260 photographies de Zanele Muholi sont exposées à la Tate. Cette rétrospective tant attendue a enfin lieu à Londres ! L’artiste est connue pour son engagement dans les combats LGBQT+ ainsi que pour les femmes noires. Dans chacune de ses oeuvres, Muholi se bat un peu plus contre les préjugés (de genre, notamment) au point qu’elle considère son travail comme de l’activisme visuel.

5. Chagall, Modigliani, Soutine… Paris pour école, 1905-1940 

Du 2 avril au 23 août au Musée d’art et d’histoire judaïque

Amedeo Modigliani, La chevelure noire dite aussi Jeune fille brune assise, 1918

Le Mahj décide pour cette saison de mettre en avant l’Ecole de Paris. Elle se compose de jeunes artistes comme Chagall, Modigliani ou Soutine. Ils viennent d’horizons et de pays différents, mais sont attirés par l’effervescence artistique de la capitale. Pendant l’entre-deux-guerres, ils vont profiter de cette émulation et participer à l’émergence de plusieurs mouvements, comme l’abstraction. C’est l’occasion d’en apprendre sur cette époque et sur ces artistes au parcours parfois tragique.

6.  Man Ray et la mode

Du 9 avril au 26 juillet 2020 Musée du Luxembourg

Man Ray, Larmes de verre, 1932

Après un passage par le musée Cantini de Marseille, l’exposition tant attendue arrive à Paris. De son vrai nom Emmanuel Radnitsky, Man Ray fut peintre, réalisateur mais surtout photographe. C’est au contact des dadas et des surréalistes qu’il développe sa sensibilité artistique. L’exposition a pour parti pris de se concentrer sur ses photographies de mode. Chanel, Vogue ou Vanity Fair, l’artiste a travaillé pour les plus grandes maisons et magazines. Entre légèreté, finesse et contraste du noir et blanc, vous aurez donc 4 mois pour admirer ces magnifiques clichés. Si vous aimez l’art et la mode, cet évènement fait partie des expositions à ne pas rater au printemps.

7. Cindy Sherman, Rétrospective

Du 2 avril au 31 août à la fondation Louis Vuitton

Cindy Sherman, Hollywood’s golden age? Untitled #571, 2016

La fondation Louis Vuitton accueille pour la saison une exposition sur Cindy Sherman. Malgré de grandes expositions au MoMA, à San Francisco ou encore à Sydney, c’est la première fois que l’artiste fait l’objet d’un tel évènement en France. Encore un coup de force de la fondation qui, après l’exposition sur Charlotte Perriand, met de nouveau en avant une femme artiste. La photographe est connue pour se mettre en scène dans ses photographies afin de dénoncer les stéréotypes de genre, notamment. Cet évènement est d’autant plus attendu que Sherman présentera plusieurs clichés inédits, qui n’ont jamais été vus par le public.

8. Pompéi, Promenade immersive. Trésors archéologiques. Nouvelles découvertes

Du 25 mars au 8 juin 2020 au Grand Palais

Vue de Pompei

C’est une première: le Grand Palais organise une exposition immersive qui nous plongera au coeur des vestiges de Pompéi. En lien avec une équipe d’archéologues et le Parc de Pompéi, vous allez découvrir la cité au destin tragique comme vous ne l’avez jamais vue. Au travers de créations en 3D et d’effets sonores, cette ville ensevelie nous réserve encore bien des surprises !

9. Niki de Saint Phalle, Structures for Life

Du 5 avril au 7 septembre au MoMA

Niki de Saint Phalle, Tarot Garden, 1991

Le printemps amène l’une des premières grandes expositions sur la plasticienne Niki de Saint Phalle. Le MoMA a décidé de se focaliser sur l’aspect pluridisciplinaire de l’artiste, ainsi que son implication dans les débats sociétaux et politiques de son époque. L’artiste s’est largement engagée dans la lutte pour le climat et le VIH. A cette occasion, le musée exposera ses grandes sculptures emblématiques, ainsi que ses projets architecturaux comme le Jardin des Tarots. Si vous aimez Niki de Saint Phalle, cela fait partie des expositions à ne pas rater au printemps.

10. Sarah Moon, PasséPrésent

Du 24 avril au 16 août 2020 au Musée d’art Moderne

Sarah Moon, fashion 11, Yoji Yamamoto, 1996

Mannequin et artiste, la française Sarah Moon sera exposée au Musée d’art Moderne. 

Moon commence à apprendre la photographie en autodidacte et travaille pour de grandes marques de mode comme Cacharel. Rapidement, ses photographies se chargent de références littéraires et cinématographiques. Elle s’intéresse en particulier à l’univers du conte. Par exemple, elle renomme une de ses séries photo “Le Petit Chaperon Rouge”. Entre art et mode, le travail de Sarah Moon est riche et complexe. Vous avez jusqu’à mi-août pour le découvrir !

Vous devriez aimer