8 choses à connaître sur Klimt

Klimt
Portrait du peintre Gustav Klimt

Peintre symboliste, figure majeure de l’Art Nouveau, l’autrichien Gustav Klimt fait aujourd’hui partie des peintres les plus chers au monde. Son oeuvre lui a valu au cours de sa vie un succès majeur, qui perdure encore après sa mort en 1918. Ses tableaux comme Le Baiser (1908) ou encore Judith et Holopherne (1901) sont mondialement connus, et même à l’origine de nombreux produits dérivés. Artsper a sélectionné pour vous 8 informations la vie et l’oeuvre de cette figure phare de la peinture :

1. Klimt était le deuxième d’une fratrie de 7 enfants. Célibataire endurci, il vivra d’ailleurs chez sa mère avec ses soeurs et leurs chats jusqu’à la fin de sa vie.

2. Fils d’une chanteuse lyrique et d’un orfèvre, Klimt a grandi dans l’art. Il fonde avec son frère Ernst un atelier d’orfèvrerie, et devient rapidement un peintre-décorateur réputé.

3. Pour développer sa technique d’orfèvre, l’artiste s’inspire des mosaïques byzantines, comme celles que l’on peut trouver dans la basilique Sainte Sophie d’Istanbul. L’utilisation de la feuille d’or en est une caractéristique majeure.

Klimt
Klimt, Serpents de mer II (1907)

4. En 1888, grâce à ses talents d’artiste, il reçoit la médaille d’or du mérite artistique des mains de l’Empereur d’Autriche François-Joseph lui-même.

5. Klimt était un artiste engagé. Résolument anti-académiste, il souhaitait que soit mis un terme à la séparation entre arts majeurs et arts décoratifs. Il fonda un mouvement, la Sécession de Vienne (sécession veut dire “rupture”) porteur de ses idées, et organisa plusieurs expositions via ce mouvement qui devint rapidement un collectif d’artistes.

6. Il fut le mentor d’Egon Schiele. Ce dernier avait 17 ans lorsqu’il rencontra Klimt, alors âgé de 45 ans. Une admiration réciproque naît rapidement entre les deux hommes. Schiele parlera de Klimt comme de son modèle.

Klimt
Klimt, La jeune fille (1913)

7. Comme son oeuvre le suggère, Klimt adorait les femmes. Il collectionne les conquêtes amoureuses sans pour autant se marier. Il fut le père de 14 enfants illégitimes.

8. Le Baiser (1908), sans doute son oeuvre la plus connue, lui fut inspiré par sa muse et compagne Emilie Flöge, qui influença beaucoup de ses tableaux. Cette dernière était sa belle-soeur, son frère Ernst s’étant marié avec Helen Flöge. Bien que profondément amoureux, Klimt n’épousa jamais Emilie, préférant consacrer sa vie à la peinture.

Ne manquez pas la fabuleuse exposition immersive inspirée de l’univers de Klimt, à l’Atelier des Lumières jusqu’en janvier 2019 !