Strike a pose

Voir plus loin - -

Elle existe depuis les premiers jours de l’invention de la photographie, a longtemps fait figure de parent pauvre, et prend désormais une place bien à elle: ce week end Artsper évoque avec vous le parcours de  trois  photographes de mode contemporains.

 

Annie LEIBOVITZ

Un hyperréalisme esthétisé à l’extrême, c’est ce qui pourrait caractériser le travail d’Annie Leibovitz. On lui doit en effet quelques-unes des images les plus marquantes de ces dernières décennies…

Née en 1949, c’est lorsque sa famille séjournera aux Philippines durant la guerre du Vietnam qu’Annie prendra ses premières photos. Dès lors, la photographie ne quitte plus sa vie.

A New York, elle est embauchée à 20 ans au sein d’un nouveau magazine “Rolling Stone”. Rapidement, elle devient photographe en chef et on lui doit ainsi la sublime image de John Lennon et Yoko Ono enlacé par un matin de décembre 1980, quelques heures avant la disparition du chanteur.

Rolling-Stone-John-Lennon-And-Yoko-Annie-Leibovitz-The-GROUND-01jpg1

En 1983, elle passe chez Vanity Fair et commence une série de clichés mythiques et poursuit son chemin chez Vogue.

A redécouvrir !

lebo1 leibo

 

Juergen Teller

Posant sur le milieu de la mode un regard unique, Juergen Teller donne à ses clichés une force inédite, entre partis pris marqués et transgressions des diktats esthétiques.

Tout commence à la fin des années 80. Bien décidé à fuir le service militaire, Juergen Teller s’envole vers l’Angleterre et se plonge dans l’univers de la musique. Juergen fait alors des portraits de musiciens et commence à se faire remarquer. C’est le portrait de Sinéad O’Connor qui attirera l’attention des magazines de mode.

Une rencontre changera le cours de sa vie :  Venetia Scott , styliste et productrice de publicité, le pousse à revenir à sa culture germaniques et à ses envies profondes.

L’homme se fait désormais confiance et assume sa fascination pour le sexe, pour le naturel ennemi de la sophistication et ose prendre de la distance par rapport à la mode.

 TELLER 1 TELLER

Mario Testino

Comment ne pas évoquer, enfin, ce photographe péruvien, coqueluche de la mode?

Né en 1954, Mario Testino voit le jour au Pérou. Fruit d’un mélange de cultures: il a des origines de différentes nationalités, poursuit ses études dans un collège américain, et passe son enfance dans les rues de Lima. Testino s’envole vers Londres une fois majeur et essaie de vivre de la photo. Pour trois fois rien, il compose les books de jeunes mannequins. Petit à petit, il démarche avec ses photos les magazines. C’est à ce moment que certaines rencontres vont changer sa vie…

Madonna le contacte et lui demande s’il veut bien la photographier pour une campagne de pub. La suite de l’histoire est grandiose et Testino devient un des plus grands photographes contemporains.

Fort de son talent, Testino incarne la joie de vivre. Ses séances photos sont toujours ponctuées de grands éclats de rire.

TESTINO

Partager cet article :

Laisser un commentaire