Petit lexique de l’art contemporain

Voir plus loin - -

Mais non, l’art contemporain n’est pas compliqué ! Et puis Artsper est là pour vous aider et vous guider pour réussir en toute tranquillité vos premiers pas dans le monde de l’art !

Pour faire partie du grand cercle des collectionneurs d’art contemporain, il faut certes en avoir envie mais il faut surtout savoir ça :

Qu’est-ce que le premier marché?
On dit qu’une œuvre est « de premier marché » lorsqu’elle est vendue pour la toute première fois. On parle ensuite de second marché pour toutes les autres reventes. La dixième vente d’une œuvre d’art est donc une vente de second marché !

Qu’est-ce qu’une vente publique?
Une vente publique c’est une vente aux enchères. La plupart des œuvres d’art sont vendues comme cela. Il y a donc un vendeur, au minimum deux enchérisseurs qui vont se concurrencer pour obtenir l’œuvre et une dernière personne qui va départager les enchérisseurs. Lors de ces ventes, le vendeur définit un prix de réserve qui sera le prix minimum de vente de l’œuvre. Lorsqu’une œuvre n’atteint pas son prix de réserve, les marchands ou collectionneurs d’art font une proposition de rachat à un prix inférieur à la fin de la vente.

Copie ou multiple?
Non bien sûr, on ne va pas vous faire un cours de maths ! On parle de multiple pour les œuvres crées en série quand il y en a donc plusieurs identiques. C’est souvent le cas des sérigraphies, des photos ou des gravures. Rassurez-vous, il ne s’agit donc pas de copies mais de multiples qui sont bien sûr numérotées !

Maintenant que vous avez quelques clefs en main, n’hésitez pas commencer votre collection sur Artsper !

Partager cet article :

Laisser un commentaire