L’histoire de Noël en 5 oeuvres

Voir plus loin - -

L’histoire religieuse étant l’unique et seule source concevable d’inspiration artistique pendant des siècles, il n’est pas étonnant que l’on retrouve les diverses scènes bibliques de Noël dans les peintures de tous les vieux maîtres. La scène de nativité telle que des Botticelli ou Bruegel l’ont dépeinte nous la connaissons tous. En va de même pour toutes les mises en scène folkloriques du Saint Nicolas ou Père Noël. Qu’en est-il des représentations plus modernes de cette fête et ses icônes devenus désormais quasi-universels ? Nous avons sélectionné pour vous 5 oeuvres qui défient à échelles variées les symboliques traditionnelles de Noël.

 

xmas

 

Bien qu’à première vue, cette peinture semble respecter l’iconographie religieuse de Noël, elle combine des éléments qui en disent tout le contraire. En effet, Paul Gauguin y fait apparaître des détails tout à fait exotiques. Sur un fond de paysage breton d’hiver, les deux femmes portent bien des coiffes locales, cependant elles ont des traits rappelant davantage les fameux sujets polynésiens du peintre postimpressionniste. Les boeufs font penser à des motifs égyptiens et les figures dans le tombeau sont inspirées d’icônes javanaises. Ainsi, Gauguin donne une toute dimension tropicale à une scène emblématique de Noël.

 

 

Norman Rockwell, illustrateur américain qui a su capturer le quotidien de l’Etats-Unis d’après-guerre, s’est chargé de réaliser les couvertures du magazine Saturday Evening Post durant 50 ans. Dans celle-ci parue en Décembre 1956, il met en scène la figure du Père Noël d’une manière inattendue, mettant en valeur tout son caractère fictif. Cette scène de « découverte » de la vérité autour du personnage rouge et blanc tant adoré des enfants est d’autant plus touchante que Rockwell saisit à merveille l’étonnement de ce garçon.

 

xmas

 

Dans cette image iconique du photographe malien Malick Sidibé, on se retrouve dans une soirée de réveillon bien différente de celle qu’on pouvait s’attendre à voir dans les années 60. Un couple noir danse, la femme pieds nus, en parfaite unisson, leurs gestes épris de grande grâce. En se dévouant à capturer l’espoir et le dynamisme de la jeunesse africaine de la période de transition des années 60, Sidibé a contribué à construire une véritable identité noire. Dans cette photo, il parvient avec brio à faire le portrait de sa génération dans le prisme d’une fête pourtant traditionnelle.

 

 

Champion dans l’art de déformer les icônes de la pop culture occidentale, Paul McCarthy s’est dépassé avec cette installation réalisée en 2001 pour la ville de Rotterdam. Ce Père Noël très provocant ressemble à un jouet gonflable et tient dans sa main un sapin de noël à la forme simplifiée et quelque peu phallique. Il n’a pas manqué pas de créer le scandale lorsque cette oeuvre a été dévoilée au grand public sur la place Eendrachtsplein. L’accessoire du Père Noël qui ressemble à un jouet sexuel le dérobe de tout son côté innocent mais lui vaut également de devenir la sculpture la plus visitée de Rotterdam.

 

xmas
DAVID LACHAPELLE – Nativity, 2014

 

Photographe américain reconnu pour ses mises en scènes à la fois surréalistes et érotiques, David Lachapelle s’essaye ici à la scène de la Nativité avec un angle totalement décalé. Alors que la coutume est de représenter Marie, Joseph, Jésus et les autres personnages bibliques comme personnes blanches, ici, Lachapelle prend le parti de n’avoir que des modèles noirs. Impossible d’être par ailleurs insensible à toute l’imagerie presque païenne et les couleurs survoltées, qui vont totalement à l’encontre  de l’esprit solennel et spirituel de la nativité. Nous voilà ainsi transportés dans une autre dimension où la naissance de Jésus revêt un caractère bien plus extraordinaire.

Partager cet article :

Laisser un commentaire