Les différences et similarités de la production artistique en Amérique latine

Voir plus loin - -

Dans cet article, le directeur et conservateur de Azucar Gallery, Stephan van Kuyk nous donne quelques clés pour comprendre l’art latino-américain.

 

3

TEKO VAN KUYK Carmen Miranda, 2015

Cet artiste occupe le royaume du Pop, représentant des éléments de la culture quotidienne, le plus superficiel mieux c’est. Dans ce cas, la chanteuse brésilienne Carmen Miranda est dépeinte en figurine lego. 

 

L’art latino-américain est l’ensemble de l’expression artistique de l’Amérique du Sud, de l’Amérique centrale, des Caraïbes, et du Mexique, ainsi que des personnes latino-américaines vivant dans d’autres régions.

La dénomination « Art latino-américain » peut être épineuse car elle donne l’idée que l’on peut mettre tout l’art fait par des personnes latino-américaines dans la même case. D’un côté, cela est vrai, dans le sens basique, l’art latino-américain EST exactement cela.

Le problème avec cette dénomination est qu’elle ne parvient pas à mettre en évidence la richesse et la variété de styles et sujets abordés. Chaque pays a une scène unique et sa faune artistique et même à l’intérieur de chaque pays, les possibilités sont infinies.

Ceci dit, il existe des points communs qui nous permettent de regrouper l’art latino-américain, des éléments que la plupart des artistes partagent… Des similarités contiguës plus importantes que les différences, ce qui permet de catégoriser des oeuvres d’art uniques et des scènes d’art  dans la catégorie art latino-américain.

 

1

PEDRO DE MATTEIS Nahue, 2014

Dans cette peinture, l’influence latino-américaine se sent dans le choix de couleurs vives, créant presque une palette tropicale. 

 

Durant mes années d’expérience au contact de scène artistique latino-américaine, j’ai distingué des aspects clés qui m’ont aidé à mieux comprendre cette dénomination compliquée. Voici 3 caractéristiques que l’on retrouve chez la plupart des artistes latino-américains.

Etre un artiste en Amérique latine est DIFFICILE. La plupart des pays latino-américains n’ont pas de subvention pour financer les arts, ce qui mène les artistes à compter sur leurs fonds personnels pour financer leurs projets et leurs productions, ou à recourir au financement privé pour mener à bien leurs projets. La plupart des artistes ne peuvent pas quitter leur emploi principale avant d’avoir des carrières bien abouties, reléguant dans beaucoup de cas leur production artistique au deuxième plan.

De plus, l’offre de fournitures d’art est restreinte, dû aux limitations d’imports ou prix élevés. Beaucoup de jeunes artistes latino-américains n’ont pas accès à une vaste gamme de matériaux et/ou sont limités à des marques de moins bonne qualité.

Beaucoup des villes d’Amérique latine connues internationalement pour leur scène artistique sont assez fermées aux nouveaux artistes de plusieurs façons, ce qui rend cela difficile pour les jeunes artistes d’entrer dans le circuit de galerie traditionnel et leur donne un accès limité au marché de l’art.

 

PSEUDO CROMÁTICO Suivre Africa, 2014

PSEUDO CROMÁTICO Africa, 2014

La plupart des peintures de cet artiste trouve inspiration dans les cultures anciennes d’Amérique latine et la manière qu’ils représentent leurs dieux animaux. D’autres oeuvres sont fortement teintées de critiques du colonialisme et des conflits sociaux des sociétés natives en Amérique latine.

 

Il est cependant important de préciser que tout mentionné ci-dessus ne constitue pas forcément des désavantages pour les artistes latino-américains, ce sont juste des caractéristiques de la production d’art en Amérique latine. L’aspect essentiel de l’art latino-américain est de faire de l’art malgré les difficultés rencontrées. Les artistes parviennent à créer des oeuvres d’art avec un matériel limité, ou sans utiliser les matériaux appropriés ou de la meilleure qualité et contourner le manque d’opportunités dans les grandes galeries en gérant leurs propres espaces et en créant leur propres opportunités d’exposition. Ceci contribue à la création d’une scène complètement parallèle qui offre des opportunités aux jeunes talents ainsi qu’un espace d’expérimentation.

Au final, il est pratiquement impossible de regrouper l’art latino-américain en se basant sur des similitudes artistiques au vu de tels écarts entre les artistes qui représentent des sujets très différents avec une grande variété de mediums et techniques. Il y a cependant un moment ou les pratiques artistiques se rencontrent, et c’est une force de faire de l’art peu importent les circonstances… L’envie de faire de l’art est plus forte que toutes les difficultés rencontrées sur le chemin pour devenir artiste.

2

DAMIAN RUCCI  
Estamos Invitados, 2013

La sensualité à la latino-américaine est très présente dans le travail de cet artiste.

Partager cet article :

Laisser un commentaire