L’Art Nouveau ou l’introduction du sensible dans l’art

Voir plus loin - -

Né simultanément au début du 20ème siècle dans divers pays d’Europe, l’Art Nouveau surgit en réaction à une industrialisation à outrance et à un oubli de la nature au quotidien.

Déjà au 19ème siècle apercevait-on des signes de recherche d’un art nouveau, d’une évolution du style pictural vers plus de liberté, de naturel, de sensible. On cherche à se détacher du classicisme ambiant, du modèle figé et du poids de la tradition artistique. Ernst Haeckl peut être considéré comme le précurseur du mouvement. Il est le premier à représenter des coquillages, fleurs, végétaux et autres formes de vivants sous formes de planches de dessins. Conçus dans une démarche originellement scientifique, ces représentations non figées du vivant fascinent les futurs acteurs de l’Art Nouveau tant on est loin de la théorie classique de la représentation artistique.

ernst artsper

Ernst Haeckl n’est pas le seul. L’Art Nouveau se répand peu à peu en Angleterre et en France et s’exprime via différents media. Peintures, architecture, gravures, dessins, bijoux, meubles…tout est bon pour exprimer la fluidité des espaces, la courbure des végétaux et le renouveau de la nature. C’est la naissance d’un Art total.

arttotal

Ce nouvel art rassemble les artistes derrière un vent de liberté et de renouveau. La jeunesse des représentants du mouvement lui donne un caractère non codifié qui permet tout et qui vient en réaction contre tout ce qui est codifié, convenu, attendu. Citons parmi tant d’autres Alfons Muscha pour ses portraits de Sarah Bernhardt,  Emile Gallé pour son école de Nancy, René Lalique pour ses bijoux, Samuel Bing précurseur du mouvement à Paris, Hector Guimard pour ses bouches de métro parisien.

métro artsper

La vie, au cœur de l’Art Nouveau, s’exprime via les nombreuses arabesques fleuries, l’érotisme des femmes dénudées, la sensualité des formes végétales. Cet art se nourrit des différences et variétés de ses concepteurs. Il trouve son expression non pas dans l’uniformité mais dans la diversité des styles et des genres qui le composent. C’est un art total que l’on peut également qualifier d’art de ville car il est parfois amusant de le découvrir dans des bâtiments du quotidien. Les principaux bâtiments d’Art Nouveau classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO se situent à Bruxelles et à Barcelone grâce au célèbre architecte Antoni Gaudi.

gaudi

Partager cet article :

Laisser un commentaire