La place des jeunes artistes chez les collectionneurs


Investir dans les œuvres de nouveaux talents peut être très bénéfique pour tout amateur d’art espérant commencer une collection sans investir des fonds trop importants. Commencer une collection, avec seulement quelques centaines voire milliers d’euros, est particulièrement possible lorsqu’il s’agit de jeunes artistes.

 

Gaspard Mitz – Artsper44445_1_l

Him, Gaspard Mitz

Comme tout autre domaine artistique, il est toujours nécessaire de se renseigner sur l’artiste et son œuvre : connaître son courant artistique, les expositions auxquelles il a participé, son évolution ou encore sa formation artistique. Toutes ses informations sont disponibles sur notre site Artsper, qui met un point d’honneur à se les procurer, même s’il est parfois difficile d’en obtenir l’intégralité, spécialement pour les jeunes artistes.

Il est à noter que contrairement aux autres artistes établis et reconnus, la cote n’est, généralement, pas une référence pour les artistes émergents. Les artistes n’ont tout simplement pas produit assez d’œuvres ou n’ont pas eu assez de temps pour les exposer et obtenir des statistiques stables.

 

Pour les artistes attachés à une culture ou à un pays particulier tel que les jeunes talents venant du Moyen-Orient ou d’Inde, il est également important de s’intéresser au marché local et de regarder la place de l’art et de l’artiste sélectionné dans la société. Les jeunes artistes chinois sont souvent très appréciés sur la scène artistique puisqu’il existe une classe moyenne ayant la volonté et les moyens d’acheter de l’art et qui s’intéresse en premier lieu aux artistes locaux.

 

Ren Hang

32011_1_l

Untitled, Reng Hang

 

C’est également l’occasion de ne pas penser l’art comme simple investissement mais de chercher le coup de cœur. Le rapport du professeur Zeki de l’University College London a démontré que regarder une œuvre d’art entraîne une augmentation du flux sanguin dans une partie du cerveau qui est normalement associée aux sentiments amoureux. L’art ne représente pas seulement une potentielle retombée financière, il est en premier lieu bénéfique à la santé même des collectionneurs.

 

Dans cette recherche du coup de foudre, établir un budget est une étape nécessaire et simple. Il apparaît rapidement que la photographie et les éditions sont deux domaines restés très accessibles surtout lorsqu’ils sont pratiqués par de jeunes artistes. Cependant cette liste n’est pas exhaustive. En effet, certaines peintures ou sculptures originales sont également présentes sur le marché. Nous nous efforçons à mettre en avant ces jeunes talents dans nos sélections ou thématiques. Notre partenaire Tafmag s’est donné pour mission de révéler la culture artistique émergente et nous offre sa sélection dans notre article Tafmag x Artsper #1.

Hélène Paris – Artsper

16964_1_lDerrière les cowboys lubriques, série « vos désirs sont des ordres », Hélène Paris

Comme tout investissement dans de nouvelles valeurs, la plus-value peut toujours être intéressante mais il ne faut pas oublier que le risque restera toujours plus important qu’un investissement dans un grand nom de la scène artistique. Le couple Dorothy et Hebert Vogel avait acheté des œuvres du courant Minimaliste dans les années 60 et 70 pour quelques centaines de dollars chacune, aujourd’hui leur collection est estimée à plusieurs millions de dollars.

De plus, selon Fabian Bocart, fondateur de Tutela Capital, la diversité dans l’investissement (art décoratif, sculpture, design…) est l’une des clés pour réduire ce risque.

 

Gardons également à l’esprit que investir en art peut également avoir des effets fiscaux très positif pour tout collectionneur.

Partager cet article :

Laisser un commentaire