Guide pour débuter sa collection d’art contemporain

Voir plus loin - -

L’action d’acheter une œuvre d’art reste un concept assez basique à comprendre et à visualiser pour la grande majorité des personnes. Collectionner de l’art en revanche, est une entreprise tout à fait différente et bien plus complexe. Commencer sa propre collection d’art contemporain est une action qui ne se base pas seulement sur les goûts ou une impulsion, elle demande un engagement qui tend vers le long terme.

L’idée essentielle reste toujours d’acheter ce qu’il vous plaît, mais une collection se doit d’être unique et à votre image et par définition demande un minimum de planification. Pas d’inquiétude, Artsper a pensé à vous et il vous suffit de suivre le guide afin d’assimiler les bons réflexes.

 

1 . Éduquer son œil

La première règle à retenir quand il s’agit d’art, c’est qu’il n’y a pas besoin d’être un expert pour avoir un avis ! En effet, tout amateur éclairé peut formuler ce qu’il aime et au contraire, ce qu’il n’aime pas.

Parcourir les galeries et musées, visiter les expositions et se faire son propre œil vous permettra d’obtenir un regard avisé sur la scène artistique contemporaine. Le monde de l’art peut parfois paraître élitiste mais il est à la portée de tous si l’on s’en donne les moyens. Former votre propre goût ou tout simplement apprendre à le connaître et à le définir ne dépend que de vous.

Référez-vous au calendrier Artsper pour connaître les expositions du moment chez nos galeries partenaires ou à nos articles répertoriant les grands événements artistiques afin de voir le plus d’art possible !

 

2. Privilégier la qualité à la quantité

Collectionner demande du temps. En effet, il faut privilégier la qualité plutôt que la quantité et éviter au maximum de réaliser des achats susceptibles de se transformer en regrets. Sans commencer par des recherches via internet ou en éduquant votre œil, vous risquez d’acheter des œuvres à cause de leur visibilité ou du grand engouement qu’elles ou l’artiste en question suscitent, et de ne pas écouter votre propre goût. Un conseil à garder en tête : collectionner peut signifier chercher pendant longtemps avant d’acheter.

Parcourez les différentes catégories sur Artsper, des jeunes talents aux incontournables, ainsi que la sélection de nos experts parmi notre catalogue d’oeuvre, quotidiennement mises à jour.

 

3. S’intéresser au fonctionnement du marché

Pour cela, il faut s’intéresser aux ventes aux enchères et le fonctionnement du marché de l’art contemporain. Ce dernier est un marché à part qui se distingue de tous les autres par le simple fait que l’art est un bien qui va au-delà du simple objet. Il possède une certaine aura qui le différencie de l’objet basique ou même considéré de luxe. C’est pourquoi il s’agit d’un marché qui a ses particularités, tant dans ses discours que dans sa pratique.

Vous pouvez commencer par vous référer au rapport Hiscox sur le marché de l’art en ligne qui répertorie chaque année les grandes tendances du marché de l’art contemporain sur internet, en perpétuel développement. Cela vous permettra de saisir les premières notions de ce monde si particulier.

 

4. Se référer à des grandes personnalités de l’histoire de l’art

Se référer à l’histoire de grands collectionneurs ou celle de grandes personnalités de l’art contemporain peut vous aider à guider vos recherches. Bien des histoires et des personnages ont marqué l’histoire de l’art et avoir certains points de référence en tête lorsque vous vous retrouvez face à une œuvre d’art est un plus. Cela vous permet une re-contextualisation de l’œuvre ou même de l’artiste par rapport à la production de ses pairs.

Cela vous permettra d’avoir une idée sur le positionnement de l’œuvre et sa pertinence. Ainsi, vous ne vous laisserez pas avoir par la pâle copie d’un style ou d’une composition sans réel apport d’inventivité ou d’interprétation personnelle.

N’hésitez pas à parcourir les sélections réalisées par des grands collectionneurs et personnalités dans notre rubrique Interviews.

 

5. REFERENCES HISTORIQUES

Commencer une collection d’art contemporain implique un certain engagement qui comprend le fait de s’intéresser de plus près à l’histoire de l’art et ses grands moments.

Sans même avoir besoin de s’approprier une connaissance approfondie de toutes les périodes et mouvements artistiques répertoriés à ce jour dans l’histoire de l’art, vous pouvez par exemple vous procurer un ouvrage de référence écrit par Ernst Gombrich, « l’Histoire de l’art » où il étaye clairement et simplement les grandes thématiques et thèses de l’histoire de l’art, des arts dits primitifs à l’époque actuelle.

6. LA COHERENCE

La cohérence d’une collection s’acquiert le plus souvent sous l’effet du temps, de manière quasi naturelle. Avec l’habitude et le travail de son « œil » vous réussirez à remarquer une certaine cohésion entre vos différentes œuvres acquises et celles qui vous marquent.

Mais avant même que le temps fasse son effet il est essentiel de commencer dès maintenant à vous exercer au fait de vous projeter à chaque achat. Essayez de placer mentalement l’œuvre que vous convoitez aux cotes d’autres œuvres achetées précédemment. Sans la comparer ni même diriger votre intérêt vers des œuvres qui ressemblent à votre dernière acquisition, cherchez simplement à comprendre le mécanisme de vos gouts et de vos impulsions afin de mieux l’appréhender et chercher en connaissance de cause.

7. SE FIER A SON BUDGET

Ne pas hésiter à s’intéresser à un artiste et à son œuvre même si votre budget ne vous permet pas initialement d’en acquérir une pièce. 

En effet, certains médiums sont plus abordables que d’autres, notamment les éditions sous forme de sérigraphies. Sans baisser de niveau en termes de qualité, une lithographie ou une peinture, même si réalisées par le même artiste ne correspondront pas au même ordre de prix. C’est l’aspect unique de la peinture qui joue, mais la lithographie reste une pièce unique due au système de numérotation (voir notre texte explicatif sur la sérigraphie).

Intégrer l’œuvre d’un artiste dont vous appréciez le travail à votre collection peut commencer par l’acquisition d’une édition avant de pouvoir peut-être acquérir une pièce unique de plus grande taille par la suite.

 

8. NE PAS CEDER A LA FAUSSE IMPULSION

Etre raisonnable n’est pas le mot d’ordre ici, bien au contraire. Néanmoins, une collection d’art reflète nécessairement vos goûts et cela davantage que n’importe quel autre genre ou type de collection.

De plus, acheter une œuvre d’art relève très souvent d’une impulsion émotive, un coup de cœur. Mais parfois l’impulsion est faussée par un avis extérieur et c’est cela qu’il faut apprendre à contrer. Sans tomber dans une analyse psychologique, une collection est personnelle et il est important qu’elle garde son caractère singulier et toute sa personnalité afin de ne ressembler à aucune autre.

 

Si vous avez besoin de conseils, pourquoi ne pas contacter notre service d’Art Advisory ? Nos art advisors vous aideront à trouver l’oeuvre parfaite pour vous.

Partager cet article :

1 Commentaire


mathe michele

Publié le 09 octobre 2017, 09h19

Bonjour,

Je dispose de sculptures voire de céramiques, en qualité de sculptrice, seriez vous intéressé pour les intégrer dans votre sélection ? quelles sont les conditions ?
merci bien de votre retour

Laisser un commentaire