Futurisme italien : un manifeste et une dynamique

Voir plus loin - -

Le futurisme est un courant artistique et littéraire européen du début du XXème siècle. C’est le mouvement d’avant-garde le plus révolutionnaire.

« Nous voulons chanter l’amour du danger, (…) Nous déclarons que la splendeur du monde s’est enrichie d’une beauté nouvelle, la beauté de la vitesse. (…) Une automobile rugissante, qui a l’air de courir sur de la mitraille, est plus belle que la Victoire de Samothrace. (…) Nous voulons glorifier la guerre (…) Nous voulons démolir les musées. »

Le futurisme est annoncé par Filippo Tommaso Marinetti, écrivain italien, qui publie un Manifeste en 1909 dans le Figaro. La vitesse est au cœur de sa démarche.

Les principaux artistes futuristes sont Giacomo Balla, Umberto Boccioni, Carlo Carra, Luigi Russolo, et Gino Severini. Ils exposent pour la première fois en 1910 à Milan et vont rédiger ensemble plusieurs manifestes. Ils sont animés par la même philosophie de la vie, de l’action, du futur et de la frénésie.

Les premières peintures futuristes rappellent le style néo-impressionnisme. Giacomo Balla avec Le Réverbère (huile sur toile, 1910, MoMa, New York) et Fillette courant sur un balcon (huile sur toile, 1912, Milan) l’illustrent bien.

 Giacomo.Balla.Reverbère.artsper

Le Réverbère, Giacomo Balla, (huile sur toile, 1910, MoMa, New York)

Balla.Fillette courant.artsper

 Giacomo Balla, Fillette courant sur un balcon (huile sur toile, 1912, Milan)

Le réverbère est signe de la modernité en 1910 et sa lumière est absorbante. La touche du peintre est divisionniste, et décompose la lumière d’un côté, le mouvement de la fillette de l’autre.

Umberto Boccioni utilise aussi cette touche divisée dans la lignée des néo-impressionnistes. La ville se lève en 1910 illustre bien la vitesse et la violence du Manifeste de Marinetti « Nous chanterons les foules agitées par le travail, le plaisir ou la révolte ». Les personnes se distinguent à peine mais renvoient bien à l’idée d’un chaos.

 

Boccioni.Lavilleseleve.artsper

Umberto Boccioni, La ville se lève (huile sur toile, 1910, MoMa, New York)

Carlo Carra va peindre aussi le mouvement. Ses toiles sont énergiques. Les funérailles de l’anarchiste Galli en 1910 racontent le chaos qu’avait suscité l’évènement. La brutalité des gestes et l’altercation entre hommes et chevaux sont frappantes. L’agitation semble sortir du cadre.

Carra.Funeraillesdel'anachisteGalli.artsper

Carlo Carra, Les funérailles de l’anarchiste Galli (huile sur toile, 1910, MoMa, New York)

Cette impression de toile au delà du cadre est significative chez les artistes futuristes italiens comme Luigi Russolo avec Le parfum en 1910 et La musique en 1911. L’artiste amène le spectateur à découvrir un sens à travers la peinture, et ce sens s’épanouit au delà de la toile même.

 

Russolo.Leparfum

Luigi Russolo, Le parfum (huile sur toile, 1910)

Russolo.Lamusique

Luigi Russolo, La musique (huile sur toile, 1911)

Gino Severini, le seul à s’être installé à Paris dès 1906 peint la danse, le corps en mouvement. Dynamisme d’un corps humain en 1914 illustre la manière singulière de Severini à peindre le mouvement.

 

Severini.Dynamismed'uncorpshumain

Gino Severini, Dynamisme d’un corps humain (huile sur toile, 1914)

Encore plus de futurisme

 Russolo.Dynamismed'uneautomobile

Luigi Russolo, Dynamisme d’une automobile (huile sur toile, 1913)

Boccioni.Lacite¦üducheval

Umberto Boccioni, La cité du cheval (huile sur toile, 1910)

Boccioni.Dynamismed'unjoueurdefoot

Umberto Boccioni, Dynamisme d’un joueur de foot (huile sur toile, 1912)

Balla.Vold'unehirondelle

Giacomo Balla, Vol d’une hirondelle (huile sur toile, 1913)

Balla.Dynamiqued'unchienenlaisse

Giacomo Balla, Dynamique d’un chien en laisse (huile sur toile, 1912)

Partager cet article :

2 Commentaires


Claire Phillips

Publié le 09 mars 2015, 10h01

Non ! nous ne pouvons pas prétendre à pouvoir faire des conférences ! mais continuez à lire le blog 🙂

Richard B

Publié le 25 février 2015, 11h23

Vous donnez des conférences ?

Laisser un commentaire