Focus sur un artiste Artsper – Georges Dumas

Voir plus loin - -

Du 6 au 19 mars, les galeries parisiennes Starter Gallery et WAYA présentent cojointement l’exposition Héroines-Le défi des femmes. A l’occasion de la présentation de l’exposition sur notre site nous avons décidé de nous pencher sur le travail de Georges Dumas.

Georges Dumas, c’est peut-être l’artiste qui nous parle le plus, parce que comme nous, il a été happé par la révolution numérique. Plutôt que de lutter contre, ou de se laisser porter par le courant, il est de ceux qui ont préféré embrasser le mouvement à bras le corps. Depuis les années 2000, de l’univers bien défini de la photographie, qui a longtemps été le sien, il plonge dans celui l’image au sens générique, un terrain de jeu sans fin.

Sa technique n’est pas simple. D’abord photographie, puis modélisation numérique, retransciption sur la toile et travail à l’acrylique. Une paintographie. Un mélange hybride, ni vraiment photographie, ni vraiment peinture. Une interrogation du medium, à la croisée des genres. Dumas réinvente le nu. Les corps sont figés, pétrifiés. Sans visages,  ses personnages deviennent de purs objets graphiques. La nudité devient pixelisée, dématérialisée, aseptisée. Pour un peu on se croirait devant canal + un samedi soir, en crypté. Ce pixel, ce bloc de tétris, c’est la brique de base du travail de l’artiste, qui joue avec lui, et joue avec nous. Quelle authenticité accorder à cette image, retravaillée, bidouillée, digérée puis reconstituée ? Quelle place pour le corps de la femme dans ces peintographies ?

Réponses partielles à aller glaner sur place, pendant l’exposition. Ou à s’offrir, sur Artsper, pour y penser à tête reposée chez soi.

orginal_ptrf104copielgre_184193

ptrf 104, Georges Dumas, 2014

orginal_ptrf58_445870

ptrf58, Georges Dumas, 2012

Partager cet article :

Laisser un commentaire