Dix artistes qui ont marqué l’histoire de la photographie

Voir plus loin - -

Le mois de novembre est traditionnellement le « mois de la photo ».  Artsper en profite pour revenir avec vous sur les dix plus grands photographes qui ont marqué cette « écriture de la lumière ».

Nicéphore Nièpce

Tout commence avec Nicéphore Nièpce qui réalise sa première exposition photographique en 1816. L’homme a imaginé un procédé permettant de capturer des prises de vues. Il s’associe rapidement à Louis Daguerre pour mettre au point un procédé photographique qui puisse permettre de réduire le temps de pose.  Malheureusement pour lui, Nièpce meurt avant d’achever son oeuvre et en 1839, Daguerre invente: le daguerrotype, le premier des appareils photographiques. Fin XIXe siècle, la mise au point des plaques négatives sèches permet de réduire considérablement le temps de pose et après 1914, la photographie entre dans l’avant-garde artistique. Tout le monde est dès lors un photographe potentiel.

Nicéphore Nièpce

Man Ray

Comment passer à côté de Man Ray ? Il commence sa carrière aux Etats Unis et forme avec son ami Marcel Duchamp, la branche américaine du mouvement Dada. Malheureusement pour lui, il arrive à la conclusion que « Dada ne peut pas vivre à New York ».

ray_oeil_

Arrivé à Paris, il compose des images hermétiques, qui n’offrent que peu de données visuelles. Prenons pour exemple L’œil : le visage n’est pas identifiable et la restriction du champ crée une étrangeté certaine due à une proximité dérangeante.
Man Ray, ce faisant, crée un nouveau type d’image, dans la mouvance du surréalisme.

Diane Arbus

 Révolutionnant l’art de la photographie, Diane Arbus a marqué l’histoire par l’audace de sa thématique et par son don de rendre étrange ce que nous considérons comme extrémement familier.

diane arbus

Arbus puise l’essentiel de son inspiration dans un contexte urbain.  Elle photographie New York sous des angles inédits à la manière d’une anthropologue.  Véritable allégorie de l’expérience humaine, le travail de Diane Arbus explore la relation entre apparence et identité.

Heltmut Newton

Lorsqu’il s’installe à Paris au début des années 60, Newton devient un photographe de mode à la production dense. Son style se reconnaît d’emblée par une puissance érotique et sensuelle mais aussi par une violence sous-jacente.

helmut_newton

Une révolution !

Marc Riboud

Marc Riboud est témoin des atrocités de la guerre du Vietnam et sait d’autant plus capter la grâce de la vie quotidienne dans des lieux lointains inondés de soleil et le lyrisme des jeux d’enfant dans le Paris de tous les jours.

marc riboud zazou

Les personnages solitaires sont fréquents dans l’œuvre de Riboud. Ses compositions verticales soulignent les paysages, les arbres, le ciel, l’eau et tout cela entoure mais n’écrase pas l’élément humain.

Vik Muniz

Le travail de Vik muniz s’articule autour de la particularité qu’il transforme n’importe quel matériau en médium. Il immortalise les images qu’il crée à partir d’éléments inattendus comme du ketchup, des jetons de couleur ou encore du chocolat via la photographie.

Vik-Muniz

Vik Muniz se plait également à réproduire des œuvres célèbres, et se définit comme un « illusionniste low-tech ». Son œuvre pose la question de la subversion et de l’illusion des images.

Sebastiao Salgado

Photographe brésilien né en 1944, il réalise de nombreux reportages et clichés en noir et blanc. Après avoir couvert des conflits, des évènements dans le reste du monde dont il livre un témoignage poignant et réaliste, le photographe s’est lancé dans le projet “Genesis”, un projet en noir et blanc qui explore les paysages et les communautés humaines, afin de rechercher et d’interroger les différents états de nature. Il ressort de ce projet des clichés sublimes, mettant en lumières une nature tantôt sauvage et tantôt menacée.

SebastiaoSalgado

Cindy Sherman

On vous en avez déjà parlé ici. L’œuvre de Cindy Scherman est certes plurielle, mais d’une cohérence déconcertante.

Véritable démiurge, à la fois actrice et metteur en scène, seule à apparaitre dans ses œuvres, elle examine les conditions du genre féminin/masculin dictées par nos sociétés contemporaines. La réflexion de Sherman s’articule sur l’éclatement et la dilution des identités, et surtout sur le rôle de la photographie dans cet effondrement.

cindysherman

Andreas Gurski

Il devient connu grâce à ses images très grands formats. Des photos où on peut distinguer des foules humaines, des fenêtres, des objets, des photos qui nous donnent le vertige. Les photographies d’Andreas Gursky sont habitées par le principe de répétition générale. Elles présentent aussi un intérêt sur le plan architectural : Andreas Gursky photographie le monde « global », post-moderne, de verre et d’acier.

rhin

gurski

Ses deux photographies 99 Cent Diptych (2001) et Rhein II (1999) sont devenues les plus chères du monde à leur mise en vente.

 

Martin Parr

Couleurs électriques et motifs étranges sont caractéristiques de la photographie de Martin Parr. Souvent excessives, ses photographies n’en demeurent pas moins inventives et pleines d’humour. Le photographe s’est penché sur les phénomènes liés à la mondialisation comme le tourisme de masse ou encore les comportements consuméristes.

martin parr

Son œuvre est une satire de la vie contemporaine qui démasque le grostesque, l’absurde dans la banalité.

Partager cet article :

4 Commentaires


fernand GINGOUX

Publié le 14 novembre 2014, 20h22

Tant qu’on est aux oublis : il y a aussi Doisneau et son sens de l’humain, Mary-Elen Mark et son travail sur la crise de 29 aux USA, Robert Capa, Korda et bien d’autres, comme Weegee, Ronis…

Eric Rosier

Publié le 14 novembre 2013, 18h23

J’y aurai bien ajouté Edward Weston, Henri Cartier-Bresson, Willy Ronis et Jeanloup Sieff mais 10 c’est peu et il y en a tellement…

Barthélémy

Publié le 14 novembre 2013, 15h48

Cher D.,
Merci de souligner ces oublis. Effectivement il est très difficile de sélectionner 10 artistes parmi des milliers d’autres plein de talent. Nous vous encourageons à réagir en nous livrant votre top 10 ou en nous donnant votre sélection.
Bien à vous,
L’équipe Artsper

Dominique COULON

Publié le 14 novembre 2013, 08h49

Trois oublis fondamentaux dans cette liste, Irving Penn et son travail sur le cadrage, Richard Avedon, le père de la photographie de mode moderne et enfin Robert Frank, le leader historique de la street photography.

Cordialement
D.

Laisser un commentaire