Comment sensibiliser les enfants à l’art ?

Voir plus loin - -

Y a-t-il un age minimum pour apprécier l’art contemporain ? Les jeunes enfants et adolescents ne font pas partie de la faune habituelle des lieux d’exposition ou foires d’art contemporain et pourtant nombre d’études montrent que de sensibiliser très tôt les enfants à l’art a pleins de vertus. En effet, les enfants détiennent une créativité immense que la sensibilisation à l’art permet, entre autres, de conserver à l’âge adulte. De par leur innocence, ils peuvent aussi apprendre à nous autres adultes à appréhender l’art différemment. Pourquoi faut-il emmener ses enfants voir de l’art ?

 

Pablo Picasso l’a très bien dit :

« Dans chaque enfant il y a un artiste. Le problème est de savoir comment rester un artiste en grandissant.”

 

pabloandpalomaIl semblerait que l’âge enfant est celui par excellence de la sensibilité et la spontanéité si nécessaires à l’appréciation et la création d’oeuvres d’art. La plupart des plus grands artistes de notre temps avaient bénéficié dans leur enfance d’une sensibilisation à l’art – le petit Jean-Michel Basquiat était membre du Brooklyn Museum et s’y rendait très régulièrement. En toute logique, plus l’initiation s’effectue tôt, plus l’enfant développe des clés de compréhension et d’appropriation des diverses pratiques artistiques mais également des messages et revendications des artistes.

Quels sont les effets favorables pour un enfant d’être exposé à de l’art ? Des études montrent que les activités artistiques permettent de développer des facultés émotionnelles ainsi que sociales. Visiter une exposition et regarder des oeuvres ne requièrent pas une intelligence particulière mais permet en revanche d’exercer ses capacités d’observation. Les enfants arrivent très bien à se souvenir d’images et de les regarder, les copier voire les manipuler amènent à une multitude de réflexions. Evidemment, cela sert aussi pour inciter l’enfant à lui-même mettre la main à la pâte et réaliser ses propres créations.

Pablo Picasso et sa fille, Paloma

 

Poterie, judo, danse, et pourquoi pas histoire de l’art ? A l’initiative d’institutions publiques mais aussi d’initiatives privées, l’histoire de l’art est de plus en plus considérée comme une activité extra-scolaire à part entière. De fait, dans les grandes villes dans un premier temps, on retrouve quelques offres autour de la découverte artistique pour les petits, et même dès l’âge de 5 ans. A Paris, depuis 2015, Art Kids Paris propose toute une gamme de visites adaptées aux enfants. Cette jeune entreprise a développé son offre de base sur des visites guidées de lieux culturels parisiens « traditionnels » comme le Louvre. Depuis peu, l’idée est également d’ouvrir les enfants à la création contemporaine avec un nouveau programme « My Little Curator » qui propose des visites de galeries et d’ateliers d’artistes… (Plus d’infos en cliquant ici). Certains musées réservent eux des après-midi entières aux enfants, comme le Musée Bourdelle, ou animent des atelier d’initiation à l’art, comme le fait le Musée Herold.

the little dreamer

Et lorsqu’on se retrouve à faire une visite seul avec un enfant… que faire pour qu’il en tire le maximum ? Afin d’engager un dialogue entre l’oeuvre et l’enfant, la meilleure approche est de raconter une histoire et soulever des questions simples. Que penses-tu de cette oeuvre ? Laquelle préfères-tu ? Situer l’oeuvre dans le temps et l’espace suffira en termes d’informations purement factuelles… Le but du jeu restant d’attiser la  curiosité de son jeune interlocuteur. En fait, pour entrainer l’éveil artistique d’un enfant, il faut tout simplement… s’éveiller avec lui !

Ci-contre : PAUL GAUGUIN – Le petit rêveur, 1881
Partager cet article :

1 Commentaire


Mehdi

Publié le 17 octobre 2016, 15h54

Article Incroyable !

Laisser un commentaire