Rencontre avec Cyril Schlesser, fondateur d’Art O’Clock

Rencontres - -

La deuxième  édition d’Art O’Clock ouvrira ses portes jeudi à la Défense à Paris. Artsper partenaire officiel de l’évènement permettra à la foire d’avoir un véritable relais sur le Web avec la possibilité de redécouvrir les artistes exposés pendant et après la foire. Nous avons rencontré Cyril Schlesser, le fondateur d’Art o’Clock qui nous livre ses ambitions pour sa foire.

Art O'Clock - 1600 p#CE491D

Artsper: 2ème édition pour la Foire Art O’ Clock, comment présenteriez vous ce rendez-vous aux non initiés ?
Avec cette deuxième édition, plus grande et plus visible, Art O’Clock s’incrit comme le grand rendez-vous artistique parisien de la rentrée autour d’une programmation très rythmée: un concentré de 40 galeries et 150 artistes contemporains venus des quatre coins de la planète, des performances en partenariat avec le Générateur, des causeries d’art sur des thématiques variées au profit de nos visiteurs, des directs sur Nova et une grande soirée autour des Nouveaux commanditaires de la Fondation de France sur l’art de la démocratie. Tout est fait pour créer des conditions de rencontres et de découvertes réjouissantes entre nos exposants et le public.
 
A: Pourquoi avoir fait le choix atypique du Parvis de la Défense ?
La Défense, premier centre d’affaires européen, est le véritable épicentre du Grand Paris. Un espace urbain impressionnant tant par sa densité humaine que par ses volumes architecturaux. 200.000 personnes y travaillent dans plus de 1.500 entreprises, 400.000 personnes s’y rendent chaque jour. Notre équipe connaît parfaitement ce territoire qui offre un potentiel unique pour nos exposants tant auprès du grand public que des entreprises, partenaires ou juste curieuses, et nombreuses à participer à notre événement.
 
A: Vous avez créé l’agence évènementielle So101 afin de développer un point de rencontre entre l’art et l’entreprise.  Que proposez-vous aux entreprises et comment réagissent-elles en général à l’idée de s’impliquer dans l’art contemporain ?
L’art est un formidable vecteur de communication pour une entreprise tant d’un point de vue interne qu’externe. Il permet souvent de révéler ce que les entreprises portent de meilleur en elles en particulier sur les thématiques du « vivre ensemble » et « construire ensemble ». So101 développe tout au long de l’année de nombreux événements autour de l’art contemporain au travers de causeries d’art dédiées, d’exposition en entreprises, d’ateliers créatifs ou de visites organisées. Nous sommes également conseil pour les entreprises désireuses de constituer une collection ou de réaliser des commandes publiques.
 
A: Parlons de l’édition 2013 d’Art O’Clock; quelles sont les nouveautés du programme de cette année ?
Elles sont nombreuses. Citons notamment un carré Street Art d’envergure porté par la galerie Berthéas, un pôle photo contemporaine proposé en commun par la fédération de galeries Photo District Marais, un carré caribéen (notamment Cuba) avec la programmation inédite d’Uprising et le collectif tunisien Politiques présenté par la galerie Talmart. Nous aurons également cette année un vaste pôle Emergence comportant de jeunes galeristes très prometteurs.
 
A: Quelle est votre vision à long terme de la foire ? Souhaitez-vous lui donner une portée internationale en l’implantant dans d’autres centres d’affaire par exemple ?
Le succès de notre événement à La Défense nous incite bien entendu à le déployer dans d’autres centres d’affaires majeurs en Europe. Plusieurs retiennent aujourd’hui notre attention, notamment à Bruxelles, Londres, Francfort et Zurich. Des discussions sont en cours mais nous travaillons sur des cycles assez longs car le soutien des entreprises locales est un prérequis à la réussite de nos événements.
 
A: Etes-vous vous-même collectionneur?
Je me porte régulièrement acquéreur d’œuvres sans forcément penser à « construire » une collection personnelle. Je réserve pour l’instant cette réflexion à mes clients.
 
A: Une exposition, un artiste ou une oeuvre que vous avez récemment découvert et dont il faut absolument que vous nous parliez ?
Indéniablement un artiste, Yannig Willmann avec qui nous avons développé un vaste partenariat tant notre rencontre a été forte. Yannig est à mes yeux le meilleur artiste numérique du moment. Il a donné un visage à notre événement à travers ses œuvres monumentales virtuelles du Parvis de La Défense et proposera sur la foire une série inédite. A découvrir absolument.
 
A: Que pensez-vous du projet Artsper ?
Art O’Clock et Artsper portent en eux le même objectif, proposer aux professionnels de l’art de dynamiser leur action commerciale auprès de nouveaux publics. En proposant un service clé en main et centralisé de vente d’œuvres d’art sur le web, Artsper s’affirme comme partenaire marchand stragique pour les galeries mais également pour les foires d’art grand public. Notre partenariat avec Artsper permet à Art O’Clock ainsi qu’à nos exposants d’être présents sur le Web tout au long de l’événement et après la foire prolongeant ainsi les opportunités d’achats pour les visiteurs.

Partager cet article :

Laisser un commentaire