La touche artistique de… Saint-Michel

Rencontres - -

Ils nous ont fait planer tout l’été avec leur single Katherine ( à redécouvrir dans notre playlist)  et leur EP I Love Japan ! Désormais nous avons deux priorités : la sortie de leur premier album et les découvrir en live. En attendant, Emile et Philippe ont accepté de se livrer à Artsper. Un grand merci à eux!

Artsper : Quelle est la dernière expo qui vous a véritablement transcendé?
Nous avons beaucoup aimé l’expo Vaudou à la Fondation Cartier. Nous y sommes allés un peu par hasard et on a adoré. On est resté  planté devant chaque statuette pendant 10mn à se faire des histoires et à imaginer des rites bizarres. Ce sont des objets inanimés et en même temps pleins de vie ; ils font aussi très peur!

A : L’artiste que vous adoreriez (re)voir exposé à Paris?
Je me rappelle que j’étais allé voir le travail de Giuseppe Penone à Beaubourg.  J’en garde un souvenir magnifique, c’est un artiste qui utilise beaucoup le bois, il creuse dans des troncs.

A : Visiter une expo pour vous c’est : en silence? à plusieurs? la musique à fond dans le casque?
Je n’ai jamais essayé avec la musique mais je ne pense pas que cela me plairait. Il faut être concentré, on ne passe pas devant une œuvre comme devant une publicité, il y a une profondeur plus ou moins accessible. Je ne vais jamais à une expo seul, je trouve ça super de pouvoir partager ça avec quelqu’un, ça ouvre des perspectives particulières, on ne voit pas tous la même chose.

A : Quel est votre « spot » d’art préféré?
Paris ! Il y a tellement d’endroits géniaux avec des belles expositions toute l’année. Entre Beaubourg, le Palais de Tokyo, la Fondation Cartier, les galeries du Marais et j’en passe ; il y toujours des choses à aller voir.

A : Votre premier album est en cours de préparation. En toute modestie à quelle œuvre aimeriez-vous le comparer?
Horace Burgess est un américain assez fou qui a mis 20 ans à un construire une maison cathédrale en bois de 30 m de haut sur 6 arbres. Une œuvre gigantesque même si j’espère qu’on ne mettra pas 20 ans à faire notre album.

A : Une découverte artistique dont vous êtes particulièrement fière?
Nos découvertes artistiques sont essentiellement musicales ; on nous a fait un écouter la musique d’un français qu’on a beaucoup aimé : Dream Koala.

A: Avez-vous déjà connu une expérience frustrante ou un certain malaise face à l’art contemporain?
Oui, certaines œuvres sont difficiles à cerner sans explications ou connaissances précises des codes de l’art contemporain et peuvent paraître désuètes et sans intérêt. Je me rappelle être passé devant une galerie qui présentait une salle vide avec un balai et un seau dans un coin….

A : L’artiste ,toutes disciplines confondues, avec qui vous rêveriez de dialoguer 15 minutes?
Léonard De Vinci

Découvrez Saint Michel!

Partager cet article :

Laisser un commentaire