Interview de Johan Tamer-Morael, directeur de Slick Art Fair

Rencontres - -

Artsper est partenaire de la 8 ème édition de Slick et vous permet de retrouver sur le site une sélection d’oeuvres présentées pendant la foire mais également en vente sur Artpser. Pour l’occasion nous avons rencontré Johan Tamer-Morael, directeur de Slick, qui nous livre sa vision de la foire et quelques anecdotes.

 BANDEAU_SLICKPARIS2013_1004x430


Artsper: Il s’agit de la 8 ème édition de Slick, pouvez nous en dire plus  sur les origines de votre foire ? Qu’est ce qui vous a poussé à créer cet événement ?

SLICK existe depuis Octobre 2006. Ce fut une des premières foires satellites à voir le jour. Elle fut créée dans l’idée de proposer une alternative pour les plus jeunes galeries n ayant pas forcément leur place dans une grande foire, souvent très couteuse et essentiellement porté sur le marché de l’art. Nous avons donc décidé de créer une foire à moindre échelle, conviviale, dynamique et proposant une sélection de très jeunes galeries. C’est de la que nous avons très vite été un tremplin pour les galeries !
 
A: Pourquoi avoir décidé de changer de lieux et d’investir  les Berges de la Seine ?
En effet, cette année est un changement dans notre stratégie. Nous avons décidé de nous rapprocher de la grande foire. Etre le plus prêt possible de l’évènement de la semaine. Nous pensons que notre proposition complètera fortement la FIAC. N’oublions pas que nous avons toujours besoin d’un plus petit que soi !

A:Géographiquement vous êtes donc désormais encore plus proche de la FIAC, mais quel est votre réel lien avec cette foire ?
Une connivence existe entre les foires. Même si tout n est pas écrit, elle existe.
Cette année par exemple la fiac investit par ces programmes extérieurs les berges de la seine.  Nous évoluons donc dans le même espace.
 
A: Outre le changement de lieu, quelles sont les nouveautés de cette édition ? Pouvez-vous nous en dire plus sur les Slick Projects ?
Beaucoup de nouvelles galeries participent pour la première fois à SLICK. Et c’est avec une grande joie que nous les accueillons. Nous espérons qu’elles remporteront le succès qu’elles méritent. Nous développons de plus en plus la partie projet de la foire. Un jury de collectionneurs constitué de 6 personnalités qui remettront un prix a un Artiste ayant travaillé sur un Projet
Nous travaillons également avec la radio NOVA et une émission sera donc proposée sur place en direct de la foire !
 
A: Après l’exportation de la foire à Bruxelles en 2012, souhaitez vous poursuivre cette internationalisation ? Seriez-vous tenté de lancer une édition américaine ?
Nous sommes beaucoup sollicité par des groupes qui souhaiteraient que nous nous implantions ailleurs mais pour l instant nous souhaitons réussir a consolider nos 2 évènements annuel et pourquoi pas ensuite. Mais je pense que nous avons besoin d’encore 3 ans.
 
A: Quelle fut votre plus belle découverte artistique toutes éditions confondues?
Je n oublierai jamais la première édition. Elle fut pleine d’émotions et d’ambition.
Je me rappelle précisément  d ‘une galerie qui s appelle Envoy de NYC qui avait montré un artiste Allemand, Christoph Broich.
 
A: Etes vous vous même collectionneur?
J essai d’acheter le plus souvent possible mais pas encore collectionneur. Il m arrive de me laisser conquérir par une œuvre. J aime ca !
 
A: Que pensez-vous du projet Artsper ?
Je trouve que ce projet a été très bien pensé. Artsper évolue d’une bonne manière. L’équipe est motivée et je pense qu’ elle a un avenir. 

Partager cet article :

Laisser un commentaire