Interview avec Adeline Keit, coordinatrice d’Art Elysées

Rencontres - -

Artsper est partenaire de la 7 ème édition d’Art Elysées qui ouvre ses portes ce jeudi. L’occasion pour nous de rencontrer Adeline Keit coordonatrice de la foire. Elle nous livre sa vision, ses coups de coeur et son avis sur Artsper. Une sélection d’oeuvres présentées sur Art Elysées est également en vente sur Artpser pendant et après la foire.

Artsper-1600x430


Artsper: 
Il s’agit de la 7 ème édition d’Art Elysées, pouvez nous en dire plus  sur les origines de votre foire ? Qu’est ce qui vous a poussé à créer cet événement ?

Adeline Keit: La foire Art Elysées est le résultat d’une rencontre entre Joël Garcia, président et fondateur de la foire Art Elysées et Baudoin Lebon, galeriste et directeur artistique de la foire.
Le désir de Joël Garcia était de monter un événement prestigieux sur la fameuse avenue des Champs-Elysées et la volonté de Baudoin Lebon de donner une foire aux galeries qui n’avaient plus la possibilité de participer à des évènements parisiens pour la promotion de leurs artistes.
 
A: Pourquoi avoir orientée la foire vers l’art moderne?
Adeline Keit: Il s’agissait à la base de répondre à une forte demande de la part des galeries en art moderne mais également d’opter pour un positionnement fort et se différencier de manière significative des autres foires parisiennes.
 
A: Y aura-t-il des nouveautés pour cette nouvelle édition ?      
Adeline Keit: Le taux de renouvellement des exposants est de 20%, nous avons décidé de mettre un peu plus l’accent sur l’abstraction géométrique avec la présence de galeries telles que: Espace Meyer Zafra, Lélia Mordoch, RCM, Messine…  Mais aussi des nouveautés avec des nouvelles venues comme la galerie Hervé Perdiolle-Indes, spécialité en art indien, la galerie Tanit de Beyrouth qui met en avant les artistes de la scène contemporaine arabe…
 
A: Comment se passe votre association avec Design Elysées? Ce partenariat permet-il de d’attirer un public d’un genre différent sur la foire ?
Adeline Keit: Il ne s’agit pas d’un partenariat, mais en réalité d’un même salon avec un secteur différent spécialisé en mobilier design du XXe siècle que nous avons souhaité indépendant de l’art moderne et contemporain.
Ainsi nous apportons une vision globale de l’art du XXe siècle.
   
A: Pourquoi avoir fait le choix de mettre en avant l’artiste Christian Renonciat dans un espace d’exposition dédié?    
Adeline Keit: Nous avons fait le choix du sculpteur Christian Renonciat, car chaque année nous proposons à nos visiteurs  des expositions inédites qui précédemment étaient orientées vers l’art moderne en cohérence avec notre positionnement.
La direction d’Art Élysées et son Comité artistique ont été séduits par les œuvres du sculpteur et avaient la volonté de mettre en avant le travail d’un artiste contemporain. Christian Renonciat a créé et composé pour cette exposition un ensemble de huit grands panneaux.
 
A: Quel est le rôle de la galerie Baudoin Lebon au sein de l’équipe d’Art Elysées ?
Adeline Keit: Baudoin Lebon est à l’initiative de la foire Art Elysées, le directeur artistique et le président du comité de sélection composé de Michèle Berthet-Aittouares, Christine Kandler, Claude Mollard, Pierre Sébastien, Robert Vifian.
 
A: Êtes-vous vous même collectionneur?
Adeline Keit: Bien entendu, il serait difficile d’organiser un événement dédié à l’art sans être soi-même collectionneuse.
 
A: Que pensez-vous du projet Artsper ?
Adeline Keit: Je pense que la démarche d’Artsper est très bénéfique pour les professionnels de l’art et en particulier les galeries qui ont besoin de plus en plus de développer leur communication.
Nous sommes à une époque où les galeries doivent repenser leur système et manière de travailler et donc de communiquer. Artsper peut donc être un très bon outil pour les galeries d’art.

Partager cet article :

Laisser un commentaire