Art Paris Art Fair 2017 : nos galeries coup de coeur

Rencontres - -

 

Du 30 mars au 2 avril 2017, la foire d’art contemporain Art Paris Art Fair reprend ses quartiers sous la nef du Grand Palais. Une 17ème édition qui semble très prometteuse : la foire poursuit son internationalisation et cultive son éclectisme en présentant 138 galeries originaires de 29 pays. Après l’Asie lors des précédentes éditions, c’est l’Afrique qui est à l’honneur cette année, l’occasion de découvrir la richesse artistique d’une Afrique plurielle à travers une sélection de galeries et d’artistes issus du continent africain et des diasporas. Un programme alléchant, mais comment s’y retrouver parmi tant de propositions ? Le mieux est de flâner dans les allées du Grand Palais, ce que Artsper a fait avec délectation ! Petite sélection de nos coups de coeur 2017.

 

 

Galerie Cécile Fakhoury (Abidjan, Côte d’Ivoire)

 

Fakhoury final

 

La Galerie Cécile Fakhoury est une des références en matière de promotion de l’art contemporain sur le continent africain. Basée à Abidjan en Côte d’Ivoire, cette jeune galerie ouverte en 2012 fait la part belle à des artistes dont le langage artistique a la particularité d’abolir les frontières, en refusant la stigmatisation géographique. Parmi la sélection pointue du stand, notre coup de coeur est allé à l’artiste algérienne Dalila Daléas Bouzar, dont la série « Princesse », transforme des photographies de femmes algériennes humiliées pendant la guerre en figures de résistance.

 

Galerie Rabouan Muisson (Paris, France)

Rabouan Mouisson

© Mehdi-Georges Lahlou

 

La galerie Rabouan Moussion n’en est pas à son coup d’essai. Depuis son ouverture en 1988, elle s’impose comme un référence de l’art contemporain sur Paris. Sur son stand cette année, la galerie a choisi des oeuvres ancrées dans des questionnements actuels, qui interrogent nos sociétés contemporaines et leurs valeurs, ainsi que des artistes internationaux confirmés. En particulier, le travail de Mehdi-Georges Lahlou (voir photo ci-dessus), ne manque pas d’interpeller.

 

Artco Gallery (Allemagne)

 

marion-boehm-THANDI-2017-168x119-5484-b

Marion Boehm, MABO THANDI, 2017

Ce stand est notre solo show coup de coeur de cette édition d’Art Paris ! La galerie Artco présente en effet le travail sensible de Mario Boehm, qui ne passe pas inaperçu. Cette artiste allemande résidant aujourd’hui en Afrique-du-Sud conjugue les techniques et rend hommage aux femmes du township de Kliptown, avec grâce et dignité, dans des oeuvres d’une richesse infinie. Une artiste qui semble déjà s’affirmer comme l’un des plus importants succès auprès du public.

 

ADN Galeria (Barcelone, Espagne)

 

ADN-min

© Kendell Geers

 

La galerie ADN a été pensée comme une plateforme hybride, entre la médiation commerciale et la contribution culturelle. Pour sa participation à Art Paris Art Fair 2017, la galerie a elle aussi souhaité mettre l’Afrique à l’honneur, en proposant les oeuvres en perpétuelle évolution de l’artiste Kendell Geers, originaire d’Afrique du Sud. Ce dernier aborde en particulier les fétiches, objets rituels que l’on retrouve en de nombreux pays africains, et explore ainsi la force spirituelle de ces objets.

 

GNF Gallery (Bruxelles, Belgique)

 

GNF

© Loïc Pantaly

 

La GNF Gallery est une jeune galerie Bruxelloise, âgée de seulement quatre ans. Elle accueille davantage les expositions collectives que les solo show, favorisant le dialogue entre les oeuvres et les artistes. Partisane de l’échange, la galerie possède également un programme de résidence, et collabore régulièrement avec l’École des Arts Visuels de Bruxelles et le Royal College of Arts de Londres. C’est donc la jeune création contemporaine que promeut la GNF Gallery, comme en témoignent les oeuvres animées de Loïc Pantaly (voir photo ci-dessus), qui invitent au rêve et à la poésie.

 

Galerie Baudouin Lebon (Paris, France)

 

c2a9ayana_v_jackson

Ayana V. Jacskon, TFB, 2017

 

La sélection de la Galerie Baudouin Lebon est assurément une des meilleures d’Art Paris Art Fair. On y retrouve toute l’âme de ce qui fait le succès de cette galerie parisienne depuis plus de quarante ans. La photographie d’abord, son média de prédilection, avec les excellentes oeuvres d’Ayana V. Jacskon, qui nous invitent à poser un regard nouveau sur l’Histoire de l’Afrique, de la colonisation et de la diaspora. Les autres médiums, ensuite, témoignent de l’ouverture de la galerie à toutes les formes d’art, dans une sélection très internationale puisque se côtoient sur sur le stand artistes français, coréens, ou encore sud-africains.

 

Rebecca Hossack Gallery (Londres, Royaume-Uni)

 

Image1

 

Depuis sa création, la Galerie Rebecca Hossack sort des sentiers battus. La galerie est passée maître dans la promotion d’artistes non occidentaux, devenant par exemple la première en Europe à exposer de l’art aborigène. Côté Europe, la galerie promeut des artistes décalés ou à contre courant, les encourageant à innover. Une ligne directrice que cette galerie ne renie pas pour cette édition d’Art Paris 2017, laissant augurer un stand pleins de surprises !

 

Partager cet article :

1 Commentaire


lemoine

Publié le 31 mars 2017, 18h34

Bonjour, je souhaite vous adresser un portfolio pour vous informer de mon nouveau concept artistique il est novateur et fait l’objet d’une protection juridique. C’est la « peinture interactive ART-FUSION » et ma démarche artistique créative devrait vous intéresser car comme je le dit: « mon tableau vit et il ne revit que par celui qui s’amuse à le déconstruire » . Cordialement à vous, avec le plaisir de vous relire bientôt.
Alain Lemoine Tel: +33685998439 courriel: alainfusion@yahoo.fr

Laisser un commentaire