Où trouver de l’art dans les rues de Londres?

Lifestyle - -

Le projet Art Everywhere lancé en Grande Bretagne fut un véritable succès.  En affichant des oeuvres d’art sur les panneaux publicitaires des gares, des rues, ou sur les ronds points, les organisateurs de ce projet ont réussi à transformer les rues de Londres en galeries d’art pendant deux semaines. Mais Londres, tout comme Paris regorge de lieux où des oeuvres sont accessibles publiquement et gratuitement toute l’année. Artsper vous livre ici une sélection d’oeuvres exposées (parfois temporairement) au grand public londonien.


Felice Varini

L’artiste Suisse Felice Varini a récemment réalisé une installation à Kings Cross, visible jusque fin octobre 2013. Commissionné par le programme artistique RELAY, l’artiste a apposé sur les façades de plusieurs bâtiments comme le “Fish and Coal Offices”, des formes géométriques géantes jouant ainsi sur les perspectives. Ces zig-zags s’unissent à certains points en fonction de l’endroit dont ils sont perçus. Felice Varini s’était déjà fait remarqué avec son installation au Grand Palais à Paris dans le cadre de l’exposition Dynamo.

Granary Square, King’s Cross Central, King’s Cross St Pancras.

ALeqM5gIzL-0uCHMBr0rl_h1bJC2kQBDlw


Banksy

Parcourir les rues de Londres sans chercher une des fresques de Banksy  est inimaginable! Elles ne sont pas encore toutes recouvertes ou arrachées sauvagement, Londres regorge encore de nombreuses oeuvres du street-artiste le plus connu au monde. Pour vous aider dans cette tache nous vous conseillons d’utiliser cette google map qui vous permettra de découvrir les principaux endroits où Banksy a frappé ces dernières années.

Banksy map


Georg Baselitz – Untitled
Le célèbre sculpteur allemand, a installé dans le parc John Madejski une sculpture monumentale représentant trois personnes. S’inspirant des “Trois Graces” d’Antonio Canova, introduisant les thèmes classiques de la beauté, du charme et de la joie. La sculpture sans titre de Baselitz culmine à 3,5 mètres de haut. Elle fait partie d’une série de réalisation en bois et se différencie ainsi de celle de Canova par le contraste entre la surface lisse du marbre et celle rugueuse du bois.

John Madejski Garden, V&A, SW7 2RL

homothetic


Richard Serra – Fulcrum 
La sculpture de Richard Serra intitulée Fulcrum, est réalisée à partir de cinq pièces géantes en métal. Bien que pesant chacune plusieurs tonnes, elles sont simplement posées les unes sur les autres. Installée à Liverpool Street depuis 1987, Fulcrum est l’une des rares oeuvres publiques de Serra. Culminant à 16,6 mètres de haut, Fulcrum est aussi atypique puisque habituellement les oeuvres de Serra évoluent sur un plan horizontal.

The Octagon, Broadgate, London EC2M 7PY

Fulcrum_Richard_Serra_01

 

Jake and Dinos Chapman – ‘The Good, The Bad, The Ugly’
Dans le cadre du programme “Sculpture in the City”, les monstres en métals des frères Chapman, intitulés « The Good, The Bad, The Ugly” sont  exposés au “Square Mile”. La sculpture est placée à la base du fameux “Gherkin” en pleine City. A noté également la présence d’autres artistes comme Robert Indiana ou encore Richard Wentworth.



St Mary Axe, EC3A 8EP.

good-bad-and-uglyphoto--sergio-irigoye_482


Hew Locke, Selene,
Réalisée suite à une commande de l’hôtel Nadler à Soho, l’oeuvre de Hew Locke est une sculpture désormais permanente dans Carlilse Street. L’hôtel souhaitait une oeuvre ayant pour thème le Sommeil. S’inspirant de l’Art Nouveau, Locke a créé une statue classique avec un « twist » contemporain. Selene est le nom de la déesse grecque de la lune et de la magie. DAns l’oeuvre de Locke, elle flotte au centre d’une galaxie d’étoiles offrant des guirlandes de potions magiques associées au sommeil et à l’amour.

Nadler Hotel, 10 Carlisle Street, Soho.

tumblr_moj9cmHDT31qccpz7o1_500

 

Ruth Proctor – ‘I see You Liking Everything’
L’installation de l’artiste Londonienne Ruth Proctor est exposée dans le cadre de l’initiative « Bold Tendencies ». Entre deux lampadaires sur un parking, l’artiste a réalisé un masque géant  à partir de pièces métalliques et de pneus. Proctor utilise régulièrement le masque comme motif dans ses oeuvres en référence aux super-héros, à l’illégalité et au secret.

 

RUTH-PROCTOR-2013

 

 Peckham multi-storey car park , 95A Rye Lane.

Partager cet article :

Laisser un commentaire