L’essentiel de la semaine du… 8 juillet

Lifestyle - -

My Joburg

Cette semaine Artsper vous recommande une application grâce à laquelle vous ne regarderez plus jamais les oeuvres d’art de la même façon. On vous emmène également à la découverte de la richesse artistique de l’Afrique du Sud ainsi que dans un parc naturel Portugais. Enfin on assiste à une séance de cinéma ultra-intimiste à l’Hôtel Jules & Jim.

L’expo de la semaine : My Joburg
Initié en 2011 par Paula Aisemberg et Antoine de Galbert, le cycle d’exposition de la Maison Rouge sur les « villes périphériques » continue avec Johannesburg qui succède à Winnipeg. Capital économique de l’Afrique du Sud, « My Joburg » nous permet de découvrir un tout autre côté de cette ville, en soulignant l’effervescence artistique de ces vingt dernières années. Nous redécouvrons ainsi des artistes mondialement connus comme Kendell Geers ou William Kentridge  mais également de jeunes artistes comme Kudzanai Chiurai, Mary Sibande ou Mikhael Subotzky. Au final, « My Joburg » expose la richesse et la diversité de la création artistique. 

Jusqu’au 22 septembre 2013, « My Joburg » 10, bd. de la Bastille, 75012 Paris.

Une application: ARART
Arart est une application qui donne vie à certaines oeuvres d’arts permettant de voir des grands classiques de l’histoire de l’art en version animée. L’application est à découvrir ici en vidéo 

Un cinéma clandestin: Le cinéma de l’Hotel Jules & Jim
Chaque semaine l’hôtel Jules & Jim ouvre les portes de sa salle de projection privée, le temps d’une soirée intimiste.  Retrouvez entre autres des documentaires sur Saint Laurent ou sur Keith Harring. Pour faire partie des 20 happy few qui assisteront à ses séances, il faut réserver via la page Facebook le jeudi pour le mercredi suivant.

Hôtel Jules & Jim, 11 rue des Gravilliers 75003 Paris

Un week-end : L’architecture de Pedras Salgadas
Au nord du Portugal, au sein du parc de Pedras Salgadas, deux architectes Luis Rebelo de Andrade et  Diogo Aguiar ont installé à plus de 600 mètres  d’altitude, sept pavillons géométriques en parfaite harmonie avec la nature. En effet, chacune des maisons est composée de trois modules (salle de bain, couchage, pièce à vivre), et la disposition des trois change afin que l’habitant profite au mieux de l’environnement. 

Parc naturel de Pedras Salgadas, Portugal 

Partager cet article :

Laisser un commentaire