L’essentiel de la semaine du… 5 Novembre

Lifestyle - -

Cette semaine Artsper part  découvrir la culture culinaire et artistique suédoise, bloque son mercredi soir pour regarder Arte, vous présente un artiste atypique et un site internet innovant.

Une escapade suédoise
A l’institut suédois, après avoir dégusté un café et une spécialité de la maison, visitez l’exposition consacré à 5 photographes de mode suédois. Denise Grünstein, Julia Hetta, Martina Hoogland Ivanow, Julia Peirone et Elisabeth Toll ont pour trait commun de cultiver des atmosphères étranges. C’est une nouvelle génération de photographes de mode qui jouent avec la couleur, les ombres et la gestuelle, et maîtrise l’équilibre entre l’intime et le distant, la photographie de mode et la photographie d’art.

« Distances différentes » du 7 novembre 2012 au 27 janvier 2013 Institut suédois – 11 rue Payenne, 75003

Un site internet : Pixopolitan
Le site Pixopolitan nous permet de décorer notre intérieur d’une photo personnalisée de notre rue ou d’un quartier qu’on aime dans n’importe quelle ville du monde. Si la photo n’existe pas ou ne vous plait pas lancez un appel d’offre et choisissez celle qui vous plait, Pixopolitan vous l’imprime sur grand format ! Testé et approuvé !

Un documentaire: La photo de Cartier Bresson
Pierre Assouline signe ici un beau documentaire sur son grand ami et photographe Henri Cartier-Bresson. Considéré comme l’un des pionniers du photojournalisme, le reportage retrace son histoire et sa sensibilité artistique. « La chose qui m’émeut, qui me passionne, c’est le regard sur la vie. Une sorte d’interrogation perpétuelle et une réponse immédiate : cette photographie intuitive qui colle à la réalité et sort du très profond de soi-même. » Rendez-vous donc mercredi soir à 22h05 sur Arte.

Le Siècle de Cartier-Bresson – de Pierre Assouline, mercredi 7 novembre à 22 h 05.

L’expo de la semaine:  Blexbolex
Bernard Granger alias Blexbolex n’est ni peintre, ni graphiste, ni dessinateur et ne fait pas de bande dessinée. Il crée des livres illustrés ou livres-objets, dans lesquels l’image prédomine. Avec plus de 200 œuvres (dessins, peintures et éditions rares) c’est une exposition remarquable et originale qui revient sur deux décennies de production graphique unique dans son style. Blexbolex est au sommet de son art, jouant avec les matières, les formes, les couleurs, pour livrer des images sous une forme narrative.

Galerie Lavignes-Bastille – 27, rue de Charonne 75011 Paris – Jusqu’au 17 novembre 2012

Partager cet article :

Laisser un commentaire