L’essentiel de la semaine du… 26 août

Lifestyle - -

Cette semaine Artsper vous propose de découvrir une façon ludique d’accroître ses connaissances en l’histoire de l’art. Nous vous emmenons aussi à Deauville pour une expo/promenade. On se prépare également à retourner taguer l’ancien domicile de Serge Gainsbourg tout en s’inspirant d’un artiste américain de 98 ans, adepte de Paint.


L’artiste de la semaine: « The Pixel Painter »
Hal Lasko est âgé de 98 ans et est l’un des grands-pères les plus modernes au monde. Cet américain s’est découvert une passion pour l’art grâce à la version de Paint pour Wndows 95. A l’aide de cet outil, il réalise des dessins et des créations absolument extraordinaires. A aucun moment il utilise des logiciels plus récents comme photoshop ou illustrator, et certaines de ses créations lui ont pris plus d’un an. Ci-dessous, une de ses oeuvres et le lien d’une video dans laquelle Hal Lasko nous raconte sa passion et son univers: vidéo .

 Hal Lasko


Une newsletter: Artips

Recevoir chaque jour une anecdote courte et originale sur une oeuvre d’art ou un artiste, voici ce que propose Artips. A la fois amusant et captivant. Artips rend l’histoire de l’art plus accessible et plus mobile avec des histoires distrayantes racontées en une minute. 

 www.artips.fr


Une balade/expo : Le Deauville de Willy Rizzo
Profiter du soleil des derniers weekends de l’été tout en parcourant les photographies d’une exposition, c’est possible le long des célèbres planches de Deauville. Jusqu’au 1 er décembre, une exposition en plein air est consacrée à Willy Rizzo, photographe italo-français, qui officia entre autre pour Paris-Match. L’expo met en avant 35 photographies provenant de son premier reportage efféctué à Deauville en 1949, dans lequel il avait immortalisé la station balnéaire d’après-guerre. Résident d’honneur de Deauville, Willy Rizzo est décédé en février dernier alors qu’il préparait ce rendez-vous.

Le Deauville de Willy Rizzo, Deauville, jusqu’au 1er décembre 2013

20130622-le-Deauville-de-Willy-Rizzo1.pdf-Adobe-Reader1


Une séance de tags:  Le 5 bis rue de Verneuil
Achevés mi-juillet les travaux, les travaux de restauration de l’ancienne demeure de Serge Gainsbourg avait fait l’actualité, puisque les  tags sur la façade, accumulés depuis plus de 40 ans avait été effacés. La famille du chanteur avait justifié cet acte en soulignant que les murs s’étaient dégradés au fil du temps, et ajouté à cela des messages qui n’avaient aucun rapport avec Gaisnbourg avait été inscrits sur la façade. Désormais neuve, on peut retourner tranquillement inscrire son message et dessiner sur ce mur symbolique. A noter également que la maison devrait ouvrir ses portes au public à partir de septembre. A suivre…

verneuil

 

Partager cet article :

1 Commentaire


ROLAND

Publié le 26 août 2013, 17h25

un grand merci pour cette extraordinaire vidéo des oeuvres de ce brillant monsieur Lasko

Laisser un commentaire