L’essentiel de la semaine du… 22 octobre

Lifestyle - -

Cette semaine Artsper vous présente les travaux d’un artiste  qui réalise des oeuvres visuels à partir de scotch,  file innocemment au Centre Pompidou, passe une nuit devant Arte et se fait tirer le portrait à Marseille. On vous parle également de notre récent coup de cœur en matière de mode…

Un artiste à découvrir : Aakash Nihalani
Le travail de cet artiste américain consiste à offrir à chacun l’opportunité de percevoir la ville sous un autre angle. Il transforme les lieux de votre quotidien en un espace ludique et interactif. Maitre du street-art, Nihalani parcourt les rues de New-York , armé de son scotch pour créer des formes géométriques entrainant le simple passant, le spectateur, à se déconnecter un instant de sa réalité et de rentrer dans des « dimensions parallèles ». Notre  œuvre préférée de Nihalani se trouve juste ici. Pour le reste n’hésitez pas à vous rendre sur son site internet, véritable galerie en ligne : www.aakashnihalani.com

Une rediffusion : Arte Vidéo Night
Fatigués par votre weekend à la FIAC,  vous n’étiez pas capable hier soir d’attendre 1 h du matin pour regarder la Vidéo Night d’Arte. Pas d’inquiétude, Artsper vous redonne le lien pour visionner la rediffusion. En effet,  chaque année à l’occasion de la FIAC, Arte nous propose une nuit consacrée à l’art vidéo. Guidée par Rebeccas Manzoni, pas moins de70 œuvres diverses et variées s’enchainent pour nous présenter une forme d’art aux multiples facettes tantôt engagées tantôt légères… L’Arte vidéo night c’est  ici.

L’expo de la semaine : Adel Abdessemed  « Je suis innocent »
Cette semaine nous vous conseillons vivement de vous rendre au Centre Pompidou qui organise  la première rétrospective d’Adel Abdessemed. Protégé de François Pinault, Abel Abdessemed est un artiste plasticien de 41 ans dont les œuvres explosives ne vous laisseront pas indifférent. L’exposition débute dès la place George-Pompidou avec la sculpture polémique: « Coup de tête » reprenant  le geste de Zidane face à Materrazzi. Du Christ crucifié en fil barbelé aux  carcasses de voitures moulées et calcinées en passant par les avions triturés, « Je suis innocent » passe en revue le travail d’Abdessemed nous troublant au plus haut point et nous rappelant de violents évènements contemporains.

Jusqu’au 7 janvier 2012 – Centre Pompidou – Adel Abdessemed Je suis innocent

Un studio photo itinérant : la Photomobile du MuCEM
Si vous êtes du côté de Marseille cette semaine rendez-vous le jeudi 25 octobre de 14h à 19h  à la Gare Saint Charles à la rencontre de la photomobile. Au printemps 2013, le Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée  ouvrira  ses portes. Pour patienter le studio itinérant vient à votre rencontre vous proposant de poser sous l’objectif de Paul Ladouce. Emparez-vous d’un objet qui représente votre lien à la Méditerranée et venez vous faire tirer le portrait. Vous vous retrouverez ainsi exposé dans cette galerie itinérante puis au MuCEM en 2013.

Artsper aime également… Balibaris.
A l’heure où la mode est de plus en plus présente dans les musées et expositions, Artsper vous conseille vivement d’aller faire un tour dans la boutique Balibaris et de dénicher des  pièces indispensables pour votre dressing.

Balibaris – 14 rue rue de Marseille 75010 Paris

Partager cet article :

Laisser un commentaire