L’essentiel de la semaine du… 17 septembre

Lifestyle - -

Cette semaine  Artsper se promène dans Belleville, se plonge une nouvelle fois dans l’Angleterre de Thatcher , trouve un moyen de consulter à tout moment ses œuvres d’arts favorites et enfin ajoute à sa bibliothèque un ouvrage splendide…

Une ballade : la Biennale de Belleville
Pour sa deuxième édition la plus accessible des biennales nous offre une programmation éclectique  qui n’a pas à rougir face aux blockbusters mondiaux de Venise ou Shanghai. Pendant plus d’un mois le cœur de l’évènement sera le pavillon Carré de Baudouin, placé cette année sous la thématique de la révolution qu’elle soit architecturale, artistique ou encore politique. Cependant, ce que l’on apprécie avant tout avec la biennale de Belleville c’est de déambuler dans ce quartier en constante mutation en admirant à un croisement de rues une sculpture  de Nicolas Milhé ou encore  en investissant les ateliers d’artistes ouverts au public pour l’occasion. Après avoir également fait un saut aux galeries Marcel Alix et Suzanne Tarasieve  nous irons découvrir la non moins ambitieuse Artothèque au 104Notre expédition s’achèvera tout en rêverie aux  Buttes-Chaumont devant la transformation d’un des bosquets du parc  par Vincent Lamouroux.

La biennale de Belleville – du 15 septembre  au 20 octobre – Paris  20ème

Une application : Art Authority
Must-have en termes d’applications artistiques, Artsper ne peut que vous conseiller, si ce n’est déjà fait, de télécharger ce « musée virtuel ». Véritable centre d’exposition de poche, Art Authority vous offre l’opportunité d’accéder à tout moment à plus de 1000 artistes. Classés par période, de l’antiquité à nos jours, c’est plus de 50000 œuvres à contempler et découvrir quand bon vous semble. Une chance unique de décortiquer vos tableaux favoris.

Art Authority – disponible sous Android et Itunes.

Un ( très beau) livre : Introspective – Wim Delvoye
Vous n’avez malheureusement pas pu assister à l’exposition « Au Louvre »?  Rattrapez-vous en parcourant au plus vite Introspective! Pour ceux qui ne connaissent que peu les travaux de l’artiste Belge, voici l’opportunité de parcourir l’ensemble de sa carrière. De ses cochons vivant tatoués  à sa machine digestive « Cloaca » découvrez l’intégralité des réalisations d’un des plus grands révolutionnaires de l’art contemporain. Outre cette rétrospective, Artsper a particulièrement  apprécié la lecture originale de ces œuvres par  le critique d’art français Bernard Marcadé.

Introspective – Wim Delvoye aux éditions Fonds Mercator

L’exposition de la semaine :  Paul Graham au BAL
Après la splendide rétrospective de Chris Killip, le BAL fête  ses deux ans d’ouverture, en exposant deux séries d’un autre photographe majeur de la scène Britannique : Paul Graham. Dans Beyond Carrying,  Graham déclenche aléatoirement et sans  cadrer son appareil au milieu des salles d’attentes des centres sociaux ; nous livrant ainsi une véritable enquête sociale  de l’Angleterre sous Thatcher. Avec The Present, nous assistons en revanche à la vision de l’artiste de New York en 2011. Sous forme de dyptiques, ses photographies captées sous le vif  mettent en avant la frénésie des couleurs et des mouvements des  rues de New-York.

Paul Graham – du 14 septembre au 9 décembre 2012 – BAL  6 impasse de la défense 75018 Paris

Artsper aime également : Diner au Tramshed de  Londres tout en admirant « Cock and Bull » de Damien Hirst trônant au milieu du restaurant.

Tramshed, Chicken and steak 32 Rivingston Street, London

Partager cet article :

Laisser un commentaire