Les essentiels de la semaine … 26 mai

Lifestyle - -

Le mois de mai touche bientôt à sa fin, et comme toujours, Artsper est là pour vous injecter votre dose hebdomadaire de culture ! 

Le Louvre Abu Dhabi dévoile, pour la première fois en France, le meilleur de sa toute jeune collection ; plus de cent soixante des plus beaux chefs-d’oeuvre déjà acquis par le musée émirien seront présentés en mai, à Paris, lors d’une exposition d’envergure intitulée « Naissance d’un musée ». Le Louvre Abu Dhabi, qui ouvrira ses portes en décembre 2015, sera le premier musée universel créé au Moyen-Orient, dans une région au carrefour des civilisations. Sa collection d’oeuvres anciennes et contemporaines, provenant de différents pays, se constitue progressivement depuis 2009, au fil des acquisitions. L’exposition permettra au public français de découvrir, en avant-première, la richesse des collections du futur musée mais également d’en appréhender le projet architectural et culturel.

Louvre-Abu-Dhabi-naissance-d-un-musee

Musée du Louvre, « Naissance d’un musée », jusqu’au 21 juin

Non vous n’êtes pas drogués, vous venez juste d’entrer dans l’univers loufoque de l’artiste Marko Righo! 

« Marko Righo relie lʼesthétique de la tradition du kitsch à lʼexpérience singulière dʼun patchwork de figures résiduelles. Ces figures deviennent persistences rétiniennes prévalant à la vue elle-même. Le choc visuel produit plus quʼune remarque, une vision. Cette hallucination permet dès lors de ne plus voir. La lecture sʼexcerce sur les divers mécanismes de présentation du choc: kitcsh voulu du support, caisson rétro-éclairé, couleurs flashs et fluos, thèmes abordés. La force de cette série tient à cet équilibre; cette série est un trip autant quʼun ʻstatementʼ et nous offre une vision sous LSD, dʼun chien au pouvoir dʼubiquité se déplacant ici maintenant et là-bas sur un equaliser-néons entre deux passes de foot. Cette distortion du temps sʼaccorde au ʻzeitgeistʼ, qui se trouve être lʼeffet recherché depuis la techinque de méditation préalable utilisée par Marko Righo. » S.B.L

Artsper était au vernissage, et ça vaut le détour !

20140522_MARKO_RIGHO

Lebenson Gallery, Marko Righo « Michtons », jusqu’au 22 mai

Ce grand artiste français méritait une grande exposition. La voici. De mai à septembre, le Centre Pompidou consacre une rétrospective à Martial Raysse (né en 1936). Plus de 200 oeuvres pour faire le point sur une création qui tend à sublimer la peinture elle-même. Martial Raysse est d’abord connu et célébré pour ses années pop. Dans les années soixante, sous l’emprise de la drogue, il produit des peintures d’une extrême créativité qui reprennent souvent des canons féminins modernes agrémentés de références à l’histoire de l’art et de matériaux alors inédits, comme le néon. 

Une exposition qui permet aussi de découvrir des pans méconnus du travail de l’artiste, retiré depuis non loin de Bergerac. 

raysse

Retrospective Martial Raysse au Centre Pompidou, jusqu’au 22 septembre

La galerie W, partenaire d’Artsper, présente l’exposition personnelle de l’artiste Pierre Alex, du 4 juin au 4 juillet, vernissage le 4 juin. Depuis 20 ans qu’il a eu 20 ans, Pierre-Alex., explorateur et artiste, part des mois dans les pays les plus reculés du monde, pays bruts, durs, où l’authenticité et une convivialité forte sont (encore) présentes.  » Dans mes voyages, je me laisse guider par mes rencontres, cette proximité va me permettre de mieux comprendre le mode de vie et aussi le fonctionnement d’un pays. En observant le monde dans lequel nous vivons, les idées se bousculent et je réalise à quel point chaque civilisation est une tentative, une expérimentation de vie, avec toutes ses contradictions et ses limites « . L’exposition est aussi à découvrir en ligne sur notre site.

ours

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire