LES ESSENTIELS DE LA SEMAINE … 21 AVRIL

Lifestyle - -

Votre dose culturelle de la semaine, injectée par Artsper !

Le musée Mendjisky-Écoles de Paris a ouvert ses portes le 11 avril dans un ancien atelier d’artiste, construit en 1932 par l’architecte Rob Mallet-Stevens, au 15 Square de Vergennes dans le XVe arrondissement de Paris. Le lieu, qui fut à l’origine l’atelier du maître verrier Louis Barillet, abrita un temps l’oeuvre du designer Yonel Lebovici. Portant aujourd’hui le nom du peintre Maurice Mendjisky et de son fils Serge Mendjisky, le musée Mendjisky-Écoles de Paris est la première institution dédiée aux Écoles de Paris, deux générations successives d’artistes qui ont contribué à faire de Paris la capitale de l’art, du début du XXe siècle aux années 1960. Ce nouvel espace proposera également des expositions temporaires liées à la création contemporaine, aux métiers d’art et au design. Le musée est soutenu par le fonds de dotation du même nom, fondé en 2012 par le couple Serge et Patricia Mendjisky. À l’occasion de l’inauguration du musée, une grande rétrospective mettra en lumière le travail de Maurice Mendjisky, Polonais d’origine, arrivé àParis en 1906, ami de Renoir et Picasso dont l’oeuvre est encore peu connue. L’exposition présentera une sélection de peintures de l’artiste, ainsi que ses dessins consacrés aux martyrs du ghetto de Varsovie.

Maurice Mendizky

L’exposition de l’année est à voir à la Tate Modern, Londres. Henri Marisse, le géant de l’art moderne, se voit conscré une exposition gigantesque, depuis les debuts de sa sculpture de la couleur jusqu’à la naissance de sa spectaculaire série des collages. Une chance exceptionnelle de voir autant d’œuvres de l’artiste réunie au sein d’une même exposition, jusqu’à triomphe artistique et ces collages d’un bleu hypnotisant.

 

matissebleu 

Matisse – Cut Outs, Tate Modern, jusq’au 7 septembre

Autre exposition monstre de l’année, la retrospective Lucio Fontana au MaM. Considéré comme un des grands visionnaires du vingtième siècle, son œuvre a marqué plusieurs générations d’artistes, d’Yves Klein à aujourd’hui. Pour la première fois en France depuis 1987, plus de 200 sculptures, toiles, céramiques et environnements permettent d’offrir une vision globale de son parcours atypique et de ses changements de styles. Le parcours chronologique de l’exposition couvre l’ensemble de sa production, de la fin des années 1920 à sa mort en 1968, à travers tous ses grands cycles : sculptures primitives et abstraites, dessins, céramiques polychromes, œuvres spatialistes, toiles perforées, œuvres informelles, environnements, Tagli (Fentes), NatureFine di DioVenezieMetalliTeatrini, etc, oscillant entre geste conceptuel épuré et profusion de matières et de couleurs jouant avec le décoratif.

Lucio Fontana

Lucio Fontana, MaM, du 25 avril au 25 août

Une expo rigolote à la Gaîté Lyrique. Motion Factory, les ficelles du monde animé, c’est un tour du monde en une quinzaine de réalisateurs invités d’une génération ultra-créative qui conjugue techniques d’animation tactile, procédés artisanaux en totale adéquation avec les infinies possibilités numériques offertes aujourd’hui.

sugarsuagar 

Motion Factory, La Gaîté Lyrique, du 24 avril au 10 août

 

Bonne semaine, sur Artsper !

Partager cet article :

Laisser un commentaire