Les bons plans de la semaine du … 26 janvier

Lifestyle - -

Vous avez fini la dernière saison de votre série préférée et vous commencer à en avoir marre de la vue depuis votre canapé? Heureusement pour vous, Paris ne s’arrête jamais et cette semaine encore nous vous avons préparé notre sélection des bons plans culturels à ne pas manquer!

 

{Un dimanche à La Gaîté Lyrique : brunch puis expo?}

presse moi artsper

La Gaîté Lyrique explore d’autres champs. Considéré comme un lieu qui nourrissait jusqu’ici notre culture et chatouillait nos oreilles par sa programmation musicale, elle propose désormais également un brunch, dit Melting Popote, chaque dimanche. Dans le foyer historique de la Gaîté, cinq à six cuisiniers (différents chaque semaine) établissent une carte élaborée à partir de matières premières issues de producteurs locaux. Ici pas de « menu brunch » imposé, libre à chacun de composer son menu en fonction de sa faim, de ses particularités (sans gluten ou vegan) et de son budget. Question portefeuille, il faut compter entre 3 et 9 euros l’assiette. En plus de proposer un nouveau thème et de nouveaux cuisiniers chaque semaine, la playlist qui accompagnera votre réveil a été soigneusement composée pour refléter l’ambiance du lieu et est disponible sur leur site chaque dimanche.

Pour digérer, vous pourrez vous diriger vers l’exposition Presse-Moi, dont le vernissage est ce mardi 27 janvier. C’est une installation inspirée d’un engouement pour les jeux d’optique, l’illusion et la magie. A la frontière entre installation d’arts plastiques et série d’objets de divertissement forain, hybridant technologie multimédia et effets d’optique mécanique, Presse Moi vous propose une série d’énigmes sous formes de boîtes, dont le mécanisme se déclenche en appuyant sur un simple bouton très justement intitulé « Presse-Moi ».

 

{Circulation(s) – Festival de la jeune photographie européenne au Centquatre}

circulations artsper

Dédié à la jeune photographie européenne, le festival Circulation(s) propose pour la cinquième année un regard croisé sur l’Europe à travers la photographie. Il a pour vocation de faire émerger les talents de la jeune photographie européenne et de faire découvrir au public la création artistique contemporaine innovante. La programmation s’articule autour de la sélection d’un jury suite à un appel à candidatures international, d’invités (une galerie et une école) et de la carte blanche de la marraine de cette édition, Nathalie Herschdorfer, directrice du Musée des beaux-arts de la ville du Locle, en Suisse.
Autour de cette exposition d’envergure réunissant 46 photographes européens, la grande nouveauté de l’édition 2015 est une exposition à hauteur d’enfants, qui
sera accompagnée d’un programme pédagogique et d’un ensemble d’activités pour le jeune public.

Si vous faites partie de ces gens connectés qui ne jurent plus que par les réseaux sociaux, ce festival peut devenir votre nouveau terrain de jeu ! Cette année ils ont mis en place Circulagram : ils proposent aux internautes de répondre à une sélection de photographies issues du festival et à venir imprimer leur œuvre au 104 pour pouvoir l’exposer à côté de leur inspiration.

 

{Festival de Jazz Sons d’Hiver #24}

sons d'hiver artsper

Avec trente deux concerts et des Tambours-Conférences, Sons d’hiver #24 invite encore et toujours aux découvertes/créations passionnantes de musiciens indispensables à notre imaginaire/conscience du monde actuel. La création artistique interroge, surprend, propose un dépassement permanent de l’établi cheminant sur les frontières du connu et de l’inconnu. Elle refuse d’être un produit consommé pour demeurer un mystère infini. Force de langage, elle rétablit le désir au cœur de l’échange entre tous : « Without music, I may feel blind, atrophied, incomplete, inexistant. » (Duke Ellington)

Partager cet article :

Laisser un commentaire