Le guide Artsper pour la Biennale de Lyon

Lifestyle - -

La 12ème Biennale de Lyon a commencé, et se terminera le 5 janvier 2014. Si vous n’en avez pas encore entendu parlé, mettez vous à jour et lisez ce qui va suivre.

 

1er rendez-vous: L’exposition internationale
L’ exposition internationale confiée à l’Islandais Gunnar B. Kvaran, commissaire de l’édition 2013, avec 77 artistes invités et cinq lieux à Lyon. Gunnar B. Kvaran est né à Reykjavik en Islande en 1955. Depuis 2001, Gunnar B. Kvaran est directeur du célèbre Musée Astrup Fearnley à Oslo. Entre 2006 et 2012, il a été co-commissaire de la deuxième Biennale de Moscou, de l’exposition « China Power station », dévolue à la création contemporaine chinoise à Londres et à Oslo, et de l’exposition itinérante « Indian Highway », qui a fait notamment étape à Lyon .

Les 5 lieux incontournables:

ab7892fa06e6f1be8845f4970471da4771f43658

La Sucrière, 49 quai Rambaud, 69002 Lyon

Construite dans les années 30 et agrandie en 1960, la Sucrière est une ancienne usine de sucre. Son réaménagement, pour en faire un lieu phare de la Biennale de Lyon 2003, constitue une étape importante dans la transformation du Port Rambaud.  

 moca-lyon

Le Musée d’art contemporain, 81 Quai Charles de Gaulle, 69006 Lyon

Construit par Renzo Piano, le Musée d’art contemporain de Lyon est inauguré en décembre 1995 à l’occasion de la 3e Biennale de Lyon. Il offre une surface d’exposition de 3000m² répartie en trois vastes plateaux complètement modulables qui permettent toutes formes de scénographie.

 L’Eglise Saint-Just 41 rue des Farges, 69005 Lyon 

Classée monument historique, l’Eglise Saint-Just se situe à proximité des sites gallo-romains de Lyon sur la colline de Fourvière. Construit, restauré, détruit et reconstruit à plusieurs reprises au fil des siècles depuis le Ve siècle, l’édifice actuel date de 1663 et sa façade de 1704. Oecuménique, l’Eglise Saint-Just est également ouverte à la communauté orthodoxe et reste un lieu de culte adapté aux grandes cérémonies. Mis à la disposition de la Biennale par les autorités ecclésiastiques, ses 5000m² accueillent une oeuvre de Tom Sachs.

 

lieu_8_vignette 

La chaufferie de l’Antiquaille, 6 rue de l’Antiquaille, 69005 Lyon 

Située à quelques centaines de mètres de l’Église Saint-Just et du théâtre antique de Lyon, l’ancienne Chaufferie de l’hôpital de l’Antiquaille accueille, dans ses 300 m² d’architecture industrielle des années 30, deux œuvres majeures de Zhang Ding.

La fondation Bullukian, 26 Place Bellecour, 69002 Lyon

Dernière oeuvre de Napoléon Bullukian (1905, Arménie – 1984, Lyon), la Fondation Léa et Napoléon Bullukian est créée en 1986 et reconnue d’utilité publique en 2003. Elle poursuit les actions de son fondateur en soutenant des projets dans trois domaines : l’art, la science et l’Arménie.

 

La sélection Artsper parmi les 77 artistes présentés;

 

Fabrice Hyber
Artiste de renommée internationale, il intervient dans des domaines et sur des supports très divers. Présent depuis une vingtaine d’années sur la scène artistique internationale, il procède par accumulations, proliférations, hybridations et opère de constants glissements entre les domaines du dessin, de la peinture, de la sculpture, de l’installation, de la vidéo mais aussi de l’entreprise et du commerce.

 art_30_photo

Roe Ethridge
Ce photographe est connu pour agencer des visuels existants afin de créer une autre narration, de donner une autre vie à ces images. Récemment une de ses photographies a fait la couverture du magazine Vice. Depuis 2008, son travail est reconnu et encensé, il a exposé dans hauts lieux culturel comme le Musée d’Art Moderne, le Museum of Contemporary Art à Los Angeles, ou encore l’Institute of Contemporary Art à Boston. 

 art_52_photo2_bg

Backyard, Rockaway Beach, April 12 2013, Fondation Bullukian

Mary Sibande
Elle explore la construction de l’identité dans le contexte post-apartheid de la société sudafricaine et les représentations stéréotypées de la femme. Ses sculptures évoquent ce personnage de Sophie, son « alter ego ». Elle présente actuellement une œuvre à la maison rouge, dans le cadre de l’exposition  « My Joburg ».

 mmmmm

 Succession of three ages, 2013, Le Musée d’Art Contemporain

 

Neïl Beloufa
A 27 ans, cet artiste vidéaste est une mascotte de l’art contemporain avec une carrière déjà internationale. Il a été étudiant à l’ENSBA et à l’ENSAD en parallèle, puis au Fresnoy. Il a également étudié à la Cooper Union à New York et à la Calarts de Los Angeles. 

  

art_91_photo_bg

Superlatives and resolution, La Sucrière

 

2ème rendez-vous: La programmation « Veduta »
La « Veduta » est un projet amateur et un laboratoire de création artistique. Veduta est un terme d’origine italienne très utilisé par les peintres dès la Renaissance et qui signifie vue. La vue consistait alors à ouvrir une fenêtre dans la perspective de la toile peinte pour voir ailleurs. À l’image des peintres de la Renaissance, Veduta – dans la Biennale – consiste à voir ailleurs, mais avec le concours et la collaboration d’amateurs. Inspirée de l’exposition internationale qui présente les nouvelles façons qu’ont les artistes du monde entier de nous raconter des histoires, Veduta invite à son tour des amateurs à raconter leur histoire de l’Art. Elle sera écrite à partir d’oeuvres à la fois familières et énigmatiques, à partir d’enquêtes, de rencontres, de « workshops », d’expositions… Veduta 2013 est placée sous le signe métaphorique de la maison qui accueille tous les imaginaires. D’abord plus de 70 appartements et maisons reçoivent une oeuvre de chacun des artistes de l’expo internationale. Libre alors à celui qui accueille l’oeuvre dans son salon ou sa cuisine d’organiser une rencontre privée ou publique pour présenter son invitée : une oeuvre d’art.

3eme rendez vous: Le projet « Résonance »
Il a été créé en 2003. À l’époque, l’idée consistait à rendre visible au moment de la Biennale le formidable réseau des galeries, institutions, associations et artistes qui, tout au long de l’année, créent, investissent et contribuent au développement d’une « pensée plastique « . Le projet compte 150 lieux de manifestations. 

Désormais vous savez tout, n’attendez plus, courez!

Partager cet article :

Laisser un commentaire