Palais de Tokyo : nouveau cycle d’exposition à voir !

Evènements, Lifestyle - -

Du 24 juin au 13 septembre 2015, le Palais de Tokyo accueille 8 nouvelles expositions. Pendant tout l’été, ce sont 8 artistes internationaux qui viennent présenter les œuvres les plus avant-gardistes de notre époque. Et pourtant, loin d’être l’apanage d’une élite intellectuelle, les œuvres sont pour la plupart accessible aux profanes et créent des émotions particulièrement intenses. Le Palais de Tokyo confirme encore une fois sa prépondérance sur la scène de l’art contemporain du 21e siècle, devançant largement le Centre Pompidou dont la programmation oscille surtout entre l’art moderne et l’art contemporain déjà rentré dans Panthéon de l’Art.

Artsper fait le point avec vous sur la nouvelle programmation d’expositions du Palais de Tokyo…

 

{Céleste Boursier-Mougenot au Palais de Tokyo}

L’œuvre la plus surprenante de cette nouvelle programmation est sans hésiter celle de l’artiste français Céleste Boursier-Mougenot., qui a tout simplement inondé le rez-de-chaussée du Palais de Tokyo… Le visiteur est invité à monter dans une barque, naviguant sur des eaux sombres, et s’apprête à vivre un voyage halluciné, parsemé de vidéos et d’îles en mousse. Une expérience sensorielle hors du commun.

L’œuvre s’appelle Acquaalta, en référence aux inondations| annuelles de Venise. D’ailleurs, c’est Céleste Boursier-Mougenot qui représente la France pour la 56e édition de la Biennale de Venise.

Palais de Tokyo Céleste Boursier-Mougenot

# Installation # Onirique # Magique # Immersif # Aquatique # Bucolique

{Tianzhuo Chen, première exposition personnelle en France}

Jeune artiste chinois, imprégné de culture trash-pop-kitch internationale, il nous livre une vision mystique et grotesque des nouveaux dieux de notre époque. Il se plait à dépeindre l’effondrement des représentation morales et des croyances, tout en représentant des personnages familiers inspirés des célébrités du 21e siècle.

Palais de Tokyo -Chen-Tianzhuo-Picnic

# Photographie # Kitch # Jeune # Pop # Trash # Religieux # Mystique

{Patrick Neu}

Un artiste comme il en reste peu, ne courant pas après le succès éphémère et privilégiant un art désintéressé, en recul du monde. Ce sont des œuvres d’une grande créativité, maniant des matériaux peu communs comme les ailes d’insectes, la suie, les coquilles, la cendre, etc. Le résultat est un surprenant contraste entre le sujet et l’objet, avec des œuvres comme une armure en verre brisé, ou un femme dessinée sur la suie d’une fenêtre…

4S04672

# Sculpture et objets # Détournements # Insolite # Jeux de matière

{Lasco Project dans les sous-sols du Palais de Tokyo}

Invités depuis 2012, le Lasco Project récidive et s’approprie les sous-sols du Palais de Tokyo pour peindre aux murs, aux plafonds, et aux sols. Attention, ce n’est pas du street-art comme les autres. Déjà il peint à l’extincteur… Ensuite, il est quelque peu obsédé par les coulures, au point de se concentrer exclusivement dessus. Le résultat n’en est pas moins surprenant !

invitation_-_lascoproject_-_28_mai-7_2 Palais de Tokyo

# Peinture #Streetart #Art Abstrait # Coulure #Organique

{Korakrit Arunanondchai}

Pour sa série « Painting with history in a room filled with people with funny names 3 », Korakrit Arunanondchai crée un personnage thaïlandais et mêle autobiographie, réalités sociales et phénomène de globalisation pour créer un « palais de la mémoire ». Son exposition est divisée en deux partie : « Le Corps » fait de peinture et d’installations, et « Esprit », un vidéo mettant en scène l’artiste et Chantri un personnage invisible.

korakrit-arunanondchai- Palais de Tokyo  _original_large

# Installation # Peinture # Art abstrait # Conceptuel # Body painting

{Jesper Just}

L’artiste danois installé à New York présente à l’occasion de son exposition personnelle au Palais de Tokyo une nouvelle installation, composée de plusieurs vidéos, de musique et d’une intervention spatiale.

L’énigme vient perturber la narration et la tension créée laisse émerger la poésie. Jesper Just ne livre pas d’issue narrative, mais laisse le spectateur avec ses interrogations et ses émotions. On y voit tantôt une fille incarnant l’idéal de jeunesse, un enfant handicapé, entrecoupé de concepts de capacitisme et d’autonomisation pour questionner les limites du corps et de l’individualité

jesper-just-1

# Vidéo # Questionnements # Corps # Individualité

{Basma Alsharif, bienvenue dans la chambre de Renée}

Basma Alsharif nous invite dans une chambre créée pour un personnage fictif, Renée

Une chambre noire. Un tapis blanc. Un lecteur de cassettes. Deux moniteurs ; le premier reflète notre présence ; l’autre, le monde de Renée. Tous ces éléments créent des intersections éphémères qui fonctionnent tel un circuit dans lequel la chambre respire en l’absence de son locataire.

the_story_of_milk_and_honey Palais de Tokyo

# Installation # Chambre # Intimité # Conceptuel # Immersif

{Shelly Nadashi}

Étranges et énigmatiques, les vidéos de Shelly Nadashi peuvent laisser dubitatif. Elle propose pour cette exposition un ensemble d’œuvres inédites. Un court-métrage porte sur un corbeau accusé de vol, dont l’avocat lit l’acte d’accusation au cœur d’une forêt profonde. L’un ne peut parler, tandis que l’autre est aveugle, tous deux convoquant les archétypes de fables morales (telles que celles d’Esope ou La Fontaine) mêlés aux clichés du langage du droit ou de l’économie post-industrielle

Ses œuvres interrogent le pouvoir créateur, mais aussi aliénant de la parole, montrant comment « le langage peut produire une chorégraphie et un tempo »

Shelly_Nadashi1_jpg_540x300_q85

# Vidéo # Introspection artistique # Langage

Partager cet article :

Laisser un commentaire