Essentiel de la semaine du… 28 octobre.

Lifestyle - -

Cette semaine Artpser fait escale à Paris. Notre voyage commencera chez Colette, le plus parisien des concepts stores, pour découvrir l’exposition « Rebel » de James Franco. A l’occasion du mois du Street art dans le 13eme, votre smartphone vous guidera ensuite sur les pas d’artistes de la scène urbaine contemporaine grâce à l’application lancée par la mairie de Paris. A défaut de vous aventurer dans les entrailles de Paris, Artsper vous propose également une sortie ciné et revient sur le nouvel album d’Ai Wei Wei pour Reporters sans Frontières. Suivez le guide, ça commence tout de suite!

Une expo: James Franco chez Colette

                                   Franco x Colette                             Franco x Colette 2

 

Le célèbre concept store parisien invite l’acteur et désormais peintre pour une présentation de ses toiles. Co-publiée par la galerie OHWOW et le MOCA, « Rebel » fait écho à l’exposition éponyme organisée par James Franco pour la galerie de Los Angeles. Pour l’occasion, le désormais artiste James Franco a réuni autour de lui Douglas Gordon, Harmony Korine, Paul McCarthy, Terry Richardson ou encore Ed Ruscha pour créer une exposition pour le moins éclatante et vivante.

 

Une appli: Le street art en une appli


My Paris street art


Pour célébrer le « Mois du Street Art dans le 13e », la Ville de Paris imagine, en collaboration avec l’association Lartefact, une application smartphone pour iPhone et Android.  Joliment baptisée « My Paris Street Art », cette dernière offre aux passionnés d’art une vision inédite et haute en couleurs de la capitale.

L’application « My Paris Street Art » vous permettra de localiser plus d’une centaine d’oeuvres commentées à Paris et dans plusieurs communes limitrophes dont Bagnolet, Montreuil, Les Lilas, Evry et Vitry. Interactive, l’application permet aux riverains de prendre en photo des oeuvres pour les partager avec la communauté et enrichir la carte  » My Paris Street Art ».

De Jeff Aérosol au Cyklop, de Space Invader à Fred Chevalier en passant par Miss-Tic, découvrez tous les grands noms du street-art en un clic, où que vous soyez dans Paris.

 

Un film: La Ruée vers l’Art

Ruée vers l'art 

Devenu un véritable placement financier comme les autres, les œuvres d’art peuvent s’avérer de réelles aubaines pour leurs acheteurs. La cinéaste Marianne Lamour nous plonge dans l’univers confidentiel et feutré d’un business pas comme les autres.  Avec la multiplication des salons et l’émergence de villes comme Dubaï et Hong Kong, le marché de l’art a changé de visage… A voir!

 

Un livre: Ai Wei Wei et reporters sans frontières

 Ai Wei Wei Reporters sans Frontières

Reporters sans Frontières met à l’honneur l’artiste et dissident chinois Ai Wei Wei.  “Nous sommes fiers de publier cet album de combat avec cet infatigable résistant, devenu voici quelques mois notre ambassadeur. En révélant au monde entier les violations quotidiennes de la liberté d’informer par le pouvoir chinois, il brise la loi du silence et pointe du doigt l’absurdité de tout un système. Preuve de la portée universelle de son message, des personnalités comme Lech Walesa, prix Nobel de la paix, ont accepté de collaborer à cet album exceptionnel”, déclare Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans frontières.

L’album met en avant plus de 100 clichés exclusifs qui souligne la surveillance oppressante dont le plasticien est victime. Selon Judith Benyayer, directrice des Éditions de Reporters sans frontières « Cet ouvrage impertinent est le fruit d’une collaboration inédite avec un artiste surveillé, empêché de quitter son pays, qui a réinventé l’activisme artistique. Exposé lors des rendez-vous les plus prestigieux de l’art contemporain comme la dernière Biennale de Venise, Ai Weiwei nous offre ici un autre visage de son oeuvre monumentale ».

Bonne semaine à tous!

Partager cet article :

Laisser un commentaire