Best of 2013: les expositions qu’il fallait voir

Lifestyle - -

La fin de l’année arrive à grand pas. Sans prétention, Artsper revient avec vous sur les dix expositions qui ont marqué 2013.

 

Exposition Keith Haring au Musée d’Art Moderne – Paris 

 keith harring

A travers de plus de 250 oeuvres, l’exposition ‘ The Political Line” nous plongeait dans l’univers engagé de l’artiste. Des combats encore d’actualité que menait déjà l’artiste populaire..

 

Rétrospective Roy Lichtenstein au Centre Pompidou – Paris 

lichtenstein 

Le centre Pompidou est revenu sur la carrière d’un des papes du pop art. Présentant plus de cent trente oeuvres signées Lichtenstein, l’exposition permettait de revoir les toiles iconiques inspirées des bandes dessinées.

 

Man Ray Portraits à la National Portrait Gallery – Londres 

manray

150 portraits de l’artiste surréaliste réalisés entre 1916 et 1968.  Des proches, des artistes comme Duchamp, Breton, Cocteau, Picasso, Braque…sans oublier Coco Chanel.

David Bowie Is au Victoria and Museum – Londres 

bowie

Première retrospective internationale de David Bowie. À travers la présentation de documents d’archives de l’artiste, on pouvait découvrir le style mouvant et la réinvention artistique perpétuelle de Bowie.

Yo Picasso, autoportraits au Musée Picasso – Barcelone 

Yo_Picasso

Première exposition monographique prenant appui sur les autoportraits de Picasso, la présentation revenait sur les différentes phases de son travail autobiographique, depuis l’autoportrait traditionnel jusqu’aux créations plus subtiles de la maturité. 

Le ciel partagé. La collection de 1945 à 1968 à la Neue Nationalgalerie – Berlin 

neuenational

Une exposition qui revenait sur la confrontation des blocs Est-Ouest. Parce qu’elle n’était pas que politique mais aussi artistique. Quand l’Ouest brandissait la structure ouverte de l’abstrait comme un symbole de liberté, dans le bloc de l’Est, le réalisme socialiste devenait la tendance dominante.

Wolken, nuages entre ciel et terre au Leopold Museum – Vienne

leopold

Avoir la tête dans les nauges, littéralement. L’exposition revenait sur le motif du nuage en présentant une grande sélection de peintures et de photographies européennes et américaines du début du XIXe siècle à nos jours. 

Inventer l’Abstraction, 1910-1925 au MOMA – New York 

inventer

Célébrant le centenaire de la naissance de l’abstraction, l’exposition présentait les plus grands. De Duchamp à Mondrian en passant par Malevitch.

Lumineux ! Dynamique ! Espace et vision dans l’art de nos jours à 1913 au Grand Palais – Paris

lumineux

Réflexion sur l’espace et la vision où l’on a pu trouver des artistes comme Anish Kapoor avec ses miroirs distordants, Xavier Veilhan et des sphères noires mobiles. La lumière et le mouvement étaient au coeur de cette exposition avec plus de 150 artistes représentées dans les galeries nationales du Grand Palais, pour le plus grand plaisir de nos yeux.

Depardon au Grand Palais jusqu’au 10 février au Grand Palais – Paris

depardon

 « Un moment si doux » évoque avec délicatesse l’utilisation de la couleur de dans l’œuvre de Depardon. De ses débuts jusqu’à aujourd’hui, l’artiste a voyagé aux quatre coins du monde, captant les grands espaces et l’intimité des villes. Sans chercher l’événement, Depardon traque des émotions fugitives. L’exposition, réunissant plus de 150 photographies, est la plus importante jamais consacrée à la couleur dans l’œuvre de Depardon.

Partager cet article :

Laisser un commentaire