10 choses à savoir sur Niki de Saint Phalle

Evènements, Lifestyle - -

Aujourd’hui, focus sur Niki Saint Phalle ! 10 infos sur l’artiste à découvrir avant de filer voir sa rétrospective au Grand Palais.

niki de saint phalle artsper

« Il existe dans le coeur humain un désir de tout détruire. Détruire c’est affirmer qu’on existe envers et contre tout. »

 

{ 1 }

Niki Saint Phalle née en 1930 et s’appelle en fait Catherine Marie-Agnès Fal de Saint Phalle

{ 2 }

Elle est issue d’une famille franco-américaine bourgeoise. Violée par son père à l’âge de onze ans, elle sera désormais une petite fille instable et turbulente.

{ 3 }

Au départ, Niki Saint Phalle travaille comme mannequin pour Vogue.

{ 4 }

Apres avoir voyagé entre les Etats-Unis et la France, Niki de Saint Phalle fait une dépression nerveuse à Nice et c’est la création artistique qui l’aide à s’en sortir. Encouragée par ses psychiatres, elle se consacrera totalement à l’art.

{ 5 }

Sa première exposition a lieu en 1961. Les Tirs, performances durant lesquelles des spectateurs lancent des poches de couleur, la rendent célèbre. Etant très tourmentée par son passé, les Tirs sont un moyen d’extérioriser ces démons intérieurs : en tirant sur ses toiles, elle tire sur son père, sur la société, pour se libérer.

{ 6 }

Après deux ans de provocation avec ses performances, Niki de Saint Phalle se retire dans « un monde plus intérieur, plus féminin » et commence à réfléchir et représenter le rôle des femmes.

 

{ 7 }

En 1965, elle réalise ses premières Nanas. Ces dernières sont inspirées à l’origine par un croquis représentant une amie proche, Clarice Rivers, en pleine grossesse.

{ 8 }

Artiste polyvalente, Niki de Saint Phalle est à la fois plasticienne, peintre, sculptrice et réalisatrice de film. Elle réalise d’ailleurs « Daddy », une dénonciation virulente de la famille liée à son traumatisme durant l’enfance.

 {9}

Inspirée par le Parc Güell de Gaudi à Barcelone, elle réalise, à Capalbio en Toscane le jardin des Tarots qui réunit des sculptures monumentales inspirées par les figures du jeu. L’une d’elle fut d’ailleurs le logement à part entière de l’artiste pendant les travaux.

 {10}

Elle succombe en 2002 à une maladie respiratoire liée aux vapeurs toxiques de polyester inhalées durant la préparation de ses œuvres.

Merci à Camille Edel pour cet article !

Partager cet article :

Laisser un commentaire