10 photos mythiques de l’histoire du sport

Focus - -

Le sport a une histoire. Celle-ci est faite de victoires, de performances incroyables, de défaites et de tragédies. Parfois, elle rencontre un contexte social particulier, et devient même politique. A chaque étape de cette histoire, des photographes ont été au rendez-vous, nous livrant des clichés aussi magnifiques qu’évocateurs de la puissance émotionnelle que dégage le sport. A l’occasion du mythique tournoi de Roland Garros, retour sur 10 photographies qui ont marqué l’histoire du sport !

 

Black Panthers : le sport sur fond de révolte

 

FILE - In this Oct. 16, 1968 file photo, United States athletes Tommie Smith, top center, and John Carlos, top right, extend their gloved fists skyward during the playing of the "Star-Spangled Banner" after Smith received the gold and Carlos the bronze for the 200-meter run at the Summer Olympic Games in Mexico City. Australia's silver medalist Peter Norman is at left. When Tommie Smith bowed his head and thrust a black-gloved fist toward the sky from the top of the Olympic podium 45 years ago, he was making a personal statement about human rights. With questions swirling over an anti-gay law in Russia, which will host the Winter Games in Sochi in February, today's athletes face a similar choice, Smith told The Associated Press Sunday, Sept. 8, 2013, at a track and field meet in Rieti, Italy. (AP Photo/File)/NY152/717491874698/AN OCT. 16, 1968, B&W FILE PHOTO; /1309091753

Tommie Smith et John Carlos au JO de 1968 à Mexico

C’est un symbole qu’immortalise cette photographie : celui de la discrimination dont sont toujours, malgré l’abolition de la ségrégation, victimes les noirs américains en 1968. Les sprinters américains Tommie Smith (médaille d’or) et John Carlos (médaille de bronze) profitent de leur victoire aux JO de Mexico pour adresser un message à l’Amérique, aux yeux du monde entier : le poing levé, la tête baissée, munis d’un gant noir à l’image des blacks panthers, ils deviennent un symbole de la lutte des Noirs pour les droits civiques.

 

Mohammed Ali, roi du ring

 

Aerial of Muhammad Ali victorious after his round three knockout of Cleveland Williams during the World Heavyweight Title fight at the Astrodome. Houston, Texas 11/14/1966 (Image # 1002 )

Mohammed Ali remporte une victoire contre Cleveland Williams en 1966

Dans ce match mythique, Mohammed Ali inflige un K.O. à son adversaire, Cleveland Williams. Cette prise de vue, qui nous donne à voir le ring d’en haut, nous extirpe de la ferveur du match. Artistique, elle nous oblige à se concentrer sur le contraste entre les deux combattants. Contrairement à ce que l’on pense, cette photo n’a pas été prise au terme du match : les deux boxeurs s’affronteront encore 2 rounds avant que Williams déclare finalement forfait.

 

La  « Main de Dieu »

 

sport3-600x379

La « main de Dieu » de Maradona lors de la Coupe du Monde de 1986

Lors de la Coupe du Monde de 1986, le joueur argentin Diego Maradona marque un but contre l’Angleterre avec la main. Ce but, suivi d’un autre cette fois-ci marqué avec le pied, il permet à l’Argentine de gagner le match et d’accéder à la finale, qu’ils remportent. A la fin de la rencontre, Maradona donne à ce but contesté son surnom en commentant : « Un peu par la tête de Maradona, un peu par la main de Dieu ».

 

L’extrême dépassement de soi

 

photosport6-486x600

Kerri Strug atterrit sur une seule jambe aux JO de 1996

Alors qu’elle était déjà blessée à la cheville gauche, la gymnaste américaine a triomphalement réalisé son deuxième saut à l’épreuve du saut de cheval en atterrissant sur un seul pied. Poussée par l’envie de voir gagner son équipe, Strug n’a pas laissé sa cheville cassée se mettre en travers de son chemin. Pari réussi : grâce à ce saut, elle a permis à son équipe de remporter la médaille d’or.

 

Un record historique

 

sport5-485x600

Bob Beamon réalise un saut de 8.9 mètres, nouveau record mondial en 1968 qui ne sera pas battu avant 1991

Il a fallu pas moins de 23 ans pour battre le « saut du XXe siècle » réalisé par Bob Beamon aux JO de 1968. Un saut de 8,90 mètres de longueur qui fait de la photographie de sa performance un cliché iconique. Encore plus impressionnant : 55 cm séparent alors sa performance de celle du précédent détenteur du record. Ce n’est ainsi qu’en 1991, que Mike Powell bat le record de Bob Beamon, avec cette fois seulement… 5 cm d’écart !

 

Enfin !

 

sport1-600x386

Roger Federer remporte Rolland-Garos en 2009

Enfin champion de Roland Garros après trois défaites en finale les années précédentes, la joie et le soulagement se lisent sur le visage de Roger Federer ! Roland Garros était jusqu’alors le seul tournoi du Grand Chelem que la légende du tennis n’avait pas remporté…

 

Tiger Slam

 

sport2-600x600

Tiger Woods lors du Masters en 2001

A seulement 25 ans, Tiger Woods remporte le tournoi de golf le plus prestigieux au monde. Il devient ainsi le premier joueur dans l’histoire du golf à cumuler tous les titres des 4 championnats majeurs. Cet événement historique lui vaudra même un appel téléphonique de félicitations du président américain de l’époque, George W. Bush.

 

« Miracle on ice »

 

As USSR backup Goalie Vladislav Tretjak (20) contemplates his team's loss, Team USA celebrate their 4-3 upset defeat of the Soviets at the XIII Winter Olympics on February 22, 1980, at Lake Placid, N.Y.

Les Etats-Unis battent l’URSS en 1980

Cette rencontre entre les équipes américaine et soviétique de hockey aux JO d’hiver de 1980 attire à l’époque l’attention de tous, et pour cause : nous sommes alors en pleine guerre froide entre USA et URSS. Sur le papier, les américains n’ont que peu de chances de triompher des soviétiques, qui ont remporté 6 des 7 éditions précédentes. La victoire américaine, inattendue, est ainsi qualifiée à juste titre de « Miracle on Ice » !

 

Perfection

 

sport4-382x600

Nadia Comaneci

Athlète prodige, la gymnaste Nadia Comaneci réalise aux barres asymétriques une performance tout simplement… Parfaite ! Elle devient ainsi, à l’occasion des JO de Montréal,  la première sportive à obtenir une note de 10/10 en gymnastique artistique. Du haut de ses 14 ans, elle est encore la plus jeune médaillée olympique à ce jour et a réitéré son exploit à six reprises par la suite.

 

Le symbole

 

pele_moore__11

Moore et Pelé en 1970

L’échange de maillots entre Moore et Pelé au terme de la victoire du Brésil 1-0 face à l’Angleterre, lors du mondial de 1970, reste encore aujourd’hui l’image la plus emblématique du football mondial. Pelé et Moore y offrent un tel moment de joie et de partage que l’on peine à croire qu’il y a sur le cliché un gagnant et un perdant. Un geste qui, outre celui du mondial de 1970, est devenu le symbole du football pour des générations.

Partager cet article :

2 Commentaires


Aly Soumare

Publié le 14 août 2017, 08h22

J’aurai vraiment voulu voir la photo mythique du deuxieme combat de mohamed ali et liston.

laloire

Publié le 09 juillet 2017, 11h25

Vous écrivez: « A seulement 25 ans, Tiger Woods remporte le tournoi de golf le plus prestigieux au monde. Il devient ainsi le premier joueur dans l’histoire du golf à cumuler tous les titres des 4 championnats majeurs (…) ».
Ce n’est pas exact !
Jack Niklaus, considéré comme étant le plus grand golfeur de tous les temps, a réussi cette performance avant lui. Il est d’ailleurs toujours le recordman du nombre de victoires en grands chelems.

Laisser un commentaire